Plantes fleuries et vivaces

La rose trémière : Si élégante, si fragile !

Cousine de la mauve, de la lavatère, de la guimauve et de l’Hibiscus des jardins, la rose trémière offre ses grandes fleurs en forme d’entonnoir. Cette vivace éphémère est indissociable des paysages de vacances du littoral Atlantique, surtout l’île de Ré et l’île d’Oléron.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Alcea rosea
Nom courant : Rose trémière, passerose
Famille : Malvacées

Hauteur : 3 à 4 m de hauteur pour les hampes florales
Feuillage :
Floraison :  Les grandes fleurs simples, d’une couleur blanche à noire en passant par le rouge ou le jaune sont en forme d’entonnoir. Parfois doubles, elles ressemblent alors à des pompons, les étamines formant une boule frisée et volumineuse prenant l’allure de pétales. La floraison est très progressive : 3 à 4 fleurs s’ouvrent en même temps depuis le bas puis la floraison s’élève petit à petit sur une longue hampe florale.

Exposition : Au soleil. Les embruns salés et marins lui conviennent très bien.
Sol : L’Alcea rosea apprécie les sols pauvres, caillouteux. Bien que la culture soit possible sur tous types de sols, elle réussit mieux en terrain calcaire où son feuillage résiste mieux à la rouille.
Rusticité : -10°C

Semis des graines de rose trémière

Le semis s’effectue dès l’été, avant le mois d’août :

  • Ameublissez la terre en surface à la griffe
  • Il est inutile d’enrichir le sol : les fleurs sont plus belles en terrain pauvre.
  • Semez 3 à 4 graines dans des petits trous. Recouvrez-les à peine de terre.
  • Arrosez en pluie fine pour bien humidifier.

Il est également possible de semer la rose trémière en pot mais les jeunes plants doivent être repiqués dès l’apparition de 2 feuilles. Réalisée plus tard, la transplantation est difficile à cause de la racine pivotante.

L’astuce du jardinier : Semez plutôt vos graines directement à leur place définitive. Si vous ne dérangez pas les racines, vous obtiendrez des roses trémières plus vigoureuses, plus florifères et plus résistantes aux maladies que si vous les repiquez.

quand planter la rose trémière
Rose trémière mauve plantée le long d’un mur d’entrée de la propriété (île d’Oléron) © Jardipartage

Une plante vivace fragile

Un pied de rose trémière ne vit généralement pas plus de 3 ou 4 ans. Si la plante ne meurt pas après la fin de la première floraison, elle se couvre de pousses moins vigoureuses, moins hautes et avec des fleurs plus petites.

Leur renouvellement annuel permet aussi de limiter les maladies.

Maladies et rouille d’Alcea rosea

Les fleurs sont fragiles. Dans les régions humides, un excès d’eau fait pourrir le cœur de pétales frisées des roses trémières à fleurs doubles.

Les fleurs simples tombent aussi facilement par temps pluvieux, mais d’autres s’ouvrent plus tard.

La rouille des Malvacées est également une maladie fréquente, causée par un champignon qui se transmet par voie aérienne, mais également par les graines. Les feuilles de la rose trémière se couvrent de taches de rouille caractéristiques.

Supprimez les feuilles touchées dès les premiers signes. Ce geste affaiblit néanmoins le pied.

Traitez également à la bouillie bordelaise pour ralentir la progression de la maladie.

Variétés de roses trémières

Les roses trémières ont longtemps été indifféremment appelées Althaea ou Alcea. Seul le nom botanique Alcea est utilisé aujourd’hui.

Il existe 4 espèces très proches :

  • Alcea rosea, la rose trémière
  • Alcea nigra, dont la couleur très pourpre, est presque noire à la lumière ;
  • Alcea rugosa, aux tiges couvertes de poils et aux fleurs jaune pâle ou jaune orangé ;
  • Alcea ficifolia présentant des feuilles palmées et des fleurs simples jaune pâle.

Quelques variétés naines, ne dépassant pas 1,50m de hauteur, sont également disponibles.

Utilisation des roses trémières

Sur l’île de Ré, ces plantes vivaces hautes décorent souvent le long des murs où elles profitent de plus de chaleur et d’un abri efficace contre le vent. Les roses trémières poussent ainsi bien à la verticale.

Pour faire ressortir la couleur sombre des fleurs de la rose trémière noire, plantez-la à l’avant d’un mur clair ou d’un arbuste à feuillage panaché.

Vous pouvez aussi les planter à l’arrière d’un massif de fleurs ou en bordure d’une allée.

De belles fleurs à bouquets

Les fleurs de la rose trémière tiennent plusieurs jours en bouquet, mais il faut couper pour cela la totalité de la hampe florale.

Dommage ! Attendez plutôt l’apparition des pousses secondaires, plus tard dans la saison, pour conserver l’aspect décoratif du pied.

rose trémière plantation
La plantation de la rose trémière réussit mieux au pied d’un mur, en sol calcaire © Zébulon

Entretien des roses trémières

Les fleurs doubles sont lourdes. Vous pouvez les attacher à un support ou à un tuteur.

Les pieds redoutent l’humidité et le froid en hiver. Parfois, les jeunes pousses n’y survivent pas. Il n’est pourtant pas utile de les protéger.

Supprimez les fleurs fanées si elles ne tombent pas toutes seules.

Pour éviter la rouille :

  • Récoltez les graines des premières fleurs, celles situées à la base de la hampe florale.
  • Enlevez régulièrement les feuilles jaunes et desséchées
  • Arrachez et éliminez les plantes à la fin de la floraison.
  • Attendez quelques années avant de replanter des roses trémières ou des plantes de la même famille au même endroit.

Les graines plates de la rose trémière se ressèment spontanément. En climat favorable, le long du littoral Atlantique par exemple, ses belles hampes florales apparaissent ainsi dans les fentes des trottoirs et fleurissent les ruelles et rues de nombreux villages.

La récolte et le semis de graines fonctionne aussi très bien mais la rose trémière s’hybride trop facilement : la couleur des fleurs n’est donc pas assurée.

Par ailleurs, les maladies (la rouille surtout) se transmettent par les graines.

Une culture en pot est-elle possible sur un balcon ?

Non, la culture en pot de la rose trémière est déconseillée à cause de la racine pivotante qui se trouve vite à l’étroit. Limitée par la place disponible, elle ne peut ni pousser, ni correctement fleurir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page