Légumes feuillesRavageurs et parasites

Qui sont ces vers fil de fer qui saccagent les salades ?

Vos pieds de salades tout juste repiqués la veille sont abîmés, et même coupés pour certains à la base ? Les coupables sont à coup sûr de petits coléoptères, les taupins, ou plus exactement leurs larves filiformes jaune brillant disposant de trois paires de pattes et que l’on appelle communément « vers fil de fer ». Comment combattre ces ravageurs ?

Comment combattre les vers fils de fer ?

Par le passé, les jardiniers avaient recours à l’artillerie lourde basée sur des insecticides du sol. Une époque heureusement révolue ! Il faut quand même reconnaître que lutter et se débarrasser de ces petits vers n’est pas facile car mis à part des pièges à phéromones, peu de solutions bio-compatibles existent. Pourtant, quelques astuces simples, douces et respectueuses de l’environnement peuvent être mises en œuvre pour limiter les dégâts ou pour tuer et éliminer les taupins.

Griffer le sol

Les œufs et les larves du taupin n’aiment pas être dérangés. Travaillez régulièrement la terre de votre potager en surface à la griffe ; vous les ferez ressortir. Ramassez toutes les larves que vous mettez au jour ; éliminez-les. Les carabes, les oiseaux (merles, corneilles et rouge-gorges) ou les poules (si vous en avez) s’occuperont de nettoyer naturellement le sol des œufs du taupin.  La collecte des larves n’est réellement efficace que si le nombre de taupins reste limité.

Piège « Pomme de terre »

Les vers fil de fer raffolent des pommes de terre. Avec les doryphores, ils causent d’ailleurs beaucoup de dégâts du côté de cette culture. Pour protéger vos salades, vous pouvez donc couper en deux une pomme de terre et la creuser un peu. Posez-la ensuite à plat, face coupée contre terre pour servir d’appât. On peut aussi légèrement l’enterrer. Elle va agir en fait comme un aimant à taupins !

Vous verrez que les vers sont tellement friands de ces tubercules qu’au lieu d’aller couper les racines de vos salades, ils préféreront manger la pomme de terre, et même se glisser à l’intérieur ! Relevez ce piège très simple tous les jours ou tous les deux jours : c’est très efficace !

Purin de fougère

Arrosez vos plants de salades avec une solution à base de décoction de fougère. L’odeur de ce purin est répulsive des taupins.

Tourteau de ricin

Le tourteau de ricin est aussi un excellent répulsif pour les vers fils de fer. Attention car il s’agit d’un produit toxique pour l’homme et les chiens mais, s’il est enfoui quelques semaines avant le repiquage des salades, le risque d’intoxication disparaît.

Le tourteau de ricin ne se contente pas de protéger les laitues des taupins, c’est également un très bon engrais biologique : comptez, si la terre est correctement arrosée, 15 jours à 3 semaines pour que son effet se ressente sur la culture et que vous puissiez commencer à récolter les feuilles à consommer.

A la place du tourteau de ricin, vous pouvez enfouir du marc de café. Cet amendement tout aussi naturel est lui sans danger, mais ce n’est pas non plus un engrais aussi puissant que le ricin ! En revanche, n’utilisez pas de sel ; vous pollueriez irrémédiablement le sol et les légumes installés ne le tolérerait pas.

Semer des engrais verts

Pour assainir les parcelles et agir préventivement contre l’apparition du ver fil de fer, pratiquez une rotation des cultures sur au moins 3 ans. Semez aussi dès que possible des engrais verts de la famille des Brassicacées, comme la moutarde ou le colza, sur les emplacements libérés. Ils enrichissent le sol et repoussent les taupins.

D’autres vers ravageurs

D’autres « vers » dévorent les jeunes semis au printemps et sont souvent confondus avec les taupins. Ce sont des insectes qui passent aussi l’hiver dans le sol.

Larve de Hanneton

De couleur blanche, la larve de hanneton se nourrit des betteraves, carottes et des pommes de terre. Elle décime également les gazons en grignotant leurs racines. Protégez toutes les cultures sensibles sous un voile de forçage au moment des vols d’accouplement, ce qui permet de réduire significativement les pontes.

Noctuelles

Facilement reconnaissables à leur couleur grise, les noctuelles mangent les pommes de terre, les salades et les fleurs annuelles.

Sur le même sujet:

Quelles salades semer au printemps ?
Planter des salades dans une jardinière ou une cagette.

Mis à jour le Juin 11, 2020 @ 8 h 15 min

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer