Plantes vertes

Spathiphyllum, Fleur de Lune: Son entretien complet !

Originaire des régions tropicales d’Amérique du Sud, le Spathiphyllum est une plante d’intérieur appréciée pour ses propriétés dépolluantes. Facile d’entretien, il vit de nombreuses années dans une ambiance fraîche baignée de lumière.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Spathiphyllum wallisii
Nom courant : Fleur de lune, lys de la paix, lis de la paix
Famille : Aracées

Hauteur x étalement : 40 cm à 60 cm de hauteur et d’étalement.
Feuillage : Les feuilles en forme de lance, vert foncé, se développent à l’extrémité d’un long pétiole issu de la souche.
Fleurs : Les fleurs blanches s’épanouissent essentiellement au printemps, mais parfois aussi en automne, au-dessus du feuillage. Ces fleurs particulières sont composées d’un spadice blanc crème entouré d’une spathe blanche.

Exposition : Pleine lumière, mais à l’abri des rayons du soleil
Support de culture : ⅓ de terreau horticole pour plante d’intérieur, ⅓ de sable de rivière.
Rusticité : Cette plante vivace est frileuse ! Elle a idéalement besoin d’une température ambiante de 18 à 20°C pendant toute sa phase de croissance. L’hiver, elle marque une période de repos et tolère 12 à 14°C.

Spathiphyllum : son entretien en 6 étapes

  1. Arrosez très régulièrement votre plante verte pendant sa période de croissance, de mars à septembre. Le support de culture doit rester humide, mais sans excès d’eau. En hiver, réduisez et espacer les apports pour laisser votre Spathiphyllum pleinement profiter de sa période de repos.
  2. Apportez de l’engrais liquide pour plantes vertes 1 fois tous les 15 jours de mi-mars à mi-septembre. Vous pouvez le diluer dans l’eau d’arrosage.
  3. Rempotez votre fleur de lune au début du printemps. Pour cela, vous pouvez préparer un mélange de ⅔ de terreau horticole et ⅓ de sable. N’oubliez pas de drainer le fond du nouveau pot avec une couche épaisse de gravier.
  4. Enfoncez des petits tuteurs verts discrets pour accompagner et diriger la croissance des belles hampes de fleurs blanches.
  5. Évitez de tailler. Contentez-vous de supprimer très régulièrement les fleurs fanées et les feuilles jaunes en les coupant à la base.
  6. Surveillez les maladies et les parasites. Dans une ambiance trop sèche, le Spathiphyllum est sensible aux araignées rouges et aux cochenilles. Dans les deux cas, traitez plusieurs fois à une semaine d’intervalle avec un insecticide bio formulé à partir de savon noir ou d’huile de colza jusqu’à disparation complète du problème. Déplacez également votre plante dans un environnement de culture plus propice.
entretien spathiphyllum
© M.Vito

L’astuce pour prendre soin de votre fleur de Lune !

Le Spathiphyllum a besoin d’une ambiance chaude et humide comme celle de ses forêts tropicales d’origine. La salle de bain, si elle est suffisamment lumineuse, est la pièce de la maison ou de l’appartement qui, par sa chaleur et son humidité importante, lui convient le mieux.

Si vous installez votre Spathiphyllum dans une pièce de vie, surtout, éloignez-le des sources de chaleur (radiateurs, appareils électroménagers). Il est également conseillé de déposer le pot au-dessus d’un lit de billes d’argiles.  L’eau contenue dans ces billes s’évaporera pour recréer une ambiance humide.

Spathiphyllum : feuilles jaunes

Les belles feuilles de cette belle plante d’intérieur ont tendance à devenir jaunes, essentiellement pour 3 raisons :

  • Un manque de lumière. Rapprochez le Spathiphyllum d’une fenêtre ou d’une baie vitrée lumineuse mais en lui évitant les rayons du soleil direct.
  • Un manque d’engrais. Suivez les conseils donnés plus haut.
  • Un manque ou, au contraire, un trop plein d’eau. Attention en particulier à ne pas laisser la soucoupe sous le pot pleines d’eau. Si les racines apprécient l’humidité, elles ne supportent pas l’excès !

Si votre Spathiphyllum ne fait plus de fleurs, c’est probablement dû à un manque de lumière, d’engrais ou à un rempotage effectué au moment.

Les feuilles flétrissent et tombent

Si votre plante manque d’eau ou se trouve dans une ambiance trop sèche, ses feuilles jaunissent, brunissent puis sèchent complètement avant de tomber.

Pour éviter le problème, n’hésitez pas à brumiser plusieurs fois par semaine les feuilles avec de l’eau non calcaire.

Un bouturage facile !

Il est possible de diviser les sujets âgés au moment du rempotage.

Replantez immédiatement les jeunes boutures prélevées dans un petit pot rempli d’un terreau horticole de qualité.

Dès l’apparition de nouvelles feuilles, vous pourrez rempoter la nouvelle plante obtenue dans un pot plus grand !

Sur le même thème:

Pachira: Plantation et entretien
Schefflera, l’arbre ombelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page