Begonia dragon | Jardipartage

Bégonia dragon : Une floraison flamboyante !

Mis à jour le juillet 29th, 2023 à 08:56 am

Le Bégonia dragon est une jolie plante vivace, souvent cultivée comme une annuelle dans nos régions. Ses feuilles ailées et sa floraison flamboyante attirent instantanément l’œil et éclairent les coins les plus sombres du jardin. Suivez nos conseils de plantation et d’entretien pour profiter de cette beauté dans votre jardin ou votre véranda.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Begonia x hybrida ‘Dragon Wing’.
Noms courants : Bégonia Dragon, Bégonia ailes du dragon, Bégonia Dragon Wing.
Famille : Bégoniacées.
Origine : Horticole. Variété hybride issue du Begonia semperflorens.
Hauteur x étalement : entre 30 et 40 cm. Port dressé et arrondi.

Feuillage : Feuilles ailées, brillantes, de couleur vert foncé avec des reflets bronze. Le feuillage est persistant.
Floraison : Abondante, la floraison du bégonia dragon est spectaculaire et s’étale de mai à octobre. Les fleurs du bégonia dragon sont simples, composées de quatre pétales arrondis. Elles sont réunies en grappes retombantes et peuvent être rouge écarlate ou rose pastel.

Exposition : Soleil à mi-ombre.
Sol : Sol bien drainé, riche en matière organique, humifère, léger, frais mais pas trempé.
Rusticité : Non rustique, le bégonia Dragon est gélif. C’est pourquoi cette plante est cultivée comme une annuelle dans nos régions. Le bégonia est pourtant vivace et peut vivre plusieurs années, si elle est rentrée dès les premiers froids.

bégonia dragon rose | Jardipartage
Fleur du bégonia dragon rose © Victoria Ditkovsky

Où planter le bégonia dragon ?

Facile à cultiver, le Bégonia dragon trouve facilement sa place au jardin et se plaît dans toutes situations : massifs, potées, balconnières… Choisissez-lui de préférence un emplacement partiellement ombragé. Il peut tolérer le plein soleil, mais il adaptera dans ce cas son feuillage et sa floraison en fonction.

Le bégonia dragon préfère les températures moyennes à chaudes, généralement entre 18 et 24 °C. Veillez à protéger la plante des températures froides et des courants d’air. Si vous installez cette plante en pleine terre, elle disparaîtra dès les premières gelées. Si vous souhaitez la conserver, cultivez-la en pot et rentrez-la dès que les températures descendent sous la barre des 10 °C.

Comment planter le bégonia dragon ?

Plantez votre bégonia Dragon Wing en mai, lorsque tout risque de gelée est écarté. Préparez un sol bien drainé et riche en matière organique pour lui assurer une croissance optimale. Vous pouvez pour cela mélanger votre terre à du terreau toutes fleurs. Creusez un trou de la hauteur de la motte, puis installez cette dernière et recouvrez de substrat, en tassant bien autour du pied.

Si vous cultivez votre bégonia dragon en pot, assurez-vous de choisir un conteneur avec un bon drainage. Les racines de cette plante sont sensibles à l’excès d’humidité, il est donc essentiel de permettre à l’eau de s’écouler facilement. Choisissez donc un pot suffisamment grand et installez un lit de pouzzolane ou de billes d’argile au fond.

Comment entretenir un bégonia dragon ?

L’entretien du bégonia dragon est très simple, et nécessite seulement une surveillance sur la température extérieure et l’humidité de la terre.

Arrosage

Le bégonia dragon apprécie un apport d’eau modéré et fréquent. Arrosez régulièrement et en pluie fine jusqu’à ce que le sol soit humide, mais laissez sécher légèrement la terre entre deux arrosages, pour éviter la pourriture des racines. Le bégonia est en effet sensible à l’excès d’humidité.

Taille

Le bégonia Dragon Wing ne nécessite pas de taille régulière, mais vous pouvez éliminer les feuilles sèches ou endommagées pour maintenir l’apparence soignée de la plante. Quant aux fleurs, elles sont autonettoyantes : les nouvelles fleurs remplacent simplement les anciennes. Il est donc inutile de retirer les fleurs fanées !

Soins

Fertilisez votre bégonia dragon toutes les deux semaines pendant la saison de croissance avec un engrais équilibré, pour favoriser une croissance saine. Veillez également à protéger la plante des températures froides si vous souhaitez la conserver, car elle préfère les climats chauds et humides.

bégonia dragon rouge | Jardipartage
Bégonia dragon rouge © Natali Olsh

Comment multiplier le Bégonia dragon ?

Le bouturage du bégonia dragon et la division du bulbe sont les façons les plus simples pour le multiplier.

  • Bouturage : prélevez une section saine de la plante mère d’environ 6 cm. Conservez uniquement deux feuilles sur la tige, et placez-la dans un mélange humide de terreau et de sable. Maintenez une humidité constante en pulvérisant de l’eau régulièrement. Vous pouvez aussi tenter de les mettre directement dans l’eau et attendre que de nouvelles racines se développent.
  • Division du bulbe: celle-ci se fait à l’automne, après la floraison, lorsque le feuillage est totalement fané. Sortez délicatement les tubercules de terre puis divisez soigneusement ces derniers en deux. Placez-les ensuite dans un lieu sec et sans lumière pour les faire sécher jusqu’au printemps prochain. Vous pourrez ainsi les replanter en pleine terre au printemps suivant.

Maladies et parasites des bégonias Dragon Wing

Bien que le bégonia dragon soit une plante résistante, il peut être sensible à certaines maladies fongiques, telles que la pourriture grise, l’oïdium et les taches foliaires. Pour éviter cela, assurez-vous de fournir une bonne circulation d’air autour de la plante en évitant de planter de façon trop serrée et en espaçant correctement les plants. Vous veillerez également en prévention à assurer un arrosage modéré, l’humidité favorisant ces maladies. Pour renforcer votre bégonia, vous pouvez pulvériser du purin d’ortie sur les parties aériennes.

En cas d’attaque de parasites, tels que les pucerons ou les acariens, utilisez de préférence des méthodes de lutte biologique, comme les auxiliaires du jardin.

A lire aussi :

author avatar
Camille Gauthier
Amoureuse des plantes, j'allie ma passion pour le monde végétal à mon métier de rédactrice web. Et quand je ne rédige pas, j'expérimente la permaculture, je m'inspire de nouvelles associations lors mes balades et je prends soin de mon jardin. (j'ajoute que les pépinières sont mes boutiques favorites pour le shopping !) Depuis quelques mois, mon jardin est situé de l'autre côté de l'Atlantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut