pourquoi butter les pommes de terre | Jardipartage

Pourquoi faut-il butter les pommes de terre ?

Mis à jour le mai 5th, 2024 à 08:38 am

Sommaire

Cette année, vos patates seront bio et directement issues du potager familial ! Vous vous êtes lancé dans la culture de la pomme de terre mais ne maitrisez encore pas pleinement la technique. Justement, vous avez bien entendu parler du buttage, néanmoins le mystère reste entier. Pourquoi ? Quand ? Comment ? Pas d’inquiétude, voici tout ce qu’il faut savoir pour que vous puissiez récolter des pommes de terre aussi belles que bonnes !

Quels sont les avantages du buttage dans la culture de pommes de terre ?

Après la plantation des pommes de terre vient le temps du buttage. Il y a plusieurs raisons au fait de maintenir ce monticule de terre autour du plant de patates :

Éviter l’exposition des pommes de terre à la lumière

La lumière entraine le verdissement de la pomme de terre à cause du processus de photosynthèse ainsi que le développement simultané de solanine. Cette substance est toxique, à l’origine d’indigestions plus ou moins sévères, de maux de tête et ingérées à fortes doses, de convulsions.

Protéger les tubercules des intempéries

La pomme de terre doit entièrement se développer sous la terre. Cependant, au fil des semaines, les aléas climatiques peuvent donner lieu à un sol détrempé, collant et très froid. Le tubercule n’apprécie pas vraiment ces conditions !

En buttant la terre, vous cassez les mottes, favorisez le drainage de l’eau et l’assèchement plus rapide du sol en surface. L’épaisseur de terre isolera également naturellement les racines du froid, même si idéalement un paillage sec pourra compléter ce buttage.

Créer de bonnes conditions au développement des patates

Ramener la terre autour du plant de pommes de terre maintient les tiges bien droites.

Privilégier une pousse verticale vous permet de gagner de la place dans le potager. Dans le même temps, travailler la terre l’assouplit et l’aère ce qui limite les parasites et maladies comme le mildiou. L’arrosage est aussi plus efficace en cas de sécheresse, le pied puis les légumes peuvent avoir une croissance optimale dans un sol sain.

Faciliter l’entretien et la récolte de la patate

Enfin, le buttage est l’occasion de retirer au fur et à mesure de leur apparition les mauvaises herbes sur vos rangées de pommes de terre. Vous n’aurez en conséquence pas d’autre entretien à prévoir.

Au moment de la récolte des pommes de terre, une fois de plus, la tâche sera simplifiée. Avec un sol meuble et sans autres racines indésirables, votre plant sera facile à arracher, accompagné de sa grappe de tubercules savoureux !

Quand butter les pommes de terre ?

Quand planter des pommes de terre ? Plusieurs fois entre mars et juin, selon les variétés de pommes de terre précoces ou tardives et la région. Mais à partir de quel moment peut-on butter ses plants de patates ? C’est en fait extrêmement simple, comptez à peu près 15 jours après la plantation ou lorsque le feuillage atteint une hauteur avoisinant les 25 cm pour réaliser le premier buttage. Vous serez ensuite tranquilles pour les 15 jours suivant, le temps de vous affairer à d’autres plantations, puis vous recommencerez à butter. Après le premier buttage, le monticule de terre sera plus stable autour des pieds, il suffira de le surveiller et de le compléter par cycles de 15 jours tout en entretenant votre jardin potager.

Comment réaliser le buttage des plants de pommes de terre ?

Commencez par choisir le bon outil, il peut s’agir à votre convenance d’une binette, d’un râteau, d’un buttoir ou encore d’une serfouette.

Le plus simple est de creuser des sillons entre les rangs et de relever la terre tout autour des jeunes plants. Ainsi, vous obtiendrez une “butte” (voilà pourquoi on parle de “buttage”) de terre haute de 15 à 20 cm et large d’environ 35 cm. C’est à cette condition que votre plant restera bien protégé et que vos patates pourront se développer tranquillement au chaud, au sec et à l’abri de la lumière !

author avatar
Delphine Toulain-Branger
Très créative dès le plus jeune âge, les fleurs ont toujours été pour moi une grande source d’inspiration. Désormais maman, je m’attache à faire découvrir les beautés de la nature à mes enfants, contempler, profiter mais aussi respecter ce fragile équilibre ! Je pratique le jardinage par véritable plaisir et si cela me permet d’avoir un beau jardin, c'est aussi l’occasion de récolter fruits, légumes, aromatiques et fleurs comestibles… J’adore cuisiner, alors passer du potager à l’assiette avec des produits sains et sans passer par la caisse, ça ressemble au bonheur non ? Je ne m’arrête pas là puisque je fabrique également mes produits ménagers et cosmétiques naturels, en utilisant largement les ressources de mon jardin. Voilà comment j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine du jardinage. Alors lorsqu’on m’a proposé d’écrire autour de cette thématique, je me suis dit que plus qu’une bonne idée, c’était sans doute une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut