Santé & Bien-être

Bienfait du kaki : un fruit d’hiver riche en vitamines

Il n’a fallu au kaki pomme que quelques années pour envahir nos étals et les jardins du sud de la France. Originaire d’Asie, ce fruit exotique aux allures de grosse tomate de couleur orange était pourtant déjà cultivé dans le pays depuis le XIXe siècle. Mais l’astringence des vieilles variétés (absente chez le kaki pomme) n’a pas aidé à l’apprécier. Les bienfaits du kaki sont pourtant nombreux !

Riche en vitamines et radicaux libres

Le kaki est un fruit utile pour reminéraliser l’organisme avant l’entrée dans l’hiver car il est riche en :

  • Provitamine A,
  • Vitamine C
  • Minéraux : en particulier en calcium, manganèse et potassium

La consommation du kaki est également source :

  • De lycopène, une molécule réputée pour prévenir les troubles de la prostate.
  • De lutéine et zéaxanthine, deux molécules qui préviennent la dégénérescence maculaire des yeux liée à l’âge.

Peu riche en lipides et en protéines, le kaki offre une bonne teneur en fibres nécessaires au transit intestinal. Voici les teneurs complètes des différents éléments :

Teneurs pour 100 g de kaki mûr : 67 kcal

  • Eau : 81g
  • Protéines : 0,62 g
  • Glucides : 13,7 g
  • Lipides : 0,26 g
  • Bêtacarotène : 838 µg
  • Fibres : 4 g
  • Potassium : 180 mg
  • Cuivre : 0,113 mg
  • Magnésium : 33 mg
  • Manganèse : 0,355 mg
  • Phosphore : 16,7 mg
  • Vitamine C : 12,7mg
  • Vitamine E : 12 mg

 L’infusion de feuilles de kakis

Peu connue en Europe, l’infusion de feuilles du kaki fraîches ou séchées est un remède de famille en Chine, en Corée et bien sûr au Japon. Elle permet d’arrêter les saignements du nez qui surviennent lors de fortes chaleurs.

Cette tisane aurait aussi d’autres propriétés médicinales : pour renforcer le système immunitaire et lutter en particulier, les maladies cardio-vasculaires (dont l’hypertension) et prévenir l’apparition de cancers… On ne connaît pas encore précisément tous ces bienfaits. Des études scientifiques sont en cours pour tenter de les déterminer.

bienfait fruit kaki
© J.A.Alba

Kakis pommes et kakis anciens

Fruit du plaqueminier, le kaki fait partie des fruits et légumes de fin d’automne et d’hiver. Il atteint en effet son plein degré de maturation dès l’apparition des premières gelées, en novembre ou décembre.

On distingue :

  • Le kaki qui se mange à la petite cuillère. Il s’agit d’une vieille variété (la meilleure), répandue à travers le monde depuis plusieurs siècles. A maturité, sa peau devient toute molle. Ce fruit au goût sucré prend alors la texture d’une compotée mais sa chair riche en tanins amène une désagréable sensation de sécheresse en bouche quand il n’est pas parfaitement mûr.
  • Le kaki à croquer comme une pomme (kaki persimon), moins sucré et plus facile à manger. Il suffit de le peler et de le couper en quartier exactement comme une pomme. On le consomme également en salade de fruits.
séchage du kaki
© Azangedit

Le kaki, mythique en Asie

Le kaki est le fruit national du Japon. On l’apprécie sur l’archipel pour sa chair sucrée, fondante, et pour sa légère âpreté, associée au raffinement et à la délicatesse.

Il est cultivé dans des petites fermes. Il en existe plusieurs variétés plus ou moins astringentes. Le fruit est d’abord séché au soleil à l’abri de la pluie, sans sa peau, avant d’être dégusté tel quel, sans autre artifice.

Sur le même thème :

Bienfait des clémentines : vitaminées, anti-cancer, source de fibres…
Bienfait de la châtaigne sur notre organisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page