Plantes vertes

Le Tillandsia : Une plante sans racines !

Cousin de l’ananas, le Tillandsia est une plante d’intérieur originaire des régions tropicales d’Amérique du Sud. Dans son milieu naturel, cette plante sans racine pousse, comme les orchidées, directement sur les branches des arbres.

Les Tillandsias épiphytes

Les Tillandsias épiphytes, appelés filles de l’air ou barbe-de-vieillard, sont les plus faciles à cultiver car ils n’ont besoin d’aucun support de culture. Ils offrent un long feuillage argenté et ressemblent au lichen.

Tillandsia usneoides
© J.Gaimard

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Tillandsia usneoides
Nom courant : Fille de l’air, barbe de vieillard
Famille : Broméliacées

Hauteur x étalement :  50 cm centimètres d’étalement, parfois plus.
Feuillage : Les rameaux sont retombants et couverts de petites feuilles argentées qui ressemblent à des écailles.
Exposition : Placez vos Tillandsias dans une pièce lumineuse, sans soleil direct, à une température comprise entre 15 et 25°C. Aérez régulièrement pour que l’air se renouvelle en éléments nutritifs.
Substrat : Ce Tillandsia pousse sans aucun substrat.

Pour bien mettre en valeur votre Tillandsia usneoides, il suffit de l’accrocher en hauteur, sur un mur, sur du bois flotté posé sur une étagère ou bien au-dessus d’un buffet.

Pour assurer sa croissance, ce Tillandsia sans racines est capable d’absorber l’humidité et les substances nutritives nécessaires à sa survie directement dans l’air.

Ce sont des écailles microscopiques situées à la surface des feuilles qui jouent ce rôle.

Le Tillandsia cyanéa

Avec son aspect exotique, le tillandsia cyanéa est différent. II se cultive en pot dans un terreau de feuilles ou dans un mélange pour orchidées riche en écorces de pin. Arrosez-le peu mais pulvérisez régulièrement le feuillage avec de l’eau tiède non calcaire.

Tillandsia cyanea entretien
© Travis

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Tillandsia cyanea
Famille : Broméliacées

Hauteur x étalement :  30 cm en tous sens.
Feuillage : Les feuilles sont allongées, étroites et vert-grisâtre.
Exposition : Placez vos plantes dans une pièce lumineuse, sans soleil direct, à une température comprise entre 15 et 25°C. Aérez régulièrement pour que l’air se renouvelle en éléments nutritifs.

Substrat : Les Tillandsia cyanea se contentent d’un bon terreau de feuilles ou d’un terreau pour orchidée contenant des écorces de pin grossières.

Si les conditions de culture lui conviennent, il produit une raquette au centre de la touffe de feuilles souples. Elle porte des bractées aux couleurs vives. Son port dressé et sa forme la fait ressembler à un glaive. La véritable floraison se développe à partir des écailles : il s’agit de quelques fleurs bleu-violet qui ne durent pas longtemps.

Les Tillandsia craignent un air trop sec

Dans un appartement ou une maison trop chauffée, les Tillandsias souffrent d’une atmosphère trop sèche : les feuilles deviennent brunes ou jaunies.

Pour garder cette plante des régions tropicales en pleine forme, 3 petits soins sont faciles et rapides. Au choix :

  1. Pulvérisez de l’eau non calcaire une fois par jour, parfois même plusieurs fois dans une même journée si le chauffage tourne en continu.
  2. Versez de l’eau tiède dans une bassine. Baignez les feuilles quelques secondes. Vous pouvez répéter ce geste 1 à 2 fois par semaine.
  3. Posez le pot sur un lit de graviers ou de billes d’argile trempant dans un fond d’eau. En s’évaporant, elle créera de l’humidité ambiante autour des feuilles.

Entretien de la plante Tillandsia

  • En mai ou juin, sortez le pot sur la terrasse ou sur le balcon mais en le protégeant du soleil direct. Au jardin, vous pouvez par exemple le placer à l’ombre d’un grand arbre.
  • Continuez les arrosages et les vaporisations d’eau tiède tout l’été s’il ne pleut pas.
  • Vous pouvez supprimer les fleurs du Tillandsia cyanéa dès qu’elles ont fané.
  • Si votre Tillandsia est en forme, de nombreux rejets apparaissent à la base. Vous pouvez en prélever quelques-uns pour bouturer très facilement cette belle plante d’intérieur.
  • Apportez un engrais foliaire dilué dans l’eau de vaporisation au moins une fois par mois d’avril à septembre.
  • Surveillez les cochenilles sur le Tillandsia cyanéa.
  • Le rempotage est inutile car la plante s’alimente par ses feuilles !
  • En hiver, si vous le pouvez, essayez de respecter un repos de végétation en déplaçant vos plantes dans une pièce lumineuse mais plus fraîche que vos pièces de vie. La salle de bain est idéale : elle offre à la fois cette ambiance fraîche et un taux d’humidité important. Arrêtez aussi les apports d’engrais.
  • Si votre plante ne fleurit pas, elle manque probablement de chaleur.
  • Si le Tillandsia pourrit au niveau du collet, l’air ambiant est également trop froid.
Sur le même thème:

Comment bouturer facilement la misère pourpre ?
 Ficus retusa : Le bonsaï facile pour commencer

Mis à jour le Oct 3, 2020 @ 8 h 49 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page