Haie fleurie

Comment protéger un Camélia en pot en hiver ?

Si les Camélias sont des arbustes persistants qui fleurissent vers la fin d’hiver, c’est probablement qu’ils aiment le froid. Ils sont rustiques jusqu’à -15 à -20°C ! En réalité, tous ne le tolèrent pas. Bien au contraire, certains ont même la réputation d’être des plantes frileuses et doivent être cultivés en pot.

Des températures douces pour le Camélia

Les exigences du Camélia, qui fleurit l’hiver et au début du printemps, sont nombreuses. Selon le climat et l’exposition de votre jardin, il est important d’en tenir compte :

  • Le Camélia ne supporte pas les grosses chaleurs, surtout lorsqu’il est placé au plein soleil.
  • Il ne supporte pas non plus les brusques changements de températures, en particulier l’alternance du chaud et du froid.
  • Mis à part les variétés les plus rustiques, les climats trop froids ne lui conviennent pas non plus !

Finalement, seules quelques régions lui offrent des conditions idéales de culture : la Bretagne, la Normandie et l’ensemble du littoral Atlantique. Les pluies y sont en effet suffisamment importantes et les hivers plutôt doux.

Mais, même dans ces régions, plantez cet arbuste de terre de bruyère au soleil doux, à mi-ombre, ou même carrément à l’ombre ! Ne le plantez jamais à l’Est pour ne pas lui faire subir un dégel trop rapide le matin en hiver.

Dans les régions très froides comme l’Est de la France, il est conseillé de planter uniquement les variétés les plus résistantes. On peut même les installer presque exclusivement à l’ombre pour qu’ils ne subissent pas de dégels rapides au niveau des feuilles.

S’il ne gèle pas, installez le Camélia de l’automne au début du printemps. En pot, utilisez un support de culture bien drainé, léger et riche en humus. Il est conseillé d’assurer un bon drainage en déposant au fond du pot une épaisse couche de billes d’argile ou du gravier.

Le Camélia aimant les terres acides, n’hésitez pas à mélanger une bonne part de terre de bruyère à la terre de votre jardin.

Lire : Quelle terre prévoir pour un Camélia ?

Faut-il couvrir le Camélia l’hiver ?

Généralement oui, car les racines superficielles du Camélia sont très sensibles au froid.

Camélia planté en pot

  • Pour protéger les racines, entourez le pot de plusieurs épaisseurs de voile d’hivernage maintenu par du ruban adhésif. Prenez soin d’emprisonner un maximum d’air entre les différentes couches pour faire isolant thermique.
  • Compléter la protection en surface du pot avec une bonne épaisseur de paille ou des feuilles mortes.
  • Déplacez votre camélia près d’un mur l’abritant du vent froid, plutôt côté nord. Vous éviterez de brusques changements de températures entre le jour et la nuit, surtout vers la fin de l’hiver.

Camélia en terre: Une protection contre le froid plus légère

Les racines de votre Camélia cultivé en pleine terre ne risquent rien tant que le sol n’est pas gelé. Mais:

  • Pour protéger les boutons floraux et les feuilles des fortes gelées, resserrez légèrement la ramure en l’entourant d’une ficelle pour pouvoir ensuite couvrir d’un voile d’hivernage.
  • Maintenez ce voile d’hivernage uniquement les jours les plus froids. Retirez-le dès que possible, même entre deux périodes de gel, pour que la ramure puisse respirer au maximum. Ce type de protection doit être utilisé ponctuellement, surtout quand les boutons de fleurs ou les fleurs simples ou doubles sont en formation. Sinon, il risquent de pourrir et de tomber avant de s’ouvrir !
  • En cas de forte période de gel (-5 à -10°C), étendez la protection aux racines de l’arbuste. Etalez des écorces de pin ou de feuilles mortes autour du tronc pour conserver la douceur naturelle de la terre. Cette protection simple peut rester en place tout l’hiver. Elle suffit souvent à gagner quelques précieux degrés de rusticité.

Arrosage du Camélia en hiver

Si vous avez mis votre camélia en pot sous une avancée de toit ou un balcon, pensez à l’arroser pour qu’il ne meure pas de soif. Laissez une petite ouverture en bas du voile d’hivernage, juste de quoi glisser le bec de l’arrosoir. Versez de l’eau non calcaire.

Il faut donner de l’eau en quantité jusqu’à bien tremper la motte. Laissez-la s’humidifier de longues minutes. N’oubliez pas à la fin de vider l’eau qui s’est accumulée dans la soucoupe au fond du pot. Sinon, les racines pourrissent facilement et leur sensibilité au froid est accentuée.

Si votre Camélia est planté en terre, il pleut généralement suffisamment pour ne pas avoir à penser à l’arroser.

boutons de fleurs de camelia gel
© L.Strano

Camelia en hiver : Les boutons de fleurs ont gelé

Si votre Camélia est placé au plein soleil, nous avons vu que le dégel peut être trop brutal, ce qui endommage les boutons en formation, ceux prêts à éclore et même les fleurs déjà épanouies.

Dans ce cas, il est conseillé d’effectuer une légère taille du Camélia, uniquement pour supprimer les boutons brûlés par le froid. Augmentez les protections mais ne taillez surtout pas plus, au risque de passer à côté de toute la floraison !

Sur le même thème:

Planter un Camélia : Tous les conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page