Arbustes caducs

L’arbre à perruque, duveteux et coloré !

L‘arbre à perruque (Cotinus coggygria) est un arbuste rustique qui s’utilise essentiellement en isolé, plus rarement en massif, mais toujours en situation très ensoleillée. Les couleurs automnales de son feuillage, superbes, en particulier à contre-jour, et ses fleurs plumeuses, si gracieuses, à l’origine de son nom, constituent ses principaux atouts !

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Cotinus coggygria
Nom courant : Arbre à perruque, barbe-de-Jupiter, fustet
Famille : Anacardiacées
Origine : Centre et Sud de l’Europe

Hauteur x étalement :  L’arbre à perruque peut atteindre 3 à 5 m de hauteur et d’étalement à l’âge adulte. Sa croissance est rapide les premières années, puis devient moyenne ensuite.
Bois : Le Cotinus coggygria développe un port naturel arrondi. Les premières années, son port est plutôt dressé avant de se ramifier.
Feuillage : Son feuillage caduc est le principal atout décoratif de l’arbre à perruque. D’un beau vert glauque ou pourpres selon la variété choisie, ces feuilles à limbe presque rond présentent un long pétiole et prennent de splendides teintes rouges en automne.
Fleurs : Plutôt insignifiantes au départ, les fleurs jaunes du Cotinus deviennent très décoratives après la floraison lorsqu’elles prennent la forme d’une masse plumeuse visible pendant plusieurs semaines qui a donné son nom à l’arbuste. Vous pouvez les utiliser pour composer de ravissants bouquets de fleurs fraîches ou sèches, selon vos goûts.
Fruits : Bruns et ridés.

Exposition : Au soleil
Sol : L’arbre à perruque se plait dans tout sol bien drainé, même calcaire. Evitez simplement les sols trop acides.
Rusticité : Robuste et rustique, il résiste à des températures jusqu’à -15°C

Où planter le Cotinus coggygria ?

Simple à cultiver, l’arbre à perruque se révèle véritablement peu exigeant. S’il affectionne d’être planté en terre légère et bien drainée, il tolère à l’inverse des sols plus humides ou légèrement acides. Si votre terre est lourde et collante, apportez néanmoins une grande quantité de gravier ou de sable à la plantation pour favoriser le drainage.

Côté exposition, plantez-le en plein soleil pour obtenir des teintes automnales plus intenses. Le Cotinus coggygria ne se plait de toute façon pas à mi-ombre.

Pour mettre en valeur ses couleurs, vous pouvez planter votre arbre à perruque en isolé, sur une pelouse ou dans un massif en compagnie de plantes vivaces et d’arbustes plus bas.

Vous pouvez utiliser les Cotinus dans les haies, même taillées.

En revanche, une culture en pot ne convient pas.

arbre a perruque flame
Les couleurs automnales des feuilles sont superbes ! © Ilona Ilyes

Comment planter l’arbre à perruque ?

Vous pouvez, selon vos envies, planter l’arbre à perruque seul, dans un massif ou en haie. Accompagnez-le de Buddléias, de rosiers rugueux ou de Cornouillers blancs au feuillage panaché en haie. Dans les massifs, plantez à ses pieds des vivaces arbustives donc le feuillage argenté (armoises) ou léger (achillées) mettra en valeur votre Cotinus.

Effectuez de préférence la plantation de votre arbre à perruque en automne ; l’arbuste aura ainsi le temps de s’installer avant la reprise de la végétation. Creusez un trou beaucoup plus large que la motte puis déposez-y votre arbuste.

Rebouchez avec un mélange de terre extraite et de terreau horticole et de compost. Veillez à ne pas enterrer la base du collet. Tuteurez au besoin à mi- hauteur les premières années.

Quel entretien de l’arbre à perruque ?

L’arbre à perruque ne demande quasiment aucun entretien.

Arrosage : Arrosez-le régulièrement au cours de la première année pour l’aider à s’installer, mais toujours de façon modérée. Par la suite, votre Cotinus se débrouillera très bien tout seul, supportant sans problème des épisodes caniculaires.

