Légumes fruits

Semis et culture de la pastèque

Originaire d’Afrique centrale, la pastèque (Citrullus lanatus) est appréciée en été pour sa chair désaltérante (elle contient 92% d’eau) et rafraîchissante.

Comment pousse la pastèque ?

La pastèque est une plante annuelle herbacée qui produit de longues tiges rampantes de plusieurs mètres de long.

Si ses vrilles lui permettent de s’accrocher à un support, il est préférable de la cultiver à même le sol à cause du poids important de ses fruits.

Les feuilles de la pastèque sont faciles à distinguer des autres Cucurbitacées, dont le melon. Profondément découpées en 5 à 7 lobes arrondis, elles sont d’un vert profond marbré de gris sur le dessus, poilues sur le revers.

Les fleurs mâles et femelles, jaune pâle, s’épanouissent en même temps à l’aisselle des feuilles, à partir de mai ou juin. Après la fécondation se forme le fruit, la pastèque. Il en existe une grande diversité : de forme arrondie ou ovale, à peau épaisse verte, jaune, rayée ou marbrée de vert clair ou de vert foncé…

Sa chair rouge, plus rarement jaune, légèrement sucrée, renferme 92% d’eau et comporte de nombreuses petites graines presque toujours noires. Le poids des pastèques dépend des variétés cultivées : comme la citrouille, il atteint parfois des records (25 à 35 kg).

Pour aller plus loin, découvrez l’histoire riche de la pastèque, une cucurbitacée devenue symbole de racisme.

Semis de la pastèque

  • Semez la pastèque sous abris à partir de la fin de mois de mars et en avril, dans des godets biodégradables ou faits à partir de carton ou de papier journal.
  • Préparez un terreau à semis fin, remplissez vos godets en tassant légèrement ;
  • Enfoncez 2 graines par godet en appuyant avec l’index ;
  • Après la levée, conservez le plant le plus vigoureux. Coupez l’autre à la base avec une paire de ciseaux.
  • Gardez sous abri en arrosant très régulièrement.
  • Dans la seconde partie du mois de mai, repiquez vos jeunes plants de pastèques en pleine terre au potager. N’oubliez pas : il leur faut de la place pour bien se développer (au moins 2 mètres de distance entre eux), mais aussi un maximum de chaleur et de soleil !

Dans les régions du Sud, vous pouvez directement faire le semis de la pastèque en pleine terre à partir du mois de mai.

semis de la pasteque
Semis de la pastèque Sugar Baby dans des godets en papier journal © Anneheathen Flickr

Après le semis, quel entretien ?

L’entretien est limité. Contrairement au melon, la pastèque ne se taille pas, sauf dans les régions fraîches. Supprimez alors quelques fruits en formation pour ne garder qu’1 à 3 pastèques maximum par pied.

Binez, désherbez et arrosez régulièrement sans excès. C’est tout !

Où la cultiver ?

A l’origine, la pastèque pousse dans des régions semi-arides d’Afrique. Pour amener ses fruits à maturité, elle a donc besoin d’une période chaude et sèche suffisamment longue. Replantez vos jeunes plants sur l’emplacement le plus chaud et le plus ensoleillé du potager.

Peu exigeante côté sol, la pastèque se satisfait de presque toutes les terres. Mais comme le melon, c’est une plante gourmande qui apprécie d’être plantée sur un vieux tas de compost.

Culture sous serre

A priori, la culture de la pastèque ne réussit bien que dans les régions du Sud. Pourtant, il est possible de la cultiver bien plus au Nord, y compris dans les régions un peu fraîches, à condition de les faire pousser au chaud et à l’abri de l’humidité, sous un tunnel-serre plutôt qu’en pleine terre.

Les plants se cultivent facilement sous abri, à même le sol si celui-ci est soigneusement paillé ou en hauteur, sur un grillage ou des filets à ramer solides. Les fruits mûrissent alors en hauteur, sans contact avec le sol.

Les difficultés de la culture sous serre sont surtout liées :

  • aux maladies. Dans ces conditions, les variations de températures sont plus importantes entre le jour et la nuit, favorisant la formation de gouttelettes d’eau de condensation sous la bâche du tunnel. Il faut aérer au maximum pour assécher l’atmosphère, donc prévenir l’apparition des maladies.
  • à l’arrosage, plus fréquent qu’en plein air.

Quand récolter les pastèques ?

Les pastèques se récoltent en général un mois après la floraison. Pour connaître précisément le degré de maturité du fruit, il faut observer la vrille qui se trouve à l’opposé du pédoncule du fruit. Elle doit être brune et sèche.

Principales maladies

Les maladies apparaissent essentiellement sous climat humide, sous la forme de champignons (anthracnose, fusariose, oïdium). Pour les prévenir, ne laissez pas les fruits en contact avec le sol. Dès le début de leur formation, glissez une ardoise, un morceau de planche ou un pavé dessous pour faire tampon avec le sol. Pulvérisez aussi régulièrement du purin de prêle sur le feuillage pour stimuler les défenses naturelles.

La fusariose (Fusarium roseum) se présente sous la forme de taches brunes ou jaunes qui apparaissent sur les écorces des fruits presque mûrs.   Cette maladie se transmet essentiellement par le sol : il faut donc éviter de cultiver des cucurbitacées plusieurs années de suite au même endroit mais plutôt prévoir une bonne rotation des cultures.

Les jeunes feuilles se tachent et flétrissent parfois brutalement sous l’effet d’un virus. Il faut éliminer les plants touchés sans tarder pour limiter la propagation.

Variétés de pastèques à semer

Les variétés de pastèques sont nombreuses et se distinguent par la couleur, la taille et la forme du fruit, la couleur de la chair, l’absence ou non de graines. Voici quelques variétés de pastèques conseillées pour le semis :

Pastèques vertes à chair rouge

Ce sont les plus classiques, celles que l’on trouve aussi sur les marchés en été :

  • La pastèque Sugar Baby (fruit de 3 à 4kg) est la plus classique, on trouve aussi son amélioration sous le nom « Sugar Belle »,
  • Aguadulce, une variété sans pépin ;
  • Valentina et Ingrid, deux variétés à la chair très sucrée et aux fruits de taille moyenne (2,5 à 3kg)

Pastèques vertes à chair jaune

  • Sungold donne des fruits de 1,5 à 2kg
  • Janosik offre des pastèques de 3 à 5 kg

Pastèques jaunes à chair rouge

  • Golden crown: produit de fruits plus petits, 1,5kg environ.
Sur le même sujet:

Histoire de la pastèque, fruit symbole de racisme

Mis à jour le Juin 10, 2020 @ 6 h 56 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page