AménagerL'étéLe jardin d'ornementVisites de jardin

Comment aménager une allée de jardin élégante ?

L es jardins remarquables sont une source d’inspiration inépuisable pour tous les amoureux de végétaux. Le jardin du Généralife à Grenade (Espagne) est l’un de ces endroits où il fait bon flâner avec un appareil photo en bandoulière et un carnet dans la poche pour pouvoir glaner quelques idées à reproduire chez soi.  Bien que le climat de cette ville andalouse ne ressemble en rien à la plupart de nos climats français, certaines idées peuvent nous inspirer, notamment pour aménager une belle allée de jardin.

comment amenager une allee de jardin

© Nicolas Vollmer, Flickr


Concevoir son allée

Les allées ont pour vocation première de relier entre elles les différentes parties du jardin ou, comme ici, de mener le visiteur jusqu’à la résidence principale. (A)

Cette allée en légère courbe guide le regard vers la bâtisse. Ce point de vue focal est renforcé par la disposition symétrique de la végétation de part et d’autre du cheminement. Le choix des matériaux utilisés s’est porté ici sur des galets ocres qui affleurent partout sur les flancs de la Sierra Nevada toute proche. Mais il est aussi possible de poser des pavés, des dalles d’ardoises, de pierres…

Si l’esthétisme final est remarquable, composer une telle calade faite de motifs n’est pas un exercice de tout repos ! L’ouvrage exige patience et savoir-faire, raisons pour lesquelles il est préférable de faire appel à un professionnel de l’aménagement extérieur qui saura mettre à profit son expérience pour vous guider ou réaliser les travaux.

exemple de calade
©jpmm, Flickr

Si vous souhaitez la faire vous-même, posez impérativement les galets sur une chape de mortier puis préparez un mortier plus sec et résistant pour jointoyer. Les galets retenus devront être arrondis pour améliorer le confort de marche.


Quels végétaux planter aux abords de l’allée ?

Guider le regard

L’alignement de cyprès compacts est un grand classique des jardins ibériques (B). Ces conifères sont principalement utilisés ici pour encadrer l’allée de leur verticalité et guider davantage le regard vers la bâtisse.

Sous climat océanique, l’emploi des cyprès méditerranéens ( cyprès d’Italie ou de Provence, Cupressus sempervirens) reste possible mais avec la répétition des pluies, ils ont tendance à s’élever trop haut et à occuper un grand volume. Dans les régions de climat plus froid, les cyprès peuvent avantageusement être remplacés par des charmilles régulièrement taillés ou bien par des hêtres fastigiés au feuillage vert ou pourpre.

Colorer les abords de l’allée

Les abords de l’allée sont aménagés en gradins de plantes fleuries. En climat chaud, comme ici, le choix peut se porter sur des vivaces florifères (cultivées en France comme annuelles), à l’image des Pétunias retombants roses qui empiètent l’allée. (C)

A l’arrière, des sauges splendens rouges plus hautes offrent au regard un tableau vivement coloré. (D) Dès les premières gelées néanmoins, toutes deux disparaîtront.

Sous nos climats, mieux vaut donc miser sur des vivaces robustes et rustiques : des géraniums tapissants (Géranium cantabriege par exemple), du gazon d’Espagne, des Rudbeckies basses… pourront se substituer aux pétunias retombants alors que l’on pourra installer à l’arrière en sol drainé des sauges arbustives plus rustiques (Sauge de Graham, Sauge Amistad, Salvia nemerosa…)

Parfumer l’air ambiant

Il n’est pas un jardin sans rose, même en climat caniculaire comme celui de Grenade l’été ! Les rosiers sont ici palissés (E) sur des arches métalliques arrondies qui adoucissent la verticalité des cyprès. Choisissez-les remontants et bien parfumés, ils animeront une première fois les abords de l’allée au printemps, diffusant leur douce fragrance, marqueront ensuite une pause estivale, avant de remonter en fleurs pour le « petit printemps » d’octobre.

Les jardins du Généralife de Grenade

jardin du generalife grenade
© Luca Penasa, Flickr

Construits au XIIIème siècle sous l’égide des Princes Nazari, les jardins de Generalife de Grenade figurent parmi les plus beaux vestiges de l’art mauresque du Sud de l’Espagne. Dominant la ville, cette résidence résolument tournée vers ses jardins offrait fraîcheur et dépaysement aux Princes quand s’installait l’été torride andalou. Les jardins actuels ont néanmoins été remaniés à de nombreuses reprises au cours des siècles.

 

Tags
Afficher plus

Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer