Accueil » Jardiner » La plantation des dahlias
plantation des dalhias

La plantation des dahlias

Les dahlias sont des incontournables et des valeurs sûres dans un massif. Ils y apportent leurs couleurs éclatantes à la fin de l’été et au début de l’automne. Les variétés hautes, notamment les « cactus », pourront aussi prendre part à la composition de beaux bouquets de fleurs coupées. Un must que je vous propose aujourd’hui d’installer dans votre jardin d’ornement.

Choisir la bonne exposition pour installer des dahlias.

Les dahlias se plaisent dans une terre riche, fertile et bien ensoleillée. Ils redoutent les terrains imperméables où l’eau stagne en surface. Aussi, quelques jours avant la plantation, retournez le sol à l’emplacement choisi , cassez les mottes et incorporez deux ou trois pelletées de compost bien mûr, additionnées, en sols argileux, d’une bonne pelletée de sable destiné au drainage.

La date de plantation des dahlias ?

En climat doux, les dahlias peuvent être plantés dès la mi-avril, lorsque la terre commence à se réchauffer au cours de beaux après-midis ensoleillés. Ailleurs, et plus particulièrement au nord de la Loire, il vaudra mieux patienter jusqu’au début du mois de mai, voire jusque la mi-mai.

préparation des dahliasUne préparation des bulbes peut néanmoins être menée à partir du mois de mars. Je les installe ainsi, bien étalés dans des caissettes remplies de tourbes ou de terreau, que je maintiens légèrement humide en vaporisant régulièrement de l’eau de pluie. Les bulbes se réhydratent, ce qui a pour effet de hâter le développement des jeunes pousses et de gagner un peu d’avance sur la période de floraison. Entreposez les caissettes dans un endroit peu chauffé ( 10 à 12°C) et bien éclairé, sans soleil direct. ( dans une serre froide par exemple).

Comment planter les dalhias ?

Creusez un trou de 15 cm de profondeur, espacé des autres de 80 cm dans le cas des variétés de dahlias hautes. Tapissez le fond d’une mince couche de terreau sur laquelle vous calez les tubercules, bien à plat, en dirigeant les tiges naissantes vers le haut. Comblez ensuite avec la terre retirée, tassez légèrement à la main puis arrosez copieusement.

Dès la sortie de terre, gare aux limaces ! Voraces, ces dernières se délectent sans vergogne des jeunes pousses tendres. Epandez alors des granulés bleus ou installez des pièges à bière. Les barrières de cendres sont répulsives mais disparaissent à la moindre pluie.

Installez un tuteurage efficace et discret !

Dès que les tiges des dahlias atteignent 50 cm, piquez profondément deux ou trois tuteurs de bambous ou des tiges de fer à béton ( diamètre 6 mm suffisant) de 1m à 1m50 de longueur que l’opulence de feuillage masquera vite. Attachez-les en deux endroits le long des tiges en utilisant du raphia laissé lâche. Vérifiez régulièrement et continuez d’attacher les tiges qui auraient tendance à se pencher !

Mon choix de dahlia: Bishop of Canterbury.

Disponible parmi le vaste choix du catalogue Baumaux, Bishop of Canterbury produit de très belles fleurs semi-doubles semblables aux pivoines. C’est une variété haute (90 cm) qui pourra occuper la partie médiane d’un massif ou en constituer le fond. Les nombreuses fleurs, d’un profond rouge sombre, s’orne d’un délicat cœur jaune. Son feuillage pourpre et très découpé est un atout supplémentaire pour mettre en valeur un coin bien ensoleillé.

A propos de jardipartage

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je me suis lancé dans la plantation des dahlia cette année… J’habite à côté de Lyon, à proximité d’un parc naturel avec la nappe phréatique passant juste en dessous.

    J’ai essayé d’en mettre qq un en pleine terre, sans mettre d’antilimace. Pas mal d’expéditions punitives le soir pour éliminer les nuisibles… bcp de travail… Je les avais relativement mal planté dans mon massif et ai voulu déplacer après qu’ils aient levé… je ne pensais pas que c’était aussi fragile et j’en ai perdu 2.

    Quelle méthode est la plus simple / efficace : les mettre dans des pots de 20/30 cm pour qu’ils levent pour s’affranchir des nuisibles et ensuite planter les pots ? ou mettre en pleine terre et y aller avec de l’antilimace ?

    Stéphane

    PS : superbe blog, merci !

    • Bonsoir Stéphane,

      Je n’ai jamais testé les dahlias en pots mais j’imagine que les faire lever ainsi pour ensuite les repiquer, c’est tout à fait possible. Pour preuve, c’est exactement ce que l’on fait avec les dalhias annuels.
      Sinon, effectivement, en pleine terre, c’est incroyable de voir comme ils sont rapidement mangés par les limaces. J’ai déjà donné quelques solutions naturelles pour les faire fuir ou les rebuter. En dernier recours, malheureusement, il reste les petits granulés bleus à renouveler régulièrement.

      • Merci ! Le repiquage, je n’essayerai plus… même en procédant délicatement, les plantules ont cassé et j’ai ruiné 2 dahlia… peut-être que j’essayerai en pleine terre avec du ferramol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>