bignone inconvénients | Jardipartage

Les Inconvénients de la bignone à connaître

Avec ses belles trompettes de fleurs aux couleurs vives, la bignone est une grimpante estivale très appréciée. Toutefois, cette liane vigoureuse et résistante présente également quelques désagréments qu’il est préférable de connaître avant de la planter chez vous.

Une plante grimpante envahissante

Lorsqu’elle apprécie ses conditions de culture, la bignone peut produire de nombreux rejets grâce à ses racines traçantes. Cette capacité de multiplication peut la rendre envahissante, car les drageons peuvent parfois apparaître loin de la plante. Si vous souhaitez éviter de vous laisser envahir, déterrez les rejets enracinés, donnez ou éliminez-les. En prévention, l’installation d’une barrière anti-rhizomes, comme celle utilisée pour contenir les bambous, est également possible.

Toutefois, sachez qu’une fois installée, la bignone peut résister longtemps malgré votre acharnement pour la détruire !

Une taille sévère de la bignone pour la contenir

Dotée d’une forte croissance, la bignone est capable de pousser d’un mètre chaque année et peut atteindre 8 à 10 mètres de hauteur si elle apprécie les conditions de culture offertes. Elle dispose de courtes racines aériennes qui lui servent de crampons pour s’accrocher de manière très efficace à un support : mur, clôture, portail, pergola, etc.

Si vous voulez profiter pleinement de la bignone tout en la maîtrisant, n’hésitez pas à la rabattre sévèrement chaque hiver. Cette taille favorise une floraison abondante et permet d’éclaircir la plante. Equipez-vous d’un sécateur et préparez-vous à une belle coupe !

La bignone n’abîme pas les murs

Par son mode de végétation et d’accroche sur son support, la bignone peut être comparée au lierre : ses courtes racines aériennes (crampons) n’endommagent pas les murs, en tout cas pas ceux solides et en bon état. Souvent, les grimpantes comme la bignone offrent même au bâti une protection intéressante contre les écarts de températures et d’humidité. Cependant, la bignone peut causer des dommages si votre mur est déjà fragilisé ; elle peut ainsi contribuer à décoller un enduit déjà passablement abîmé.

author avatar
Clara P
Issue du monde agricole, passionnée par le végétal et jardinière enthousiaste, j'aborde avec vous tous les sujets autour des plantes, d'intérieur comme d'extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut