Cultiver les petits fruits

14 variétés de groseilles à planter

L’arrivée à maturité en juin des groseilles à grappes donne l’occasion de s’intéresser aux meilleures variétés. Du rouge vif au blanc crème, il existe une grande diversité de couleurs et d’arômes.

Les groseilliers à grappes rouges

Le groseillier à grappe (Ribes rubrum) est celui qui donne les groseilles rouges, roses ou blanches. Il aurait été introduit en France au Moyen-âge.

Fertile de Palluau, la meilleure variété

Ce groseillier vigoureux offre des grappes moyennement longues. Ses petites baies sont rattachées avec très peu de tiges, ce qui rend la récolte délicate. Mais ce défaut est largement compensé par d’autres qualités : sa belle couleur rouge foncé, sa peau fine, et sa pulpe charnue, sans trop d’eau, et surtout sans pépins gênants.

Le goût est parfaitement équilibré entre saveurs sucrées et acides, avec une légère pointe d’amertume. Riche en vitamines, Fertile de Palluau est aussi tout simplement l’une des groseilles les plus parfumées. Polyvalente, elle est excellente en gelées, tartes, coulis, vin ou même sirop.

Période de maturité : fin juin

Mulka, un groseillier tardif

Cette variété tardive se récolte entre juillet et mi-août, très mûre. Ses saveurs sont alors encore plus fruitées. Mulka offre de longues grappes de groseilles serrées d’une belle couleur rouge très foncé. Juteuse, la pulpe est acide et bien sucrée, avec un petit pépin. Aux saveurs classiques de groseilles s ‘ajoutent des notes intéressantes de cassis.

Période de maturité : à partir de mi ou fin juillet

Pour aller plus loin, lire : Plantation du groseillier

Junifer, une variété précoce

Junifer offre ses gros fruits rouge-vif dès le début du mois de juin. Cette variété est idéale dans les régions aux hivers doux. Elle fructifie sur le bois d’un an, offrant des grappes de 10 à 15 cm de long porteuses de nombreux grains gros à très gros, contenant un petit pépin.

Les saveurs sucrées et acidulées sont bien équilibrées, avec une légère pointe d’amertume. C’est l’une des meilleures variétés pour retrouver un vrai goût de groseille des jardins. Un petit fruit rouge à utiliser donc en vin, sirop, comme en gelée ou en confiture.

Période de maturité : Début juin

variété de groseille
Groseille Junifer

Red lake, à longue grappe

Cette variété produit une grappe très longue, assez lâche. Les gros grains, parfois même très gros, ont une peau transparente et une belle couleur rouge.

La pulpe juteuse renferme un gros pépin, mais est très sucrée avec des notes de fruits rouges agréables et légères.

Période de maturité : Début juillet

London Market, une variété ancienne productive

C’est la variété la plus classique, disponible dans toutes les jardineries. London Market produit de longues grappes bien fournies aux groseilles grosses ou de taille moyenne mais d’un joli rouge vif orangé.

Le grain à l’intérieur du fruit est petit, les saveurs bien équilibrées en acidité et sucre.

Son seul petit défaut : l’arôme de groseille-cassis est un peu trop discret et surtout, il a tendance à disparaître à la cuisson au profit des notes acidulées.

Période de maturité : Début à mi-juillet

Laxton’s perfection

Laxton’s perfection produit des grappes lâches moyennement longues, porteuses de grosses groseilles rouge vif clair. Leur pulpe est juteuse, avec un pépin malheureusement un peu trop gros.

Le goût très doux est peu acide, mais avec une pointe d’amertume.

Les arômes de groseille sont malheureusement trop discrets et ont tendance à disparaître à la cuisson.

Période de maturité : Tout début juillet

Fertodi, à longues grappes

D’origine hongroise, cette variété ancienne produit une très longue grappe (15 cm). Les baies sont rattachées par une longue tige qui rend la récolte facile. De petite à moyenne taille, les baies rouges présentent des reflets orangés. Le pépin est petit mais la pulpe est un peu molle. Côté goût, cette groseille est peu sucrée, peu acide et peu amère. Ses arômes discrets évoquent ceux de la cerise cœur de pigeon.

Période de maturité : Début à mi-juillet

groseillier varietes anciennes
© Klimkin

Rosetta, productive mais pas très goûteuse

Sa grappe moyennement longue porte de grosses baies rouge clair à la peau un peu épaisse et au pépin également un peu gros. C’est une groseille acidulée, pas amère, qui offre des arômes frais mais très discrets.

Période de maturité : Début juillet

Maarse’ prominent

Cette variété donne de petites grappes, aux baies d’un beau rouge rubis de taille moyenne. La pulpe juteuse libère des arômes légers aux notes citronnées.

Période de maturité : Début à mi-juillet

Rovada, tardive et productive

D’origine hollandaise, cette variété de groseille-raisin est résistante aux maladies et très productive. Elle offre de longues grappes très fournies, avec des baies faciles à cueillir. Les grains sont gros à très gros, d’un superbe rouge lumineux mais leur peau est épaisse et le pépin assez gros. L’équilibre est bon entre saveurs acides et sucrées mais la dégustation manque d’arômes en bouche.

Période de maturité : Fin juillet

Jonkheer van Tets, trop classique

Cette variété produit de longues grappes aux petites baies rouge vif brillant. Sa pulpe est un peu molle, mais sans pépin gênant. Malheureusement, son goût est plus acide et âpre que sucré. Les arômes sont aussi très discrets.

Période de maturité : Début juillet

Les groseilliers à grappes blanches ou rosées

Gloire des Sablons, la plus belle groseille

Cette variété classique et réputée plaît d’abord pour la beauté de ses grappes, d’une longueur moyenne. Elle produit de grosses groseilles dont la peau translucide laisse voir une pulpe rose corail veinée de blanc.

La peau est fine, la pulpe moelleuse et juteuse, le pépin petit. Son goût sucré est suffisamment acide pour donner du peps. Ses arômes rappellent un peu ceux de la cerise bigarreau.

Gloire des sablons est la variété parfaite pour une gelée parfumée d’une élégante couleur rose bonbon.

Période de maturité : Au début du mois de juillet

groseille blanche
© R.Grac

Versaillaise blanche, une groseille très parfumée

Facile à récolter, cette variété donne des fruits blancs de taille moyenne. En réalité, leur couleur jaune-vert est légèrement rosée. La peau est translucide et veinée de blanc crème, le pépin ne gêne pas. Bien équilibré, le goût est moyennement acide, avec un peu d’amertume, mais il reste très doux. Aux arômes de groseilles classiques s’ajoutent un léger arrière-goût de fer et de cassis.

Période de maturité : Au début du mois de juillet

Margaritar, une groseille blanche tardive

Cette variété de groseille blanche offre une longue grappe, bien fournie. Les baies, moyennes à grosses, prennent une couleur vert jaune doré à maturité. Leur goût, bien équilibré entre sucré et acide, dégage des arômes puissants mais agréables de pomme verte. Ils restent longtemps en bouche.

Période de maturité : Jusqu’à mi-août

Sur le même thème :

La caseille, savant mélange de cassis et de groseille !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page