quels sont les activateurs de compost | Jardipartage

Activateurs de compost naturels : Quand, comment les utiliser ?

Vous trouvez que le tas de compost met trop de temps à se décomposer ? Pourquoi ne pas utiliser un activateur de compost ? Vous en trouverez dans les rayons des jardineries ou tout simplement dans le jardin ; faites votre choix !

Comment activer la décomposition du compost ?

Le compost est la matière issue de la décomposition des déchets organiques du jardin et de la cuisine, grâce à l’intervention de divers micro et macro-organismes, comme les bactéries, les champignons, les vers, les cloportes, etc.

Préparé dans de bonnes conditions, un compost met entre 4 et 6 mois pour mûrir. Il est toutefois possible d’accélérer le processus grâce à l’utilisation d’un activateur de compost.

Un activateur de compost est une substance que l’on ajoute dans le tas de compost pour augmenter la population des micro-organismes décomposeurs, ou pour rendre plus efficaces ceux qui sont déjà en place.

Quel est le meilleur activateur de compost ?

Les activateurs de compost du commerce

Les activateurs de compost du commerce contiennent des micro-organismes (bactéries et enzymes) et/ou des engrais azotés organiques ou minéraux favorisant l’activité des micro-organismes (l’azote étant nécessaire au développement des bactéries et des insectes du tas de compost).

Souvent conditionnés sous forme de poudre ou de mini-granulés, ils doivent être ajoutés soit au démarrage du compost, soit à chaque apport de matière organique, soit à étaler par couches successives.

À savoir : si les micro-organismes et les engrais organiques sont sans risque pour l’environnement, ce n’est pas le cas des engrais minéraux chimiques. Certains activateurs de compost à base d’engrais minéraux contiennent notamment du sulfate d’ammoniaque (riche en azote) toxique pour les organismes aquatiques. Un conseil : lisez attentivement la composition du produit que vous achetez.

comment accélérer le compost naturellement | Jardipartage
En été arrosez régulièrement le tas pour accélérer le compost naturellement car une bonne humidité sans excès favorise lactivité bactérienne © DepositPhotos

Les activateurs de compost naturels

Vous ne souhaitez pas dépenser de l’argent dans l’achat d’un activateur de compost ? Rassurez-vous, il est possible de trouver dans le jardin ou dans la nature environnante de quoi booster naturellement la décomposition de vos déchets. Voici une liste des principales sources :

Fougères, orties et consoudes ( officinale, de Russie ou bocking 14)

Cueillies avant la floraison, ces plantes aux feuillages prolifiques riches en azote, comme bien d’autres, peuvent être ajoutées dans le tas de compost après avoir été hachées grossièrement. Pour une action plus rapide, utilisez-les sous forme de purin, à pulvériser directement sur le compost (en quantité modérée).

Une pelletée de bonne terre de jardin

Si votre sol est équilibré, il contient naturellement une foule de bactéries et de champignons prête à agir.

Un reste de compost demi-mûr à mûr

Riche en micro-organismes, le compost permet lui aussi un bon ensemencement du nouveau tas de compost.

Le fumier de la basse-cour ou d’herbivores peut également servir d’accélérateur

Concernant le fumier de cheval, il faut savoir que les traces de vermifuges mettent 3 semaines pour disparaître. Il est donc préférable de patienter un peu avant de l’introduire dans le compost.

L’urine diluée

Voici l’activateur de compost fait maison le plus facile à utiliser. En arrosage sur le tas de compost, l’urine diluée n’a pas son pareil pour relancer l’activité microbienne !

La chaux ou la cendre

En remontant le pH du tas de compost, la chaux favorise une plus grande activité bactérienne. La cendre de bois de cheminée en contient de grandes quantités, mais, un conseil, attention à ne pas en abuser, avec un excès de chaux, vous pourriez tout aussi bien stopper la décomposition de vos déchets.

Les tontes de gazon fraîches

Lorsque vous tondez votre pelouse, ne jetez plus ces déchets . Le mulch est riche en azote et contient une forte teneur en eau : les tontes de gazon provenant du bac de ramasse de votre tondeuses sont donc idéales pour relancer la décomposition des déchets du ta de compost et pour le réhydrater.

 Les engrais verts

Certains plantes engrais verts comme la luzerne ou le trèfle sont naturellement très riche en azote. Leur décomposition favorise donc l’activité microbienne du tas de compost. Evitez cependant de les enfouir, déposez-les en surface du tas.

La corne broyée (broyat de corne) ou le sang séché

ces deux engrais, considérés comme des déchets de la filière animale, apportent de grandes quantité d’azote. Vous pouvez vous en servir pour relancer votre compost ou les employer directement au pied des plantes comme engrais coup-de-fouet.

Les algues vertes, fraîches ou séchées

Les algues font aussi un excellent activateur de compost, à condition ‘être totalement débarrassée du sel marin. Elles apportent aussi une grande quantité d’éléments organiques : magnésium, calcium, potassium, etc.

activateur de compost fait maison | Jardipartage
Purins chaux cendre etc Il est facile de fabriquer un activateur de compost fait maison © DepositPhotos

Comment activer la décomposition des feuilles mortes ?

À l’automne, les feuilles mortes arrivent en masse et peuvent vite saturer le tas de compost. Elles donnent un terreau très fin idéal pour les semis mais les feuilles de certains arbres comme celles du noyer, du chêne, du châtaignier sont riches en tanin et se décomposent lentement. Pour faciliter leur décomposition, broyez-les au préalable avec la tondeuse. Une fois mélangées au tas de compost, utilisez un activateur de compost rapide (urine, purin ou activateur du commerce).

Quand utiliser un activateur de compost ?

Vous pouvez utiliser un activateur de compost dès que le tas de déchets peine à être digéré, ce qui peut être le cas lorsque les quantités de matières carbonées sont plus importantes que les matières azotées (notamment en automne et lors des périodes de taille), ou lorsqu’il contient des déchets coriaces.

La seule saison qu’il convient d’éviter, c’est l’hiver. Avec le froid, l’activité des micro-organismes est quasi inexistante : l’utilisation d’un activateur de compost ne servirait à rien.

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut