Accueil » L'automne » [PODCAST] Cultiver la patate douce
Culture de la patate douce

[PODCAST] Cultiver la patate douce

Podcast jardipartagePlante vivace tropicale de la famille des Ipomées (Ipomoea batatas), la patate douce est cultivée depuis longtemps en Amérique, en Asie et en Afrique. En Europe, elle est d’abord apparue en Espagne et en Italie avant d’arriver en France à la fin du XVIIIème.

Il est possible de la mettre en culture dans nos potagers. Elle se comporte alors comme une annuelle, à condition de l’installer dans un endroit très chaud et ensoleillé, sur sol meuble et riche. Plante rampante possédant de longues tiges de 2 à 3 m de long, peu volubiles, la patate douce comprend plusieurs espèces et 400 variétés dont la forme des feuilles est variable. Ses fleurs en trompettes ressemblent à celles du liseron, mais n’apparaissent que rarement sous nos climats, par manque de chaleur en général.

Fleur patate douce

Faire germer les tubercules

Démarrez la germination au chaud en fin d’hiver, en plaçant un tubercule acheté en épicerie bio ou récupéré de l’an dernier dans un récipient plein de terreau et le maintenir humide. La germination et les pousses apparaissent rapidement.

Installez au jardin avec la motte quand les gelées ne sont plus à craindre (à partir de la mi-mai). Couvrez au départ pour favoriser l’enracinement. Tronçonnez en autant de morceaux qu’il y a de pousses ; chaque morceau pouvant être planté à 40 cm en tous sens. Dans le nord de la France, où l’été est trop court pour ce type de culture, gardez sous serre.

faire pousser patate douce

L’entretien de la patate douce

Buttez les pieds sur 15 à 20 centimètres quand la végétation a bien démarré pour développer les racines. Il n’est pas nécessaire d’arroser beaucoup, sauf en cas de sécheresse prolongée. Comme la plante est volubile (c’est une ipomée !), prévoyez un support de palissage et pas mal de place.

En fin d’été, c’est le moment de bouturer ou de marcotter la patate douce pour obtenir de jeunes plants enracinés à planter au printemps suivant s’ils ont été conservés à l’abri (sous serre, véranda) tout l’hiver.

patate douce erato culture

Quand récolter les tubercules ?

Même si la récolte de patates douces s’effectue comme celle des pommes de terre, il ne faut pas les confondre. La patate douce est une ipomée, pas une solanacée !

La récolte des tubercules se fait en octobre/début novembre, avant les premières gelées. Choisissez une journée ensoleillée. Coupez la végétation à ras en début de semaine et laissez les tubercules en terre. Le soleil dardera ses rayons directement sur le sol, et la chaleur nécessaire au mûrissement des patates douces fera son effet. En fin de semaine, déterrez avec une fourche-bêche, comme pour les pommes de terre. Laissez ressuyer une journée au soleil, puis brossez avant de rentrer en cagettes à l’abri.

Au fait, si vous vous demandez combien de patates douces on récolte par pied, cet autre article explique quand et comment récolter la patate douce. La vidéo permet ainsi de voir en détail le résultat de la culture.

Les tubercules de la patate douce se forment en nombre, de forme allongée, arrondie, de taille variée et de couleur jaunâtre, blanche, rouge ou violette suivant la variété choisie.

Il est possible de récolter de jeunes feuilles tout au long de la végétation, que l’on peut préparer comme les épinards.

Mis à jour le Juin 25, 2019 @ 22 h 17 min

[PODCAST] Cultiver la patate douce
3.6 (71.43%) 21 vote[s]

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

41 Commentaires

  1. Bonjour

    je suis tombé sur votre site en faisant une recherche et je vois que vous êtes un bon connaisseur.
    moi je reste dans le nord (59) et je voudrais essayé de faire de la patate douce ,ce que je voudrais savoir quelle est votre meilleur moyen pour obtenir des plants,et a quelle mois faut commencé a faire des plants.
    Espérant recevoir une réponse de votre part et ainsi les conseils.

    merci

    • Bonjour,

      Il vous faut un tubercule de patate douce. Choisissez-le bien ferme. Vous en trouverez en jardinerie ou dans une épicerie bio. Ensuite, il faut le mettre à germer au-dessus d’un récipient contenant de l’eau. LE tubercule ne doit pas être plongé dans l’eau mais doit affleurer à la surface. Pour le faire tenir, vous pouvez planter de chaque côté de cette masse des cure-dents qui reposeront sur les parois du récipient. Tout cela est à faire en mars ou début avril. Des racines apparaîtront. Une fois bien développées, vous pourrez mettre en terre (si les gelées sont finies) ou en pot jusqu’à plantation en pleine terre mi à fin mai. Récolte espérée à partir de septembre 🙂

      • Bonjour Bruno

        merci de ta réponse ,donc si je commence maintenant ça devrait aller ,par contre il y a un sens pour la mettre dans l’eau mais comment reconnaître le bon sens.

        les patates douce je l’ai acheté en jardinerie j’en ai acheté deux ,j’ai vu que l’on peut faire aussi la découper en plusieurs morceaux et les poser sur du terreau ,vous en pensez quoi ,et d’après votre expérience quelle est la meilleure solution.

        Merci de me conseiller
        A bientôt

      • Bonjour bruno
        Je reviens par désespoir depuis le 13 fevrier que je veut essayé de faire des plants de patates douce que ce soit dans un verre d’eau (j’ai mis environ la patate dans 2cm d’eau ) ou celle que j’ai coupé en morceau puis posé sur du terreau j’ai aucun signe de bourgeon ,pourtant je les ai mis sur l’appuie de fenêtre et pièces chauffé entre 19 et 20°.

        svp expliqué moi quelle sont technique pour réussir ,si faut le mettre dans une mini serre ,couvercle fermé ou ouvert ,franchement je désole.
        Merci d’avance pour me conseillé

      • Bonjour,

        Il faut simplement piquer votre patate douce (ou morceau de celle-ci) de chaque côté avec un cure-dent. Cela permet ensuite de la positionner au-dessus d’un verre d’eau, avec la base du tubercule qui affleure (ou légèrement immergée) à la surface de l’eau. Cette zone en contact avec l’eau se couvrira de racines qui plongeront dans l’eau. Dès que de belles racines se sont développées, on repique en pot en tuteurant la tige qui se développe. 🙂 A planter en pleine terre fin mai ou courant juin, quand il commence à faire chaud 🙂

  2. Ipomoéa batatas n’est pas une plante volubile !!! Vous confondez avec ipomoea volubilis qui elle est volubile mais n’est pas une patate douce. Vous pouvez mettre n’importe quel support à une patate douce elle ne montera pas toute seule dessus…!

    • Bonjour Jérémy,

      Merci pour cette précision. La patate douce n’est effectivement pas une plante volubile au sens strict du terme, c’est la raison pour laquelle on parle dans son cas de plante peu volubile. Ne développant pas de vrille et présentant des tiges relativement rigides, elle est en effet incapable de s’enrouler seule autour d’un support, à l’inverse de ses cousines, vivace et annuelle, aux tiges herbacées. En revanche, la patate douce développe bien de petits crampons qui lui permettent de restée accrochée à un grillage par exemple. Cependant, l’intérêt du jardinier est de la laisser courir au maximum sur le sol pour augmenter son rendement. La patate douce se marcotte en effet naturellement très facilement.

      • d’expérience les marcottes secondaires ne donnent que des produits minuscules(Charentes),peut être en climat plus chaud…

  3. Ou trouver des plants de patate douce merci

  4. Bonjour Bruno,. Cette année je vais faire pousser des patates . Je voudrais savoir quelles sont les plantes amies de la patate douce car je n’ai rien trouvé qui puisse me renseigner. Merci de votre réponse Begoña

    • Bonsoir Begoña,

      La patate douce est une ipomée (plante vivace habituellement appréciée pour sa floraison, ce n’est donc pas un légume « classique ». Je ne lui connais pas d’association défavorable. Je l’ai plantée l’an dernier en compagnie d’un concombre palissé, l’association a plutôt bien fonctionné mais il faut veiller à lui donner un emplacement très chaud et un maximum de soleil pour qu’elle produise de jolis tubercules.

  5. bonjour je vient de rejoindre votre groupe je vais essayer cette année la culture des patates douce j habite ds le nord ( 59) etant animateur de jardin pour des jeunes j essaie de faire connaitre les légumes oublier

  6. Pour une première fois, j’ai réussi à faire pousser des patates douces dans des pots avec des curedents; par contre, j’ai des pousses de 30 à 50 cm et je me demande si je dois les couper ou les laisser; je vais les planter en pleine terre plus tard.
    ANDRE

    • Il faut désormais les repiquer en pot et continuer de les conserver à l’abri du froid jusqu’à leur plantation définitive au potager en mai. Ne taillez pas les pousses, palissez-les sur un petit tuteur bois. Quand vous repiquerez ce beau plant en terre, laissez courir les pousses à même le sol pour qu’elles s’enracinent en divers points. Vous obtiendrez une plus belle récolte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.