Engrais : Etalez du fumier de cheval aux pieds de votre arbre à perruque en automne. Vous pouvez également utiliser un engrais arbuste pauvre en azote afin d’obtenir de belles couleurs automnales.

Maladies : Le Cotinus est parfois atteint par l’oïdium, en particulier les variétés à feuilles pourpres. Une autre maladie, la verticiliose, provoque la mort sans raison apparente de rameaux entiers. Ces affections sont relativement rares lorsque l’arbre à perruque est cultivé dans de bonnes conditions : il est inutile de traiter.

arbre a perruque grace
Arbre à perruque « Grace », © André Saad, Pixabay

Quand tailler le Cotinus coggygria ?

La taille n’est pas obligatoire mais elle permet de réduire les dimensions du Cotinus pour le garder plus compact.

Il faut savoir que les fleurs apparaissent sur des rameaux âgés de 2 ou 3 ans.

Voici les gestes de taille à effectuer :

  • Les jardiniers les plus méticuleux peuvent supprimer à la fin de l’été les fleurs fanées pour que les rameaux conservent une belle allure.
  • Supprimez aussi le vieux bois et les branches qui se croisent au centre de l’arbuste.
  • Vous pouvez raccourcir chaque année après la floraison les tiges de 3 ans afin de favoriser les fleurs à venir.

Comment tailler un vieil arbre à perruque ? Si la silhouette de votre Cotinus coggygria s’est déformée ou que son volume est devenu gênant, sachez que cet arbuste supporte très bien une taille sévère près de la base ; l’arbre à perruque repartira sans aucune difficulté mais il ne fera pas de fleurs pendant 2 ou 3 ans.

➥ A lire : Comment tailler les arbustes à floraison printanière ?

arbre à perruque
Caduc, l’arbre à perruque perd ses feuilles en automne après de superbes couleurs ! © DepositPhotos

Bouturage de l’arbre à perruque

En fin d’été ou au début de l’automne, prélevez des boutures présentant un morceau de bois plus vieux (talon). Placez-les en pot dans un mélange humidifié de terre, sable et terreau.

Gardez-les sous châssis froid pour qu’elles s’enracinent. Au printemps, replantez-les en pot individuel pour qu’elles continuent de bien s’enraciner.

Vous pourrez planter vos jeunes arbres à perruque en terre à leur place définitive dès l’automne suivant.

Le marcottage des longues branches situées près du sol fonctionne aussi très bien. Faites-le en automne. Vous pourrez séparer le nouveau Cotinus obtenu de la plante mère 1 an après, et le replanter immédiatement à l’endroit voulu.

Le semis des graines se fait aussi en automne, dans les mêmes conditions que le bouturage.

Les arbres à perruque remarquables

L’arbre à perruque compte dans ses rangs plusieurs variétés remarquables qui se distinguent par des couleurs de feuilles et de fleurs diverses.

L’arbre à perruque Pourpre, Cotinus coggygria purpurea

Ses fleurs duveteuses rouge carmin ressortent à merveille sur son feuillage vert-bleuté original.

L’arbre à perruque Royal purple, très proche, présente des feuilles pourpres très foncées et de belles inflorescences rouges.

L’arbre à perruques Golden lady

Une variété originale qui se pare de fleurs rosées  et d’un feuillage étonnamment jaune en été pour devenir par la suite orange en automne.

arbre a perruque taille
Les fleurs plumeuses de l’arbre à perruque peuvent être taillées ou conservées. © Manfred Richter

L’arbre à perruque Rubrifolius

Cette variété ancienne se couvre de perruques roses à pourpres sur des feuilles pourprées au printemps puis de plus en plus cuivrées à l’approche de l’automne, puis rouges avec la lumière du soleil.

L’arbre à perruque Flame

L’une des plus belles variétés ! Son feuillage de couleur bronze au printemps devient vert en été avant de finalement virer au jaune orange à rouge vif pendant l’automne. Ses fleurs quant à elles restent duveteuses jusqu’à l’automne et offrent un contraste de couleurs brun violacé aux mois de juin et juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page