Cultiver les petits fruits

Comment planter les fraisiers ?

Faciles à cultiver au jardin, les fraisiers produisent de nombreux fruits savoureux et parfumés. Leur installation s’effectue en fin d’été ou au printemps. Nos conseils pour réussir la plantation des fraisiers.

Quand planter des fraisiers ?

Les fraisiers doivent être plantés en pleine terre à deux périodes précises de l’année. On les trouve généralement dans les jardineries en godets prêts à planter.

Au mois de septembre, c’est c’est la meilleure période pour planter des fraisiers. Le retour de températures plus fraîches et une terre chaude et humide offrent des conditions idéales pour un bon enracinement. Les fraisiers en pleine terre disposent alors de tout l’hiver pour former de nombreuses petites racines. Ils offrent donc une bonne récolte de fraises dès le printemps suivant.

Aux mois de mars et avril, la terre se réchauffe plus lentement mais les journées sont de plus en plus longues. Les fraisiers aiment ces conditions pour s’enraciner. Néanmoins, à cette période de l’année, il faut surveiller les arrosages. On préfère donc au printemps planter des fraisiers en jardinières : ils s’enracinent plus vite et mieux.

quelle distance entre les plants de fraisiers
La distance de plantation entre les fraisiers est de 35 à 40 cm. Un paillage limite les mauvaises herbes © DepositPhotos

De nombreuses variétés de fraisiers à planter

Si vous n’avez jamais cultivé ces petits fruits avant, le plus simple est d’acheter vos fraisiers en godets en jardinerie ou chez un petit producteur. Il suffit de les dépoter et de les planter en gardant la motte de terre autour des racines.

Vous trouverez de nombreuses variétés plus ou moins parfumées et sucrées ou au contraire acides, petites ou grosses, de forme ronde ou pointue et pas toutes de couleur rouge : certaines fraises sont par exemple blanches, d’autres jaunes…

En fonction de vos goûts, vous pourrez donc sélectionner au fil du temps les meilleures fraises, les plus parfumées et productives.

Astuce : Afin d’étaler vos récoltes, cultivez 4 à 5 variétés différentes qui vous permettront aussi de profiter de différentes saveurs. Sachez que les fraisiers remontants produisent des fraises deux fois dans l’année, en mai et juin, puis de septembre jusqu’aux gelées, alors que les non remontants ne donnent des fruits qu’au printemps, en mai et juin !

Si vous cultivez déjà des fraisiers, vous pouvez vous contenter de récupérer et replanter les stolons des plus beaux pieds de fraisiers.

Dans tous les cas, il est nécessaire de renouveler les plants de fraisiers tous les 3 ans au maximum. Vous obtiendrez ainsi plus de fruits et éviterez une partie des maladies.

Où planter les fraisiers ?

Les fraises ont besoin de soleil et de chaleur pour bien mûrir : choisissez une bonne exposition.

Sans être trop exigeants, les fraisiers se plaisent en terre légère, riche en humus et bien drainée. Le sol doit être travaillé en profondeur et généreusement amendé.

Les fraisiers détestent l’excès de calcaire. Si votre terre l’est, plantez-les plutôt dans un carré potager surélevé en mélangeant à votre terre d’origine une grande quantité de terreau et de compost. Plus original, vous pouvez aussi planter des fraisiers sur une palette, en jardinière ou encore en hauteur dans un pot pour obtenir par exemple une suspension, dans une gouttière ou même directement dans des sacs de compost !

comment planter des fraisiers
Plantation d’un fraisier en godet en pleine terre © Jardipartage

Comment planter des fraisiers, étape après étape

Matériel nécessaire :

  • Une brouette
  • Un transplantoir
  • Une grelinette ou une bêche, une griffe
  • Des plants de fraisiers en godets. Comptez 9 plants environ par mètre carré
  • Du compost et du fumier de cheval ou d’algues marines
  • Un arrosoir avec de l’eau de pluie

1.       Préparer la terre

Avant de planter vos fraisiers, pensez qu’ils seront installés pour 3 ans au moins. Pour commencer, il faut donc soigneusement préparer le sol :

  • Ameublissez la terre en la bêchant sur 20 cm de profondeur à l’aide de la grelinette.
  • Retirez toutes les mauvaises herbes avec leurs racines.
  • Cassez ensuite les mottes avec une griffe à 3 dents et fertilisez en mélangeant une moitié de brouette de compost pour 10 m² de culture et du vieux fumier décomposé ou du fumier d’algues de type Or Brun. La dose recommandée de fumier est d’environ 200 g par mètre carré : les fraisiers sont des petits fruits gourmands !

2.       Préparer les plants de fraisiers

Afin de favoriser une reprise plus rapide, il est recommandé de supprimer les fleurs ou les fruits en formation. De nouvelles floraisons puis fruits, se formeront plus tard.

Mettez vos plants de fraisiers en godets à tremper 10 minutes dans un seau d’eau de pluie pour bien humidifier les racines.

3.       Plantation des fraisiers

Creusez des trous assez profonds avec le transplantoir pour que les racines des fraisiers aient la place de se développer. La distance entre les plants sur un rang doit être d’au moins 30 cm, sur des lignes espacées de 40 cm.

Utilisez un cordeau afin d’effectuer une plantation en ligne.

Disposez chaque plant de fraisier au centre de son trou en prenant soin de ne pas enterrer le collet de la plante. Il doit affleurer à la surface du sol. En effet, s’il est trop enterré, il risque de pourrir et s’il dépasse de la terre, le départ des racines se dessèchera.

4.       Reboucher le trou avec la terre

Prenez soin de bien tasser la terre à la main autour des plants. Formez une cuvette un peu large.

Terminez en arrosant copieusement avec le goulot de l’arrosoir afin de favoriser la reprise. Versez l’eau dans la cuvette créée, sans mouiller les feuilles afin d’éviter l’apparition de maladies. La cuvette permet de retenir l’eau pour la distribuer aux racines.

5.       Etaler une couche de paillage

Pour finir, couvrez le sol entre les fraisiers pour protéger les fruits qui vont se former des projections de terre. Vous pouvez étaler des paillettes de lin, de la paille, ou bien des aiguilles d’épicéa ou de pin.

planter les fraisiers sur un film plastique
La plantation des fraisiers sur un film plastique noir permet de récolter des fruits propres © Depositphotos

Plantation des fraisiers sur un film plastique

Vous pouvez planter les fraisiers sur une bâche sombre, un film plastique noir ou sur une toile de paillage. Cette façon de les cultiver a des avantages : le film conservera l’humidité du sol, la chaleur, mais surtout empêchera les mauvaises herbes de pousser entre les plants, ce qui limitera l’entretien.

Comment mettre en place votre bâche au pied des fraisiers ?

  • Une fois que vous avez ameubli et enrichi la terre, formez une butte de 15 cm de hauteur.
  • Couvrez-la du film plastique ou de la toile de paillage. Maintenez-la sur les côtés avec des petits tas de terre.
  • A l’emplacement de chaque fraisier, faites une incision en croix avec des ciseaux et repliez les bords de la bâche à l’intérieur.
  • Plantez les fraisiers en laissant le collet affleurer au niveau du sol. Arrosez ensuite généreusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page