rosier en pot extérieur | Jardipartage

Comment prendre soin de vos rosiers en pot : Les étapes clés

Mis à jour le mai 18th, 2023 à 09:09 am

Rien de plus gracieux qu’un rosier au jardin ! Mais que faire lorsque la place manque pour le cultiver ? Parmi les nombreuses variétés de cet indémodable arbuste, certaines supportent très bien la culture en pot. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien entretenir votre mini rosier.

Où placer un rosier en pot ?

En intérieur comme en extérieur

Terrasse, balcon, petit jardin… Un rosier en pot est idéal pour agrémenter les espaces restreints. Il apprécie une exposition bien ensoleillée, à l’abri du vent, et protégée des rayons brûlants en été. Une fois l’emplacement idéal trouvé, ne déplacez plus votre mini-rosier d’extérieur : il s’adapte ainsi mieux à son environnement.

Il est tout à fait possible de cultiver un mini-rosier en pot à l’intérieur, dans un appartement par exemple. Procurez-lui un environnement lumineux, des arrosages conséquents et un degré d’humidité suffisant pour bien le conserver.

Choisir et planter un rosier en pot

Le choix et la plantation d’un rosier miniature sont déterminants. Retrouvez l’essentiel dans cette vidéo :

Comment savoir si un rosier a soif ?

Cultivé en pot, un rosier est très sensible à la sécheresse. Des boutons à l’arrêt et des fleurs flétries doivent vous alerter. Si aucun arrosage ne vient sauver le rosier, il finit par jaunir uniformément.

Au printemps et en été, privilégiez des arrosages copieux, mais espacés, permettant à l’eau d’atteindre les racines et d’humidifier l’ensemble du substrat, qu’elles pourront plus facilement explorer.

En hiver, réduisez franchement les arrosages. Un apport d’eau une fois par mois, hors périodes de gel, est suffisant pour éviter que le substrat ne se dessèche complètement.

Comment conserver un rosier en pot en hiver ?

Les racines d’un rosier en pot sont particulièrement exposées au froid et au gel hivernal. Isolez le pot à l’aide de papier bulle ou de carton, et augmentez le volume du paillage au pied de votre arbuste. Vous pouvez compléter la protection du rosier en pot grâce à un voile d’hivernage enroulé autour de la partie aérienne de l’arbuste.

Si votre région est soumise à de rudes hivers, il est prudent de rentrer le rosier dans un abri de jardin ou de le placer sous une serre, afin qu’il bénéficie d’une période de froid sans souffrir des fortes gelées.

où placer son rosier en pot | Jardipartage
Les rosiers ont besoin de beaucoup de lumière pour bien fleurir Installez le pot au soleil et à labri du vent © DepositPhotos

Quand et comment tailler un rosier en pot ?

Si votre rosier en pot est remontant, taillez-le en hiver, au cours des mois de février ou mars. Les rosiers non remontants se taillent après floraison, en été. Pratiquez une coupe assez sévère sur votre rosier, pour contenir son développement. Sectionnez toujours les tiges en biseau, au-dessus d’un œil extérieur.

Pour tailler un rosier grimpant en pot, la technique est relativement similaire à celle pratiquée pour un rosier de ce type en pleine terre.

En période de floraison, retirez les fleurs fanées au fur et à mesure, afin d’éviter que la formation des fruits épuise la plante.

Comment soigner un rosier en pot ?

Ravageurs et maladies

Un rosier cultivé en pot n’échappe pas aux attaques de ravageurs et aux maladies dont souffrent les rosiers, qui peuvent s’installer rapidement et compromettre la vie de la plante. Des traitements naturels existent contre l’oïdium par exemple, mais il convient de traiter dès les premiers symptômes.

Particulièrement voraces, les pucerons peuvent s’inviter sur votre rosier miniature. Il est possible de les retirer à la main lorsqu’ils sont peu nombreux, mais en cas d’infestation, traitez au savon noir.

Pour prévenir le risque de maladies, évitez de mouiller le feuillage, retirez les feuilles tombées, et ne négligez pas l’entretien et la fertilisation de votre rosier.

mini rosier en pot extérieur | Jardipartage
Pour profiter dun joli rosier en pot utilisez un mélange de bonne terre de jardin de compost et de sable Vous pouvez habiller les pieds de votre rosier avec des fleurs annuelles © DepositPhotos

Fertilisation et engrais

En pleine terre, un rosier explore le sol à la recherche de nutriments, et n’a pas toujours besoin d’engrais. En revanche, un rosier en pot apprécie des apports à diffusion rapide en période de pousse et de floraison. En fin d’hiver, offrez-lui un engrais à diffusion lente, ou pratiquez un surfaçage pour renouveler le substrat.

author avatar
Clara P
Issue du monde agricole, passionnée par le végétal et jardinière enthousiaste, j'aborde avec vous tous les sujets autour des plantes, d'intérieur comme d'extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut