Arbustes

10 arbustes à feuilles rouges en automne !

Les arbustes au feuillage rouge en automne sont très recherchés. Ils permettent de composer une belle haie champêtre colorée ou une haie basse à l’avant d’un massif. Leur intérêt est de rendre le jardin attrayant sous les belles lumières d’automne avant l’arrivée des couleurs plus ternes de l’hiver. Voici une sélection de 10 arbustes pour obtenir une belle couleur rouge.

3 conseils pour réussir ces arbustes

  • Plantez-les en automne pour qu’ils s’installent mieux.
  • Respectez les besoins de chacun au niveau du sol et de l’exposition pour les garder très longtemps. Ces exigences sont précisées sous chaque portrait.
  • Choisissez leur emplacement avec soin pour les mettre en valeur.

Amélanchier : décoratif toute l’année

L’amélanchier de Lamarck ou son cousin à feuille d’aulne sont tous deux superbes, pas seulement pour leurs feuilles rouges automnales. Ils développent aussi d’élégantes fleurs blanches au printemps, remplacées par des baies noires comestibles, au goût de raisin sec.

arbuste a feuille rouge
© A.Rockstein

 

Cet arbuste de 2 à 3 m de hauteur se plait dans tous les sols, au soleil comme à la mi-ombre. Particulièrement rustique, il donne plus de fruits dans les régions fraîches en hiver.

Bambou sacré, Nandina : une plante à admirer toute l’année

Les branches peu ramifiées de cet arbuste au port compact arborent un feuillage persistant penné allant du rose pourpre au printemps au vert sombre en été, avant de prendre de belles colorations rouge orangé à l’automne. Les feuilles persistent en climat doux en automne.

arbuste a feuille rouge persistant
© Scott Zona

L’autre qualité du Nandina domestica vient de ses panicules de fleurs blanches, étoilées, qui s’épanouissent aux extrémités des rameaux en mai ou juin. Elles sont suivies de petits fruits rouges si l’été est assez chaud.

Offrez-lui une exposition ensoleillée mais non brûlante ou à mi-ombre. Plantez-le en sol léger, plutôt acide, frais mais bien drainé. Il supporte une sécheresse passagère.

Berbéris de Thunberg: le plus changeant

Cet arbuste plutôt bas (80 cm en tous sens) est intéressant pour son feuillage décoratif changeant au fil des saisons. Ses jeunes pousses vertes au printemps deviennent crème, roses puis complètement rouges en automne.

arbuste feuille rouge vin
© L.Enking

Plantez-le dans toute bonne terre de jardin, même calcaire, mais ni trop sèche, ni trop pauvre. Il réussit bien au soleil non brûlant ou à mi-ombre.

Rajeunissez-le régulièrement en taillant au ras du sol quelques tiges anciennes pour laisser de jeunes branches les remplacer.

Les variétés à choisir pour la profondeur de la couleur rouge : Stardust, Diabolicum, Golden torch…

Cornouiller blanc : aux rameaux rouges

Les feuilles de cet arbuste élégant sont vertes, panachées de blanc, puis prennent en automne une belle couleur orangée, avant de tomber. (Photo de couverture)

Plutôt haut (2,50 m à 3m), il est parfait en haie libre où il dévoile une autre de ses qualités en hiver : ses rameaux à l’écorce rouge foncé qui sont au moins aussi décoratifs que le feuillage !

Mieux vaut planter le cornouiller blanc (Cornus alba) à l’abri du soleil brûlant, sinon ses feuilles sèchent rapidement. Toutes les terres lui conviennent.

Cornouiller du Japon : flamboyant en automne

Avec l’âge, le cornouiller du Japon prend une silhouette élégante en forme de cône pour atteindre environ 3 m de hauteur.

arbuste de haie feuilles rouges
© G.Langellotto

Son feuillage vert clair à centre jaune rougit en automne avant de tomber. L’autre attrait de ce grand arbuste, ce sont ses petites fleurs, insignifiantes mais surmontées de 4 bractées semblables à de grands pétales, d’abord vertes, puis blanches et enfin roses.

Très rustique, Cornus Kousa se plaît à mi-ombre, à l’abri des vents froids. A la rigueur, il tolère le soleil léger dans les régions où les étés ne sont pas chauds et secs. Plantez-le en sol ordinaire, frais mais bien drainé.

Enkianthus perulatus : en terre acide

D’une hauteur de 2 m environ dans tous les sens, cet arbuste est décoratif toute l’année :

  • Au printemps, il porte de belles fleurs blanches en ombelles pendantes.
  • En automne, ses feuilles prennent une couleur rouge vif avant de tomber.
arbuste à feuilles rouges
© aokitoride

Plantez-le à la mi-ombre. L’Enkianthus est considéré comme un arbuste de terre de bruyère. Plantez-le en sol acide et riche en compagnie d’autres arbustes qui ont les mêmes besoins.

Il ne se taille pas, sauf si une branche devient gênante ou déséquilibre l’ordre général.

L’Hortensia à feuille de chêne : des feuilles lobées

Son feuillage pourpre à l’approche de l’hiver ou rouge un peu avant, à l’automne, lobé comme un chêne, est superbe. Les fleurs blanches de l’Hydrangea quercifolia, dressées ou pendantes, en forme de cône, s’épanouissent longtemps, de juillet à début octobre.

arbuste a feuille rouge en automne
© Henry10

Cet arbuste de terre de bruyère craint le calcaire mais il n’a pas non plus besoin d’un sol totalement acide. Il apprécie que la terre reste fraîche, surtout en été. Plantez-le plutôt à mi-ombre, en apportant quelques pelles de terre de bruyère pour lui donner un bon départ. Comme c’est une espèce parfaitement résistante au froid., vous pouvez l’installer partout !

L’arbuste développe une touffe arrondie de 2 m en tous sens qui s’étoffe au fil des ans.

Lagerstroemia, lilas des Indes : pour climat océanique

Les petites feuilles ovales du lilas des Indes sont lustrées, d’un vert sombre. Elles prennent en automne de belles teintes orangées puis rouges, laissant découvrir l’attrait hivernal de ce grand arbuste : son écorce grise lisse ou desquamante.

arbuste feuille rouge automne
© Jardipartage

L’aspect très décoratif du lagerstroemia indica vient aussi de ses fleurs rouges, fuchsias ou roses groupées en bouquets pyramidaux que l’on appelle des thyrses. Elles s’épanouissent en septembre, parfois dès août et contrastent bien avec le feuillage sombre.

Plantez-le en tous sols, de préférence argileux mais pas trop humide. Pour bien fleurir, cet arbuste a besoin d’un grand soleil et d’un emplacement abrité. Il réussit mieux dans les régions douces en hiver, tempérées en été, formant un arbuste de 4 à 6 m de haut !

Sapium du Japon : le moins connu

Cet arbuste à la silhouette ronde, haut de 3 m environ, est assez peu connu. Pourtant, ses feuilles prennent en automne de superbes couleurs orange à rouge en contraste avec un joli vert.

arbuste feuille rouge et verte
© P.Sheila

En juin, le Sapium du Japon produit des chatons jaunes tirant sur le vert.

Plantez-le au soleil non brûlant ou à mi-ombre, dans une terre riche et non calcaire. Paillez généreusement toute l’année avec du compost.

Spirée à feuille de bouleau

Cette petite spirée, pas plus haute que 30 à 40 cm environ, est déjà très belle en mai au moment où ses petites fleurs blanches s’épanouissent. Mais c’est en automne, quand ses petites feuilles caduques deviennent rouges puis pourpres, qu’elle est la plus belle !

arbuste avec feuille rouge
© V.Nursery

Facile à cultiver, elle aime tous les sols, même calcaires, et le plein soleil. Plantez-la à l’avant d’arbustes ou de vivaces hautes.

Son entretien est simplifié à l’extrême : coupez juste les fleurs fanées. Sa croissance étant lente, il est inutile de la tailler.

Les variétés à choisir : aemiliana, tear gold…

Sur le même thème :

Des arbustes à fleurs jaunes au printemps
Exposition Ouest: Quels arbustes planter ?

Mis à jour le Oct 8, 2020 @ 20 h 55 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page