| Jardipartage

Le cassissier, l’incontournable arbuste à petits fruits noirs

Le cassissier est un arbuste connu pour ses petites baies noires goûteuses, riches en fibres et en minéraux. En ayant en tête ses besoins, il est aisé de cultiver le cassissier dans tous les types d’extérieurs. Suivez nos conseils pour adopter un cassissier dans votre espace extérieur !

Ce qu’il faut savoir :
Nom botanique : Ribes nigrum.
Nom courant : Cassissier, cassis, groseillier noir, gadellier noir.
Famille : Grossulariacées.
Origine : Europe.
Hauteur x étalement : Jusqu’à 2 m de hauteur.

Feuillage : De couleur vert sombre sur le dessus et plus clair sur la face inférieure, la feuille de cassis est composée de 3 à 5 lobes aux bords crénelés, mesurant de 5 à 10 cm ; de même aspect que la feuille du groseillier, celle du cassis présente des poils microscopiques protégeant des glandes à l’odeur caractéristique du cassis.
Floraison : En avril-mai, le cassissier présente des fleurs de petite taille, jaune clair organisées en inflorescence de 4 à 10 fleurs.
Fruits : Après la floraison, de petites baies noires de 2cm de diamètre apparaissent ; comestibles, elles ont un goût acidulé, sont riches en fibres, en vitamine C et en tanins.

Exposition : Ensoleillée, à l’abri du vent, du soleil direct et des gelées.
Sol : Profond, frais, riche en matière organique, à tendance légèrement acide.
Rusticité : Jusqu’à -15°C.

où planter un cassissier dans son jardin | Jardipartage
Plantation dun cassissier au jardin © DepositPhotos

Le cassissier est un arbuste incontournable du jardin par sa floraison intéressante et sa production de baies comestibles. Facile d’entretien, il convient de connaître ses exigences pour profiter pleinement du cassissier plusieurs années.

Quelle variété de cassissier choisir ?

Traditionnellement, la variété ‘Noir de Bourgogne est cultivée et utilisée pour la cuisson et la réalisation de crème et/ou de liqueur. Cependant, la variété ‘Blackdown est maintenant très prisée car ses fruits sont fermes : ils tiennent mieux à la cuisson et ont une saveur plus sucrée, cela permet de les consommer crus.

Où placer le cassissier ?

La cassissier est un arbuste qui craint le gel, c’est pourquoi il faut le placer dans un lieu abrité ; de plus, cela limitera les effets du vent qui risque de casser certaines branches. Afin d’augmenter le taux de sucre des baies qu’il produit, il est préférable de le placer dans une zone ensoleillée.

Sachez qu’il est possible d’associer le cassissier avec d’autres petits fruits comme le framboisier ou le groseillier : ainsi, vous favoriserez la présence des pollinisateurs.

Quand et comment planter le cassissier ?

La plantation du cassissier doit se faire en période de repos végétatif : en automne et en hiver. Afin d’assurer une bonne reprise racinaire, il est préférable de choisir l’automne hors période de gel.

Pour planter un cassissier, il faut:

  • Tremper la motte contenant l’arbuste ;
  • Réaliser un trou 2 fois plus grand que la taille de la motte ;
  • Placer une couche de compost ou d’engrais au fond du trou ;
  • Mettre la motte bien au centre ;
  • Recouvrir avec de la terre ;
  • Arroser généreusement.

Le mois suivant, il faut surveiller l’arrosage.

Si vous plantez plusieurs cassissiers, il faudra laisser un espace compris entre 1m et 1,50m.

comment faire fructifier un cassissier | Jardipartage
Une taille chaque année est nécessaire pour bien faire fructifier un cassissier © DepositPhotos

Entretenir le cassissier

Quand et comment arroser le cassissier ?

Le cassissier est un arbuste qui craint la sécheresse : il faut l’arroser régulièrement. Pour que cette humidité maintienne la fraîcheur du sol, il est préférable de faire un arrosage au pied ; d’autant plus qu’un arrosage sur le feuillage risquerait d’abîmer les feuilles.

Quand et comment tailler le cassissier ?

Il existe 2 types de taille du cassissier :

  1. La taille en vert ;
  2. La taille d’entretien.

La taille en vert du cassissier

Après la floraison, la taille en vert consiste à couper les tiges qui portent les fruits. Cela présente l’intérêt de faciliter la récolte des cassis.

La taille d’entretien du cassissier

A l’automne ou à la fin de l’hiver, il est recommandé de tailler la cassissier afin d’assurer une bonne fructification. Il faut, d’ailleurs, avoir en tête que les cassis se forment sur le bois des années précédentes ; c’est pourquoi, le cassissier ne donne des fruits qu’au bout de 2 années de culture. Au bout de 5 ans, les branches les plus âgées et les plus longues, affaiblies, ne donnent des cassis qu’à leur extrémité :  une taille est indispensable. Chaque année, il est conseillé de couper la moitié des branches âgées en les coupant au-dessus du 1er bourgeon. Afin de conserver une harmonie, il faut supprimer une branche sur 2 et conserver environ 15 branches.

De même, chaque année, il faut retirer les branches abîmées ou cassées, celles qui s’entrecroisent ou se dirigent vers le sol.

La taille du cassissier est indispensable : sans cette étape, il risque de vieillir prématurément. En effet, s’il est bien taillé, le cassissier peut vivre jusqu’à 30 ans. Profitez également de cette taille d’hiver pour faire des boutures de cassissier : le pourcentage de réussite est très bon !

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut