Arbustes

6 arbustes persistants pour une haie méditerranéenne

La principale difficulté à laquelle on est confronté quand on souhaite créer une haie en climat méditerranéen, c’est de choisir des arbustes capables de résister aux étés très chauds et secs de ces régions. Cet article vous propose un choix de 6 plantes à feuillage persistant adaptées à ces conditions.

Arbousier, Arbutus unedo: l’arbre aux fraises

Ses guirlandes de fleurs blanches sont déjà très belles, mais que dire de ses fruits en boules jaunes ou rouges. La particularité de cet arbuste persistant est de porter ses fleurs et ses fruits en même temps. Cela se produit en fin d’automne, ce qui lui vaut d’être considéré comme l’arbre de Noël des paysages méditerranéens. Car l’utilisation de l’arbousier ne se limite pas aux jardins du littoral. La garrigue de l’arrière-pays en est aussi largement  couverte !

arbuste pour haie mediterraneenne
Arbutus unedo © I.Sahin

Les fruits qui arrivent à maturité en automne sont nés l’année précédente. Ils ont mis une année entière à mûrir, parfois pour rien, car la réputation de cet arbuste n’est pas glorieuse : on dit en effet que si la première arbouse est fade ou amère, toutes les autres le sont aussi. A l’inverse, si la première arbouse est bonne, les autres sont délicieuses ! Ce que semble confirmer son nom botanique “arbutus unedo” qui signifie : “mangé une fois” !

Lire: ➥ Découvrez dans cet article  comment planter cet arbuste   

Eleagnus ou Chalef : parfumé en automne

Ce qui fait la beauté de cet arbuste, c’est son feuillage dense et persistant, vert foncé sur le dessus avec des reflets argentés sur le revers. Laissé libre de pousser, il forme une silhouette dense de 3m de hauteur. Mais il supporte aussi très bien la taille.

Ses petites fleurs blanches, très discrètes mais parfumées, s’épanouissent en automne. L’éleagnus ebbingei apprécie une terre de jardin classique, mais bien drainée. Comme il supporte les sols salés et les embruns de bords de mer, il est l’un des arbustes les plus utilisés en haie le long de la Méditerranée.

L’If, Taxus baccata : symbole de longévité

L’if est planté depuis très longtemps dans le bassin méditerranéen. L’if fastigié, au port colonnaire, décore les jardins et les cimetières alors que son cousin commun est utilisé en haie ou en isolé pour faire de superbes topiaires.

haie brise-vent mediterranee
Taxus baccata © A.Rockstein

Malgré la grande toxicité de ses fines aiguilles persistantes, de ses fruits tout comme de sa sève, ce conifère reste une valeur sûre dans les jardins méditerranéens car sa croissance est lente, et sa robustesse à toute épreuve. Ne craignant pas la taille, c’est un arbuste parfait pour une haie de séparation décorative strictement taillée.

Laurier-rose, Nerium oleander : le plus spectaculaire !

Impossible de ne pas évoquer le laurier-rose dans cette sélection car c’est l’arbuste méditerranéen incontournable ! Installé en haie sous le climat doux du littoral, il peut atteindre 3 à 5 m de hauteur. Il convient d’ailleurs mieux à une haie libre plutôt qu’à une haie taillée où il ne fleurit pas ou presque pas.

Il apprécie les terrains bien drainés et les terres caillouteuses. Dans ces conditions, il n’est presque jamais atteint par les maladies ou les parasites et offre du printemps à l’automne ses nombreuses fleurs plus ou moins roses, rouges, ou blanches, parfumées ou non selon les variétés.

Laurier noble, Laurus nobilis : utile en cuisine

S’il est réputé pour son histoire étroitement liée à la mythologie (des Jeux olympiques au dieu Apollon) et ses utilisations en cuisine, cet arbuste n’en reste pas moins très décoratif.

arbuste mediterrannen persistant
Laurus nobilis © Valley Garden Botanic

En climat méditerranéen, le laurier noble n’est d’ailleurs pas seulement un arbuste. C’est un véritable arbre, capable de dépasser les 10 mètres de hauteur s’il est laissé libre de pousser. Il tolère toutes les terres, du moment qu’elles sont sèches, ou bien drainées.

Mieux vaut ne pas le tailler mais le laisser s’exprimer pleinement et profiter de ses feuilles à faire sécher pour les bouquets garnis !

Laurier-tin, Viburnum tinus : fleuri en hiver

Les feuilles souples de cet arbuste persistant, à bout pointu, sont d’un joli vert assez sombre. Ses bouquets plats de petites fleurs roses en bouton, puis blanches, s’épanouissent entre janvier et mars. Elles sont suivies de petites baies noires appréciées des oiseaux.

haie bord de mer mediterranee
© L.Enking

Le laurier-tin, peu sensible aux maladies, a une croissance moyenne, qu’il stabilise à environ 3 m de hauteur. Il n’a pas besoin de beaucoup de soleil pour s’épanouir mais il le supporte très bien et résiste parfaitement à la sécheresse une fois installé.

Les vents froids et les gelées printanières qu’il redoute ne sont plus un problème près de la mer. C’est pourquoi c’est l’un des meilleurs arbustes pour à planter en haie méditerranéenne.

Sur le même thème:

6 arbustes pour composer une haie champêtre
Haie basse: quels arbustes choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page