Automne au jardinJardin d'ornement

Callicarpa bodinieri, l’étonnant arbuste aux bonbons

Des grappes de petites perles d’une inhabituelle couleur violette au jardin. Aucun doute, il s’agit bien d’un Callicarpa bodinieri, un arbuste de la famille des Lamiacées également connu sous l’appellation gourmande d’arbuste aux bonbons. Comment le cultiver et l’entretenir ?

Une multitude de grappes de baies violettes !

periode floraison callicarpa bodinieri profusionLe callicarpe de Bodinier se distingue facilement dès le milieu de l’automne et en hiver à sa fructification originale sous forme de belles grappes serrées de perles d’un bleu-violet.

Callicarpa bodinieri forme naturellement un buisson dense à la silhouette élégante et élancée, atteignant 2 à 3 mètres de haut pour environ 2 m de large. Cet arbuste robuste, par ailleurs très rustique, résiste à des températures jusqu’à – 20°C.

Son feuillage caduc, vert en été, prend une teinte jaune orangé qui s’intensifie au soleil une fois l’automne arrivé. Les feuilles tombent dès les premiers froids pour laisser la vedette aux grappes de petites perles colorées.

Dès l’été, apparaissent de petites fleurs très discrètes aux pétales lilas et aux étamines jaunes. Elles cèdent leur place vers la fin de l’été (septembre) aux baies mauves qui vont perdurer sur l’arbuste nu pendant tout l’hiver.

La variété portant le nom de « Profusion » offre quant à elle une fructification intense dès ses premières années.


Où cultiver le callicarpa ?

Vous pouvez planter un callicarpa de manière isolée mais il vaut mieux installer plusieurs  arbustes à bonbons côte à côte, en haie libre et fleurie ou en massif, pour profiter d’une meilleure fécondation, synonyme de davantage de fruits colorés.

Choisissez un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé, abrité des vents dominants. Côté sol, le callicarpe de Bodinier pousse dans tous types de terres bien drainées, mêmes calcaires.

callicarpe de bodinier
Baies du callicarpe de bodinier © KristenSV, Pixabay

Quand et comment planter l’arbre aux bonbons ?

Plantez-le en automne. Commencez par creuser un trou deux fois plus large que la motte. Mélangez à la terre de rebouchage une moitié de compost ou de terreau de plantation. Une fois la callicarpa en place, arrosez-le généreusement.


Entretien du Callicarpa

Après la plantation, il est primordial de surveiller les apports d’eau. Arrosez votre jeune arbre aux bonbons deux fois par semaine jusqu’à ce que vous constatiez les premiers signes de reprise. Par la suite, laissez faire la nature et n’arrosez qu’en cas de sécheresse pendant les premières années.

Même si l’arbuste est rustique, les jeunes sujets restent fragiles. En disposant un paillage de tontes d’herbes ou de BRF à leurs pieds pendant les trois premières années de vie, vous préviendrez à la fois les dégâts du gel en hiver tout en limitant le dessèchement du sol en été.


Comment le tailler ?

Attendez la fin d’hiver (mars) pour rabattre les branches aux deux-tiers de leur longueur. Ceci favorise la production de nouveaux rameaux florifères. Coupez de biais, juste au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.

Il est possible de rajeunir un vieux Callicarpa en recépant taillant au ras du sol chaque année une ou plusieurs branches âgées.

arbuste aux bonbons callicarpa
Arbuste aux bonbons, © Leonora Enking, Flickr

Comment bouturer le Callicarpa ?

L’arbre aux bonbons est plutôt facile à bouturer en été (au mois d’août). Coupez l’extrémité d’un rameau ( 8 à 10 cm) en prenant soin de conserver les 3 ou 4 feuilles situées sur la partie supérieure.

Trempez ensuite sa base dans une coupelle d’hormone de bouturage. Sans être obligatoire, cette précaution augmente les chances de réussite.

Piquez ensuite délicatement la bouture dans un pot en terre cuite rempli de substrat léger. Humidifiez et conservez sous atmosphère protectrice, miniserre ou haut de bouteille plastique, à placer à l’abri du soleil direct.

Après l’apparition des racines quelques semaines plus tard, repiquez individuellement dans un pot plus grand. Vous pouvez conserver votre jeune Callicarpa de cette manière encore une année complète pour l’endurcir et qu’il se développe davantage avant de l’installer définitivement en terre à l’automne suivant.


Quelles plantes lui associer ?

Si vous appréciez la beauté des arbustes à baies, mariez le Calliparca en haie libre à l’Aronia, le Clérodendron, le fusain à feuilles caduques ou encore le millepertuis arbustif. Les associations avec des arbustes à beau feuillage automnal comme l’arbre à perruque ou les Hydrangéas sont également superbes.

En massif, couvrez ses pieds de crocus d’automne et accompagnez-le de vivaces mi-hautes à floraison tardive (rudbeckias, échinacées pourpres, Asters) ou d’arbustes fleuris (Lespédéza)

Histoire

entretien callicarpa bodinieri
Calicarpe de Bodinier © La Gravière Cécile, Flickr

C’est un médecin irlandais, Augustine Henry, qui rapporta le Callicarpa de Chine. La communauté scientifique le dédia au père Emile-Marie Bodinier, missionnaire botaniste, collecteur en Chine à la fin du XIXème siècle (ers 1888).

Le cultivar « Profusion » couramment présent dans nos jardins a quant à lui été créé à partir de l’espèce Callicarpa bodinieri giraldii découverte par le père italien Giuseppe Grimaldi au nord-ouest de la Chine en 1890.

Le nom de Callicarpa provient de la juxtaposition de deux termes grecs : Kallos (beauté) et Karpos (fruit)

 

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer