Soins aux arbres fruitiers

Quel arbre fruitier cultiver en pot ?

Peut-on faire pousser des arbres fruitiers et récolter de beaux fruits même quand on ne dispose que d’un bout de balcon ou d’une simple terrasse ? La réponse est oui, mais pas n’importe lesquels ! Il faut choisir des formes peu vigoureuses, adaptées à une culture en pot ou en bac.

Des arbres fruitiers en colonne

Les arbres fruitiers formés en colonne sont élevés pour occuper un minimum de surface au sol (1m² pour ce type de fruitier adulte). Ils sont formés sur un tronc court qui se prolonge par une branche verticale unique pouvant atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur.

Les fleurs apparaissent sur de courts rameaux latéraux que l’on appelle des coursonnes. Les fruits qui leur succèdent, de taille normale mais très serrés, donnent l’impression de pousser directement sur la branche principale. Les formes en colonne conviennent bien aux pommiers et aux poiriers.

Une fois formés, ces arbres fruitiers cultivés en pot ne demandent presque aucun entretien ; une taille de fructification étant totalement inutile.

Des arbres fruitiers nains

Ces arbres fruitiers sont greffés sur des porte-greffes nanifiants. Grâce à cette particularité, ils forment des arbres miniatures et le restent tout au long de leur vie. Pendant une vingtaine d’année, il est possible de les cultiver en pot ou en bac sur un balcon ou une terrasse.

En fonction des espèces, leur ramure peut atteindre 1m à 1,50m de hauteur et autant de circonférence. Ils sont d’un charme fou lorsqu’ils se couvrent de fleurs au printemps ou de fruits en été. Leur tronc s’élève sur 50 cm environ et se prolonge par 4 à 5 branches charpentières.

Les fruitis n’ont rien de miniature. Ils sont de taille normale et ont les mêmes qualités gustatives et nutritionnelles que s’ils poussaient sur des arbres plus grands. Ce qui fait la différence, c’est l’importante de la récolte : misez sur une récolte de 2 à 5 kg de fruits sur un arbre nain contre plusieurs dizaines de kilos sur une même espèce poussant librement au verger.

La plupart de ces arbres étant autofertiles, vous n’aurez pas besoin d’avoir des arbres pollinisateurs à proximité pour récolter des fruits.

De nombreuses variétés de pêchers, de nectariniers, d’abricotiers, de cerisiers, de pommiers ou encore de poiriers se trouvent assez facilement sous cette forme. Et tous les agrumes: citronnier, oranger, mandarinier…

Des arbres fruitiers palissés : double et simple U

Quand on dispose d’un peu plus de place sur le balcon, un arbre fruitier palissé en U simple ou double allie une bonne productivité à une belle silhouette. Ce type d’arbre est formé sur un tronc court (30 cm) divisé en deux (forme en U), puis encore en deux dans le cas du U double. Cette silhouette esthétique permet à la sève d’irriguer équitablement les 2 ou 4 branches principales de l’arbre garantissant une mise à fruit équilibrée.

Les fleurs apparaissent au printemps sur des rameaux latéraux courts. Ce type d’arbre fruitier peut être cultivé en bac ou dans un grand pot, au pied d’un mur bien orienté sur lequel ses branches pourront être palissées.

Il vaut mieux acheter l’arbre déjà formé : son prix est plus élevé mais vous économiserez un temps précieux de formation et profiterez d’une mise à fruits plus rapide. Si vous disposez d’un peu moins de place, partez sur un simple U.

Il ne faut pas plus de 60 à 80 cm de large pour un ce type d’arbre adulte. Les pommiers, les poiriers, mais aussi les figuiers conviennent bien à ces formes compactes.

arbre fruitier en pot pour terrasse
© Jardipartage

Entretien des arbres fruitiers sur la terrasse ou le balcon

Le gros avantage de cultiver des arbres fruitiers en pot sur un balcon ou une terrasse, c’est qu’il est très facile de les déplacer pour les mettre à l’abri des gelées printanières ou des intempéries.

Etant donné le faible volume de terre dont ils disposent pour pousser, un problème apparaît cependant en été. Quand il fait chaud, le support de culture s’assèche vite. Il faut donc être très vigilant sur l’arrosage. Face à ça, une solution toute simple peut-être trouvée. L’installation d’un store banne des Storistes de France peut permettre par exemple de créer une large zone d’ombre au plus chaud de l’après-midi, ce que ne manqueront pas d’apprécier ces fruitiers plus fragiles qu’en terre !

Dans un pot ou dans un bac, la quantité de nourriture disponible est également la clé d’une bonne récolte. Il faut fertiliser souvent (au moins une fois par mois) avec un engrais riche en potasse. Surveillez aussi le niveau de terreau. Ajoutez-en au fur et à mesure que les éléments nutritifs sont consommés par l’arbre pour former du bois, des feuilles ou des fruits.

Enfin, sur un balcon, attention à la limite de poids. Les pots en terre cuite sont lourds, encore plus lorsqu’ils sont pleins du support de culture et que l’arbre devient adulte !

A lire sur le même sujet:

Plantation d’un arbre fruitier: conseils
Les différentes formes fruitières

Mis à jour le Mai 13, 2020 @ 9 h 50 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page