Jardin d'ornementJardiner en été

L’été coloré des Crocosmias

Les crocosmias (Crocosmia x crocosmiiflora), ou Montbrétias sont des  vivaces bulbeuses originaires d’Afrique du sud et des régions tropicales de l’hémisphère sud. Elles appartiennent à la famille des Iris (Iridacées) et se caractérisent par leurs fleurs exotiques colorées, atypiques. La culture des crocosmias s’apparente à celle des glaïeuls.

3 conseils pour réussir les Crocosmias 

Cultivez comme les glaïeuls, en protégeant les souches l’hiver en climat doux 

Les Crocosmias se ressèment spontanément, profitez-en pour les laisser s’étaler 

Jetez votre dévolu sur Rouge Lucifer, probablement la plus belle variété de Crocosmia 

Les crocosmias poussent presque tout seuls

Si le Crocosmia x crocosmiiflora classique est une variété basse, haute de 40 à 50 centimètres, certaines variétés forment des touffes hautes et compactes pouvant atteindre entre 1,20 ou 1,50 mètre de hauteur. Les crocosmias s’étalent généralement d’autant.   

Les feuilles, fines et étroites, en forme de lance et souvent plissées, jaunissent en automne et sont caduques.  

Les fleurs apparaissent en nombre sur de longues hampes arquées. Leurs couleurs flambloyantes, orange, tirant sur le jaune, le rouge ou mélangeant les teintes, apportent une note lumineuse au jardin de juillet à septembre. Les fleurs des crocosmias ressemblent à celles des glaïeuls, plus petites.

fleur crocosmia
Les fleurs du Crocosmia apportent une touche de couleur incomparable ! ®Jardipartage

Où planter les crocosmias ? 

Les crocosmias s’accommodent de tous les types de terre, à la condition qu’elles si soient riches et restent fraîches pendant la période de croissance. Une situation ensoleillée est indispensable à la floraison. Installés trop à l’ombre, les crocosmias ne fleurissent pas ou peu. 

En bordure d’une allée, en massifs, sur la pente d’un talus ou en pots, le crocosmia constitue une excellente fleur à couper pour réaliser des bouquets flamboyants. A ce titre, il importe de cueillir les tiges quand les fleurs du bas commencent à s’ouvrir ; les autres suivront rapidement.  

Comment planter des Crocosmias ? 

La plantation s’effectue au printemps, en mars avril, de la même façon qu’avec les iris, à partir de cormus (cormes), des morceaux de tiges souterraines recouverts de petites écailles. Installez à une dizaine de centimètres de distance entre chaque bulbe et plantez à une profondeur de 10 à 15 centimètres.  

A l’image des glaïeuls, les bulbes de crocosmias peuvent rester en terre dans les régions où les hivers sont doux, après avoir pris soin de les protéger sous un paillis de feuilles. En revanche, pour les régions les plus froides, il est préférable de les déterrer à l’automne et de les stocker à l’abri. 

Comment les entretenir ? 

Coupez la hampe florale entière en conservant le feuillage sitôt les fleurs fanées afin de permettre à la plante de reconstituer ses réserves.  

A l’automne, déposez un épais paillis de broyats ou de feuilles mortes pour protéger la souche.  

Fin mars ou début avril, nettoyez la touffe. Supprimez les feuilles sèches de l’année précédente, puis apportez du compost au pied. 

Comment diviser les Crocosmias ? 

Au regard de la facilité avec laquelle les crocosmias se multiplient et se propagent naturellement et spontanément, il est presque inutile de réaliser des multiplications artificielles. Il est en effet courant de voir des massifs ou des fossés entiers envahis de crocosmias. 

Certaines variétés drageonnent assez facilement. Courant janvier, on voit donc apparaître de nombreux nouveaux petits plants à proximité des pieds installés depuis plusieurs années.

diviser des crocosmias
La fin d’hiver est le moment idéal pour diviser les crocosmias © Jardipartage

Profitez de la fin d’hiver pour diviser les touffes. A l’aide d’un transplantoir, récupérez une partie des nouvelles pousses. Installez-les immédiatement à l’emplacement que vous leur réservez ou repiquez-les en godets pour les planter ou les donner plus tard, au printemps.

Comment les utiliser au jardin ? 

N’installez pas les crocosmias, ou montbrétias, seuls. Accompagnez-les de vivaces plus hautes, des Perovskias, des sauges de Graham ou des marais, des marguerites ou des graminées dont ils occupent les pieds. Ces plantes se plaisent par ailleurs particulièrement bien dans les jardins situés sur le littoral, où humidité et douceur sont favorables à leur culture .

crocosmia montbretia 

Des Crocosmias tous très colorés 

Les Crocosmias rouges 

L’une des plus belles variétés de Crocosmia rouge est « Lucifer », ne serait-ce que pour ses nombreuses fleurs d’un rouge éclatant de juin à août. Pouvant atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur, elle est juste un peu tardive.  

D’autres variétés de crocosmias rouges 

  • Emberglow, aux fleurs rouge-orangé un peu plus tardives que Lucifer; 
  • Babylon, qui se parent de fleurs orange rougeâtre de mi-juillet à la fin de l’été; 
  • Saracen, aux clochettes vermillon et dotée d’un feuillage vert bronze plus original; 
  • Hellfire, qui, comme l’indique son nom, se couvre de grandes fleurs rouge cramoisi. 
Crocosmia emberglow fleurs orange
Emberglow, un Crocosmia aux fleurs orange © Dave

Des crocosmias hybrides 

On trouve aussi de nombreuses autres variétés hybrides, jaune, orange ou rouge, de 40 centimètres à 1,20 mètre de hauteur, parmi lesquelles « Emily Mc Kenzie», dont les fleurs, d’un superbe orange lumineux, présentent des pétales parsemés de tâches rouge brun. Cette variété atteint environ 70 centimètres de haut.  

De taille égale, « Gerbe d’or » se distingue par ses fleurs jaune d’or et son feuillage bronze. 

« Norwich canary » se reconnaît immédiatement à ses fleurs jaunes. Il s’agit d’une variété de crocosmia vigoureuse de taille moyenne (70 centimètres).  

Crocosmia masoniorum, une espèce voisine

Des fleurs plus grandes, rouge orangé, et une floraison début juillet sont les principales qualités d’une espèce voisine,  Crocosmia  Masoniorum, dont les hampes florales culminent à 80 centimètres de hauteur. 

Mis à jour le Jan 21, 2020 @ 16 h 34 min

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer