Accueil » L'hiver » L’hiver au chaud…
éclosion fleur de magnolia

L’hiver au chaud…

L'hiver au chaud…
Partagez votre avis sur cet article !

Je m’émerveille toujours autant devant les p’tits trésors que la Nature offre au jardin à qui veut bien prendre le temps d’observer attentivement. Les bourgeons à fleurs du Magnolia x soulangeana, par exemple, figurent ainsi parmi les curiosités du jardin d’hiver. Depuis la chute des feuilles, ils gonflent en effet de jours en jours, signe que l’arbre prépare activement sa superbe floraison à venir.

Bourgeon magnolia gelé
Le 30 décembre dernier, la température est négative (-5°C). Des cristaux de glace recouvrent le duvet des bourgeons du Magnolia x soulangeana

Certaines années, ici, en Béarn, il arrive même que mon jeune magnolia laisse s’épanouir ses fleurs dès le début du mois de mars (la photographie en tête de billet a été prise le 5 mars 2013), à une période de l’année où les gelées et le froid sont encore monnaie courante et peuvent détruire en une nuit tout ce que l’arbre a patiemment construit pendant des mois.

Car si les fleurs sont belles et leur odeur envoûtante, elles sont aussi particulièrement fragiles et sensibles au froid. La gelée brûle ainsi fréquemment les pétales des plus téméraires. Pour se protéger des rigueurs de la fin de l’hiver et des caprices du ciel (en l’occurrence des giboulées de mars) du début du printemps, le magnolia s’est adapté. Chaque fleur est ainsi enserrée jusqu’au moment de l’éclosion dans un écrin duveteux qui, tel un manteau, la maintient au chaud.

A propos de Bruno Nunez

Je m’appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l’univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes…bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l’ornement…Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *