Plantes aromatiques et médicinales

Cultiver du basilic en pot à la fenêtre de la cuisine

Indissociable des parfums de la Provence, le basilic est une plante aromatique facile à cultiver du moment que le sol reste frais à ses pieds et que l’emplacement choisi se révèle très ensoleillé. Découvrez nos conseils pour le planter et le cultiver en terre, dans un pot ou une grande jardinière. Ses feuilles parfumées relèvent les crudités, les sauces et la fameuse soupe au pistou.

En résumé :

Nom botanique : Ocimum basilicum
Nom courant : Basilic
Famille : Lamiacées

Hauteur : 30 cm à 50 cm de hauteur et d’étalement. Le basilic est une plante herbacée buissonnante annuelle ou vivace, mais de courte durée.
Fleurs : Les petits fleurs blanches ou teintées de pourpre, bilabiées, apparaissent en grappes en été (août) à l’extrémité des tiges. Elles sont insignifiantes.
Feuilles : Les petites feuilles ovales et opposées, de 1 à 3 cm de longueur, sont fortement aromatiques. Selon les variétés, elles sont vert clair, vert foncé ou même presque noires dans le cas du basilic pourpre. Elles poussent sur des tiges très divisées et carrées.

Exposition : Le basilic a besoin de soleil et de chaleur pour exhaler son parfum !
Sol : léger, riche en matière organique mais bien drainé.
Rusticité : peu résistant au froid, gélif

Où planter le basilic ?

A choisir entre ombre ou soleil, le basilic préfère le plein soleil ! En effet, cette plante aromatique est très sensible au froid.

Sa culture en pleine terre est idéale dans les régions de climat doux ou chaud, comme dans le Midi. Dans les régions plus fraîches, il est préférable de planter du basilic sous serre, ou en situation abritée et très ensoleillée. Vous pouvez le cultiver en bordure du potager ou le planter avec des tomates, avec d’autres plantes aromatiques comme le thym, la lavande ou le romarin, ou parmi les légumes d’un carré potager.

Vous pouvez également le planter en pot pour en avoir sur le balcon ou un rebord de fenêtre.

Basilic en pot
Jeune plant de basilic  en pot sur le rebord de la fenêtre © Jardipartage.fr

Quand et comment planter le basilic ?

En pleine terre : Dans les régions douces, attendez la fin du mois d’avril pour installer au jardin vos pieds de basilic achetés en godets. Dans les régions plus fraîches, vous pouvez même attendre la moitié du mois de mai.

  • Choisissez un emplacement ensoleillé toute la journée.
  • Enrichissez et allégez la terre avec un peu de compost.
  • Plantez chaque plant à 25 cm en tous sens.
  • Terminez cette plantation par un bon arrosage.

Comment planter du basilic en pot ?

Choisissez un pot de 14 cm de diamètre ou une grande jardinière. Voici les différentes étapes de la plantation :

    • Placez quelques graviers au fond ou des billes d’argile pour assurer le drainage.
    • Remplissez d’un mélange riche de terreau horticole et de compost.
    • Achetez votre basilic chez un horticulteur présent sur le marché local ou alors commandez-en en mini-mottes.
    • Vous aurez ainsi des plants de basilic bien avancés.
    • Immédiatement après l’achat, laissez tremper le godet une dizaine de minutes dans l’eau pour bien hydrater les racines.
    • Dépotez, repiquez, puis tassez légèrement.  Complétez de terreau si besoin.
    • Arrosez généreusement pour finir.

L’entretien du basilic : Simple si le sol reste frais

Quelques arrosages conjugués à des pincements réguliers suffisent à obtenir une très belle production de feuilles et éviter la montée en graines:

  • Arrosage : En terre comme en jardinière ou en pot, arrosez régulièrement, 2 à 3 fois par semaine, sous sous peine de voir mourir votre basilic. Cette plante ne supporte pas en effet que le sol s’assèche brutalement. Attention aussi à bien laisser la terre se ressuyer car l’excès d’eau est au moins tout aussi préjudiciable.
  • Apport d’engrais : En cours d’été, il peut être utile de rajouter une dose de compost si le niveau est descendu dans le pot.
  • Taille et pincements : Plus on pince le basilic, plus il est trapu et productif ! Il faut couper également les épis de fleurs quand ils se forment. Cela permet que les tiges se ramifient et qu’elles produisent de nouvelles feuilles.
planter du basilic en pot
Basilic cultivé à l’intérieur dans un grand pot © C.Zurnieden

Quand planter le basilic en graines ?

Le semis de basilic en pot ou en pleine terre est délicat car il nécessite des températures supérieures à 15°C.

Vous pouvez le faire dès le mois d’avril, en prenant quelques précautions : plantez le basilic en graines dans un pot recouvert d’une plaque de verre ou d’une cloche potagère pour garantir des températures optimales à la germination.

  • Humidifiez le substrat.
  • Laissez-le ressuyer quelques minutes.
  • Égalisez-le en surface avec de semer.
  • Tassez le semis à l’aide d’une planchette. Les graines de basilic ne doivent pas être couvertes de terre.

Est-ce que le basilic repousse ?

Oui, de juin à octobre si vous coupez les feuilles fraîches avec des ciseaux au fur et à mesure de vos besoins. De nouvelles feuilles apparaissent rapidement afin de remplacer celles qui ont été cueillies.

Vous pouvez aussi arracher la plante entière et la suspendre à l’ombre pour la faire sécher. Conservez ensuite les feuilles dans des boîtes hermétiques afin de les utiliser tout le long de l’année.

Le basilic repousse-t-il l’année suivante ?

En pleine terre, non, car cette plante aromatique semi-rustique est trop sensible au froid. Si vous souhaitez garder un plant de basilic l’année suivante, vous devez le cultiver en pot et l’hiverner dans une serre abritée du gel ou le rentrer à l’intérieur, près de la fenêtre de la cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page