comment tresser un pachira | Jardipartage

Tresser un pachira : toutes les étapes

Aussi appelé châtaignier de Guyane ou arbre monnaie, le pachira est une plante ornementale, appréciée pour son tronc traditionnellement tressé. Vous souhaitez poursuivre le tressage de votre pachira, ou le tresser vous-même ? Suivez nos conseils !

Pourquoi tresser un pachira ?

Cultivé comme plante d’intérieur sous nos latitudes, le pachira est originaire d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud. En Asie, le pachira est tressé à partir de 5 troncs, et symbolise la réussite financière.

Cette plante vigoureuse, à croissance plutôt rapide, se prête bien au tressage grâce à ses jeunes troncs souples. Cette technique renforce le caractère ornemental de la plante, en lui offrant un port harmonieux. À l’inverse, un pachira non tressé offre une silhouette plutôt dégarnie.

Comment tresser un pachira ?

1 – Tressez-le au bon moment !

Pour tresser convenablement un pachira, les tiges doivent être vertes, souples, et mesurer environ 40 cm au minimum. Des tiges trop âgées, en plus d’être difficiles à manipuler, pourraient être cassantes et les tordre peut être traumatisant pour l’arbre.

Dans la culture chinoise, le pachira est tressé à partir de 5 tiges, mais il est tout à fait possible de le tresser à partir de 3. Préparez la plante en dégarnissant les tiges de leurs feuilles sur leur longueur, pour ne conserver que les feuilles en haut de tige.

2 – Démarrez le tressage du bon pied

Il est ensuite possible de tresser le pachira en procédant de la même manière que pour des cheveux : passez la tige la plus à gauche au milieu, puis la tige la plus à droite au milieu, et ainsi de suite. Pour former une jolie tresse, essayer de serrer au maximum les tiges, tout en restant doux avec la plante.

3 – Faites une pause

Une fois le feuillage atteint, stoppez le tressage, et enroulez du ruban adhésif en haut de la plante pour maintenir la tresse serrée. Placez un tuteur le long du pachira pour le garder bien droit.

Après le tressage, ne stressez pas la plante : elle doit se remettre de la contrainte exercée par le tressage.

4 – Reprenez le tressage

Souvent, les pachiras vendus dans le commerce sont déjà tressés, et il suffit de poursuivre la tresse. Pour reprendre le tressage du pachira, il est nécessaire d’attendre quelques mois, afin que les branches soient suffisamment longues.

Démêlez délicatement les branches à partir du haut, en veillant à ne pas abîmer le feuillage de la plante. Si vous reprenez le tressage d’un pachira que vous avez débuté vous-même, n’oubliez pas de retirer le ruban adhésif.

Utilisez la même méthode que celle expliquée dans l’étape 1, en agissant là encore sur des tiges vertes et souples, et ne retouchez pas à la partie déjà tressée : les tiges lignifiées pourraient casser. Une fois le tressage terminé, placer un morceau de ruban adhésif et remplacez les tuteurs devenus trop courts.

En spirales, entrelacées… Bien que le tressage soit la manière la plus classique pour former un pachira, il existe bon nombre de techniques pour donner une forme originale à ses tiges. Une fois le coup de main pris, rien ne vous empêche de tester de nouvelles formes amusantes !

Tresser un pachira toutes les étapes | Jardipartage
Bien entretenir un pachira © DepositPhotos

Comment avoir un beau pachira ?

L’entretien d’un pachira tressé est plutôt simple, mais nécessaire pour conserver une plante harmonieuse et en bonne santé :

  • Procurez-lui un emplacement lumineux et suffisamment humide, à une température comprise entre 18 et 30 °C.
  • Rempotez-le régulièrement, ou pratiquez un surfaçage s’il est devenu trop grand
  • Arrosez suffisamment votre pachira durant la belle saison, mais réduisez les apports d’eau en hiver
  • Soutenez sa croissance avec un engrais adapté
  • Taillez si nécessaire pour étoffer et ramifier votre pachira
  • Retirez les pousses sur le tronc pour conserver une jolie tresse bien nette.
author avatar
Clara P
Issue du monde agricole, passionnée par le végétal et jardinière enthousiaste, j'aborde avec vous tous les sujets autour des plantes, d'intérieur comme d'extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut