Cultiver des agrumes

Pourquoi les fleurs du citronnier tombent ?

Le citronnier produit ses fruits sans avoir besoin de trop de soins, mais il arrive parfois que ses nombreuses fleurs ou que ses fruits en formation tombent rapidement. Voici quelques explications à ce phénomène.

Il n’est jamais facile d’identifier avec certitude pourquoi les fleurs du citronnier tombent ou pourquoi les petits citrons jaunissent subitement, avant de sécher puis de chuter. Ce sont souvent plusieurs facteurs combinés qui permettent de l’expliquer.

Le citronnier reçoit trop d’eau

A l’image de tous les agrumes, le citronner est gourmand en eau. Ce petit arbre en a besoin pour faire fonctionner la photosynthèse au niveau de son feuillage persistant, pour bien fleurir également, mais aussi pour faire grossir ses citrons.

Cependant, ses besoins en eau dépendent :

  • Des conditions de culture : du climat, de la saison, de la température de l’air, du drainage et de la capacité du support de culture à stocker l’eau pour la restituer à l’arbre.
  • De sa vitesse et de sa période de croissance.

Au moment de la floraison, un excès d’arrosage peut expliquer à lui seul une chute de nombreuses fleurs.

A ce moment important du cycle annuel de cet arbuste méditerranéen, la motte racinaire doit rester fraîche, mais pas trop humide. Il faut donc savoir doser l’arrosage des pots.

Parfois, le support de culture n’est pas optimal. Il ne faut donc pas hésiter à effectuer un rempotage en utilisant une terre non calcaire ou un terreau bien drainé avec quelques poignées de sable.

Des températures inadaptées

La chute des fleurs blanches ou des petits citrons en formation est parfois provoquée par une chaleur trop importante. C’est notamment le cas en fin d’hiver si vous gardez votre citronnier dans une véranda ou à l’intérieur de la maison, à cause du chauffage.

A l’inverse, le citronnier est aussi sensible à une baisse brutale des températures, surtout si le froid est renforcé par le vent. Il ne faut donc pas sortir votre citronnier trop tôt de son lieu d’hivernage car au début du printemps, l’écart des températures entre le jour et la nuit est parfois cons

N’hésitez pas à consulter nos conseils pour trouver l’endroit idéal pour un citronnier suivant les saisons.

chute des fleurs du citronnier
Lorsqu’elles sont trop nombreuses, les fleurs du citronnier sont en compétition pour leur alimentation et leur pollinisation © Jardipartage

Le citronnier fait son tri

Lorsque votre agrume se couvre de fleurs, elles entrent en compétition les unes avec les autres pour être alimentées, mais aussi pollinisées par les butineurs.

Or, votre citronnier n’est pas en mesure d’alimenter correctement toutes ses fleurs, et encore moins de faire grossir les fruits si toutes sont pollinisées.

Un tri s’opère donc : les fleurs les plus fragiles tombent alors qu’elles sont encore en bouton ou déjà ouvertes. Ce tri se poursuit ensuite au moment de la nouaison, c’est-à-dire lorsque les petits citrons se forment juste après la fécondation de la fleur. Les fleurs qui n’ont pas été pollinisées tombent et ne donneront pas de fruit.

Le citronnier est carencé

Des carences en oligoéléments au niveau du support de culture peuvent expliquer pourquoi les fleurs tombent rapidement avant même de former des petits fruits, en particulier un manque d’acide phosphorique (P)

Pour éviter ce phénomène, il faut utiliser un support de culture adapté au citronnier tel qu’un terreau agrumes, mais également faire des apports réguliers d’engrais depuis mars à octobre.

Un citronnier trop bien nourri

Des jardiniers nous témoignent souvent qu’ils passent beaucoup de temps à entretenir leur citronnier en pot et nous constatons qu’effectivement, les feuilles de leurs arbres sont bien vertes, qu’ils poussent très bien et d’ailleurs beaucoup.

Si ces conditions peuvent sembler idéales, il arrive plus fréquemment qu’on ne le croit, que ces citronniers parfaitement entretenus ne fleurissent pas du tout ou alors très peu et qu’ils perdent rapidement leurs fleurs ou leurs petits fruits quand ils en ont !

A l’inverse du problème de carence expliqué plus haut, ici, le citronnier est trop bien nourri, la terre trop riche, en particulier en azote, un oligoélément qui favorise la croissance, l’apparition et la bonne santé des feuilles, mais pas la floraison, ni la fructification.

Il faut donc diminuer les apports d’engrais azotés et rééquilibrer les apports avec un engrais riche en potassium et en acide phosphorique.

Pour résumer, il faut garder à l’esprit que tous ces phénomènes peuvent se combiner et qu’un seul explique rarement pourquoi les fleurs de votre citronnier tombent avant de se transformer en fruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page