Grands Arbres

3 belles parures automnales pour le jardin !

L’automne s’apprécie d’autant plus qu’il est coloré, quand les feuillages deviennent or et que certaines espèces du jardin discrètes le reste de l’année, deviennent torche brûlante et focalisent l’attention.  Retrouvez ci-dessous  3 arbres dont les belles couleurs automnales sauront encore un peu plus mettre en valeur votre jardin.

Le tulipier de Virginie, Liriodendron tulipifera

arbre feuille jaune automneOn attribue communément à Rolland-Michel Barrin l’introduction en France (vers 1732) de ce bel arbre originaire des Etats-Unis. Cet amiral botaniste, par ailleurs comte de La Galissonière, fit connaître en France de nombreuses espèces rapportées d’Outre-Atlantique dont la plus célèbre demeure sans conteste Magnolia grandiflora. Tout en se gardant bien de conserver quelques exemplaires pour son jardin privé de la Galissonière, Il offrit aussi aux jardiniers du roi, pour le parc du Petit Trianon à Versailles notamment, plusieurs tulipiers.

A l’âge adulte, le tulipier atteint une trentaine de mètres de hauteur et présente une silhouette conique. Caduque, il se couvre au printemps d’un dense feuillage vert foncé offrant une ombre estivale appréciée.

Jeunes, ses grandes et belles feuilles, presque carrées et sans lobes, deviennent plus profondément entaillées par la suite.

En automne, surtout si le temps demeure doux et sec, les feuilles changent de couleur. Leurs teintes virent au jaune lumineux et offrent alors un spectacle magnifique.

L’une des particularités du tulipier de Virginie passerait inaperçue tant le feuillage est couvrant. L’arbre fleurit en juin, laissant apparaître de belles fleurs en forme de tulipes de 5 centimètres, vertes et orange auxquelles il doit son nom.

L’un de ses seuls défauts, au final, reste la relative fragilité de ses branches qui cassent aux moindres excès de colère du Dieu Eole.

Le chêne des marais : un arbre à feuilles rouges en automne !

Originaire lui aussi d’Amérique du Nord, le chêne des marais (Quercus palustris) fut introduit en France presque simultanément que le tulipier  (avant 1770). Il est à l’heure actuelle majoritairement utilisé comme arbre d’ornement en zone urbaine.

arbre feuille rouge automne
Les feuilles étroites et profondément lobées du chêne des marais deviennent rouges en automne.

Cette variété de chêne développe à l’âge adulte une silhouette conique qui culmine à une trentaine de mètres de hauteur.

Son principal intérêt ornemental réside dans la forme originale et la coloration automnale vive de ses longues feuilles. Contrairement à ses proches parents européens, le chêne des marais présente en effet des feuilles aux lobes profonds et étroits dont la couleur vert tendre vire au rouge vif lors des automnes doux.

Le copalme d’Amérique, Liquidambar styraciflua

Originaire lui aussi d’Amérique du Nord et introduit en France au début du 18 ème siècle, le liquidambar s’impose rapidement et se trouve désormais fréquemment planté dans les jardins et parcs municipaux.

Couleurs d'automne

D’allure conique, il atteint adulte la trentaine de mètres de hauteur en présentant une architecture de branches sinueuses et recourbées vers le haut.

C’est surtout pour la beauté de ses feuilles à 5 lobes, finement dentelées  et très similaires à celles des érables, que l’on apprécie le copalme d’Amérique. D’abord vert tendre au printemps et en été, son feuillage récite la gamme des couleurs dès le début de l’automne: jaune, rouge, pourpre intense…ne serait-ce pas là, tout compte fait, l’arbre  à la plus belle parure automnale ?

D’autres arbres d’ornement aux belles couleurs automnales !

Peu connu, le savonnier de Chine (Koelreuteria paniculata, à ne pas confondre avec le savonnier d’Inde – Sapindus indicata dont les noix sont utilisées en remplacement de la lessive) se couvre en juin-juillet d’une belle floraison jaune en panicules suivie de curieuses capsules. Cet arbre de croissance lente (10 m en 20 ans) peut avantageusement se substituer à un tulipier de Virginie.

Dans les petits jardins, pourquoi ne pas aussi miser sur la beauté d’un arbre pleureur nain ? Le bouleau (Betula pendula) développe ainsi des rameaux retombant jusqu’au sol dont les feuilles deviennent jaunes d’or en automne sans prendre trop de place.

Sur le même thème :

Comment détruire une souche d’arbre ?

Mis à jour le Nov 28, 2020 @ 10 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page