Accueil » L'automne » 10 secrets pour réussir les tulipes !
planter des tulipes

10 secrets pour réussir les tulipes !

10 secrets pour réussir les tulipes !
Partagez votre avis sur cet article !

Les tulipes sont définitivement indissociables du printemps ! Sauvages, botaniques ou horticoles, la culture des différentes variétés est facile, presque sans entretien ! Voici 10 conseils pour les réussir toutes dans votre jardin !

Léger, le sol !

Les bulbes de tulipes détestent l’humidité stagnante : ils pourrissent facilement avec un trop-plein d’eau ! Il est donc impératif d’alléger les sols lourds avec quelques poignées de sable ou de gravier déposées au fond du trou ou de la tranchée de plantation.

La bonne profondeur de plantation

C’est 15 cm pour les variétés horticoles, c’est aussi la profondeur moyenne pour un bon enracinement. Mais cette profondeur est plus importante (20 cm) si le sol est peu consistant (sableux), moins (10 à 12 cm) s’il est argileux .

quand planter les bulbes de tulipes
Les tulipes aiment le soleil. Par transparence, ses rayons mettent en évidence leurs belles couleurs !

Adeptes de Râ ou d’Hélios

Emplacement ensoleillé et lumineux exigé pour les tulipes ! Elles aiment se réchauffer sous les rayons du soleil printanier. A la rigueur, elles peuvent tolérer un emplacement mi- ombre. Mais attention à la proximité des végétaux qui lui font trop d’ombre : arbustes ou fleurs annuelles plus hautes, comme les giroflées par exemple, doivent être tenues à distance.

Plantation précoce pour floraison hâtive

La période de plantation démarre dès la mi-septembre. L’été indien se prolonge et le sol est encore très sec ? Qu’importe ! Arrosez un peu avant de le travailler pour l’assouplir. Faites aussi confiance aux pluies automnales : elles auront vite fait de le rendre plus malléable. Plus les tulipes sont plantées tôt, plus elles ont le temps de s’installer convenablement avant l’hiver !

Pas de concurrence !

Les tulipes détestent partager leur emplacement avec des concurrentes, a fortiori avec les herbes indésirables (les ex mauvaises herbes !) qui lui volent la vedette. Gardez les plates-bandes propres par des désherbages réguliers.

Ne plantez pas non plus des tulipes là où vous aviez précédemment installé des narcisses. L’incompatibilité est totale, ces dernières laissant dans le sol des substances défavorables aux tulipes, la floraison serait moindre !

planter les tulipes au printemps
Plantez les tulipes en groupes d'au moins 30 bulbes pour obtenir de belles taches colorées ou un cheminement sur la pelouse.

Grosse tête = gros bulbe !

A l’achat, optez pour des bulbes de gros calibre (calibre 12, voire 14+). Ils sont plus chers, c’est vrai, mais aussi plus florifères ! Choisissez-les fermes au toucher, exempts de pourriture, signe de leur fraîcheur.

Des tulipes pour jardinière ou massif ?

Réservez les variétés de tulipes à longue tige aux massifs. Mais attention, avec leurs grandes feuilles, elles sont sensibles aux coups de vent. Pour préparer des jardinières et des potées, mieux vaut opter pour des tulipes à tige courte et floraison précoce. Et ce n’est pas le choix qui manque pour animer le balcon, la terrasse, décorer un rebord de fenêtre ou même dynamiser les pieds d’un arbre.

Envie d’arracher ? Patience !

Une fois les tulipes défleuries, la tentation est grande de les arracher ! Ne serait-ce que pour répondre à un besoin de place. Patience ! La période la plus importante pour ces vivaces bulbeuses commence. Le feuillage est en effet indispensable pour reconstituer les réserves du bulbe qui lui permettront de refleurir l’année suivante.

Contentez-vous seulement de supprimer la tige défleurie mais attendez que les feuilles jaunissent avant de déterrer les bulbes.

Vous pouvez autrement les extraire délicatement dès la fin de la floraison, racines et feuilles comprises, pour les mettre en jauge dans un coin protégé du jardin où elles pourront tranquillement continuer de terminer leur cycle de végétation.

planter des bulbes de tulipes
Élégante tulipe frangée. Désherbez régulièrement ses pieds, elle déteste les concurrentes !

Gare aux rongeurs !

Les mulots et les campagnols raffolent des bulbes de tulipes. Les dégâts ont essentiellement lieu pendant l’hiver. Si votre jardin est rempli de ces petites mammifères-là, et pour éviter toute désillusion printanière, installez les bulbes dans un panier spécial en matière plastique, réutilisable plusieurs années d’affilée. Pour une solution plus écologique, optez pour du grillage. Les bulbes seront aussi plus faciles à arracher !

Sobre comme une tulipe !

Les tulipes se débrouillent très bien toutes seules à partir de leurs réserves, sans grand entretien ! Pas besoin de les arroser ! Pas besoin non plus d’un quelconque engrais ! Les variétés sauvages et botaniques peuvent même rester en terre toute l’année, elles s’y naturalisent. Pour les tulipes horticoles, c’est une autre histoire ! Laissées en terre elles dégénèrent rapidement, produisant moins de fleurs. Arrachez-les sitôt leur cycle de végétation achevé et conservez-les au sec jusqu’à l’automne. 

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

1 commentaire

  1. les tulipes botaniques sont aussi interessantes , mais elle sont vulnérables à l’humidité , donc les planter ds des graviers c’est mieux https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/blog/tulipes-botaniques-7-varietes-a-decouvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.