Rosiers

4 roses « bleues », mauves ou pourpres

Le monde des roses s’enrichit chaque année de nombreuses créations, parmi lesquelles de belles surprises, pour le plus grand plaisir des amateurs de la reine des fleurs ! Fruit du travail de recherche et de sélection des rosiéristes, voici 4 roses bleues, en réalité plus mauves ou pourpres que bleues en fonction de la concentration des anthocyanes, les pigments donnant ces couleurs.

Rose Blue Girl, d’un mauve soutenu

Plantez ce rosier à fleurs en groupe dans un massif, mais en laissant de la place entre chaque arbuste, au moins 60 cm en tous sens, pour une bonne aération.

Pour créer un bel effet, vous pouvez l’associer à des plantes vivaces à fleurs jaunes ou orange. Dans ce cas, installez les rosiers d’abord, puis l’année suivante, comblez les espaces vides avec les vivaces choisies.

Pour un bon entretien, nettoyez régulièrement les fleurs fanées, ce qui encourage aussi sa floraison remontante.

rose couleur mauve
© Jason

Hauteur : Blue Girl est un rosier vigoureux de 60 à 70 cm de hauteur. Chacune de ses tiges porte une seule rose au sommet.

Fleurs : en coupe. Les pétales de cette rose couleur mauve soutenu sont veloutées et soyeux. Ces belles fleurs exhalent un léger parfum fruité. Si la chaleur n’est pas trop écrasante l’été, Blue Girl peut fleurir en continu de mai aux premières gelées mais il marque en général une pause entre mi-juillet et mi-septembre.

Feuillage : Ses petites feuilles, d’un vert profond, résistent assez bien à la maladie des taches noires sur les feuilles de rosiers.

Rose Pacific Dream, des roses pourpres à cœur jaune

Ce rosier moderne, résistant aux maladies, est idéal pour créer de belles bordures basses. Mais il est aussi très beau lorsqu’il est planté en masse dans un parterre. Dans ce cas, laissez au moins 50 cm entre chacun des rosiers buissons.

rosa pacific dream
© G.Elena

Hauteur : Il forme un buisson au port souple de 90 cm de haut environ.

Fleurs : Les nombreuses petites fleurs semi-doubles du rosier Pacific Dream affichent des teintes originales, évoluant du pourpre violacé à la couleur bleue ardoise.

Ces fleurs sont groupées au sommet des tiges et se succèdent de mai jusqu’aux gelées. Elles exhalent un parfum doux mêlant des notes de violette et de citron.

Feuillage : vert, brillant, faisant preuve d’une très bonne résistance aux maladies.

Rose Charles de Gaulle, une rose ancienne bleue

Cette obtention des pépinières Meilland date de 1974, soit quelques années seulement après la disparition du Général. Mais elle n’en demeure pas moins une référence, primée à de multiples reprises et toujours appréciée pour ses fleurs bleues à dominante pourpre.

Plantez ce rosier au soleil, en situation aérée pour qu’il résiste mieux aux maladies. Il est superbe en isolé mais peut être groupé pour créer un parterre de roses ou offrir une bordure parfumée d’une rare élégance.

Hauteur : Il forme un buisson compact vigoureux de 90 cm de haut environ.

Fleurs : Les gros boutons laissent s’épanouir de grandes fleurs doubles d’une teinte lilas pourpre soutenu peu commune.  Elles dégagent un parfum intense aux notes sucrées. Elles sont presque toujours solitaires, se formant sur des tiges longues et droites parsemées d’épines.

Feuillage : vert, brillant, résistant aux maladies.

Rose Nuit d’Orient ou Big Purple

Le nom de ce rosier peu connu évoque les senteurs épicées des souks de l’Orient. Mais big Purple a d’autres qualités que son parfum enivrant, en particulier l’allure ancienne de ses fleurs doubles lilas, puis pourpres.

rosier nuit d'orient
© HQ

Hauteur : Il forme un rosier solide, vigoureux, haut de 1 m et plus. Plantez-le en isolé.

Fleurs : Souvent solitaires, les fleurs très doubles du rosier Nuit d’Orient sont parfois groupées par 3 ou 4. Elles affichent une couleur rose rouge profonde inédite qui devient pourpre violacé à mesure que les pétales vieillissent, un peu à la manière des roses anciennes.

Elles dégagent un délicieux parfum. En climat frais, ce rosier fleurit continuellement de mai aux gelées. Ailleurs, il marque une pause en été mais remonte en fleurs dès que les températures baissent en septembre et octobre. Utilisez ses fleurs en bouquets : elles sont magnifiques !

Feuillage : vert moyen, mat, résistant aux maladies.

Sur le même thème:

Eglantier sauvage : le planter et l’entretenir

Mis à jour le Nov 29, 2020 @ 8 h 52 min

4 commentaires

      1. je voulais dire qu’elles n’étaient pas gaies !
        question de goût….;
        moi j’aime bien le fait que les fleurs soient éphémères . Elles n’en sont que plus aimables , au sens fort du terme.
        Autre sujet : je suis en ce moment plongée dans les vidéos
        de Didier Helmstetter (le jardinier » paresseux » du grand Est ) et ds son dernier livre ( emprunté à la médiathèque ) il sort ds sentiers battus et m’intéresse beaucoup.son livre est à lire à petite doses et j’aime bien le fait qu’il soit à contre courant de bien d’idées toutes faites en jardinage et qui se perpétuent
        Vus connaissez ?

      2. Bonjour Anne,

        Oui, pas de problème, j’avais compris pour les roses bleues. Je ne connais pas les travaux de M.Helmstetter mais je vais me renseigner… Merci pour l’info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page