plante qui absorbe lhumidité | Jardipartage

10 plantes qui absorbent l’humidité à l’intérieur !

Certaines plantes ne se contentent pas d’embellir notre intérieur. Elles peuvent y réguler l’hygrométrie et assainir l’air grâce à leurs stomates, siège des échanges gazeux entre la plante et le milieu extérieur. Alors si vous aussi, vous voulez retrouver chez vous une atmosphère fraiche et pure comme en pleine nature, découvrez sans plus attendre quelle plante qui absorbe l’humidité cultiver dans votre espace de vie !



La fougère de Boston, Nephrolepis exaltata

La fougère de Boston propose un feuillage dense avec ses frondes douces et arquées. Elle peut ainsi devenir particulièrement grande, amenant une atmosphère de forêt tropicale dans la maison. Simple à entretenir, elle préfère alors les environnements humides et la lumière indirecte. Cette plante qui absorbe l’humidité est aussi un purificateur d’air naturel, absorbant l’excès d’eau dans l’air et les polluants pour mieux restituer de l’oxygène. La fougère est donc parfaite pour profiter d’un intérieur plus sain, notamment dans la salle de bain ou la cuisine.

Un plante qui absorbe l’humidité efficace : le chlorophytum, Chlorophytum comosum

On l’appelle plante araignée car elle semble s’étendre comme une toile ! En effet, outre ses feuilles vertes élancées et arquées portant des stries blanches, elle produit des stolons d’où pendent de petites plantules. Le chlorophytum sait aussi s’adapter dans différents environnements, y compris dans des zones peu lumineuses. Il a besoin d’un substrat bien drainant car il craint la pourriture des racines, cependant il n’aura guère besoin d’entretien, captant naturellement l’humidité dans l’air. Le chlorophytum est par ailleurs une plante dépolluante en plus d’être très élégante.

Les népenthès, Nepenthes spp.

Voilà de fascinantes plantes carnivores qui attirent et emprisonnent les insectes avec leurs pièges en forme de carafes pour mieux les digérer ensuite. C’est ainsi qu’elles se nourrissent, contrant leur milieu originel où le sol était bien trop pauvre en nutriments. Les népenthès arborent de jolies couleurs, du vert au pourpre en passant par l’orange ou le rose selon les conditions. Cette plante qui absorbe l’humidité a besoin d’énormément de lumière et de justement suffisamment d’eau !

Le tillandsia, Tillandsia spp.

Cette plante épiphyte prospère sans terre, s’accrochant en effet simplement à des branches d’arbre ou des rochers. Ses feuilles, couvertes de petites écailles, lui permettent alors de capter l’humidité et les nutriments directement dans l’air. Il existe des tillandsias de toutes tailles et formes et bien que très rares, les fleurs sont magnifiques avec des couleurs éclatantes. Installé sur un support ou suspendu, il vivra sans soin dans un endroit lumineux et humide (sinon il faudra le vaporiser).

Le croton, Codiaeum variegatum

Le croton est une plante tropicale qui amène de la couleur grâce à ses feuilles veinées dans les teintes de jaune, orangé, rouge, vert ou même violet. Selon les variétés, elles sont plutôt longues et étroites ou larges et lobées, de sorte que chaque plante est unique. Le croton resplendit ainsi sous une atmosphère chaude, humide et lumineuse (indirecte). S’il demande un peu d’attention, il vous le rendra en dépolluant votre intérieur.

Le lys de la paix, Spathiphyllum

plante qui absorbe l | Jardipartage'humidité lys de la paix
le feuillage vert foncé brillant du lys de la paix absorbe leau et les polluants © CréaHortalia

Le lys de la paix présente des spathes blanches qui contrastent avec le feuillage vert foncé brillant. Facile à cultiver, il prospère ainsi dans des conditions humides, avec un sol bien drainé. Ce lys n’a pas besoin de beaucoup de lumière, c’est donc l’occasion de garnir les coins les plus sombres ! C’est une plante qui absorbe l’humidité et capture les toxines comme le formaldéhyde, le benzène et le trichloréthylène, elle n’a donc que des avantages pour rejoindre nos intérieurs.

La misère, Tradescantia : une plante qui absorbe l’humidité sans entretien

Voilà une plante d’intérieur parfaite aussi pour ceux qui n’ont pas la main verte ! Elle demande en effet peu d’entretien et pousse vite, à la faveur d’une lumière vive indirecte et d’un peu d’eau. Son feuillage pointu se décline en fait en différentes couleurs, vert, bleu, gris pourpre…parfois strié ou moucheté. Le port retombant de la misère crée alors rapidement de véritables cascades végétales. Il sera par ailleurs très facile de la propager en remplaçant un morceau de tige dans l’eau.

Le ficus, Ficus Lyrata

Le Ficus lyrata, ou figuier lyre, attire l’attention avec ses très grandes feuilles pouvant atteindre 50 cm, très nervurées et avec une texture cireuse. Si le ficus a besoin de luminosité, il n’aime par contre pas le soleil direct. De la même façon, il prospère dans un environnement humide, bien arrosé mais jamais détrempé au risque de pourrir. Une grande salle de bain sera ainsi idéale, le ficus lui donnera un petit côté jungle luxuriante tout en purifiant l’air ! En revanche, le ficus déteste les courants d’air et des changements brusques de température.

L’anthurium, Anthurium andraeanum : une plante qui absorbe l’humidité plus classique

plante qui absorbe l | Jardipartage'humidité
Lanthurium est une plante dépolluante pour lintérieur © CréaHortalia

L’anthurium est une magnifique plante d’intérieur avec de grandes feuilles vertes, lustrées et en forme de cœur. Ses bractées aux multiples nuances (rouge, rose, blanc, violet et même chocolat) entourent la fleur, un spadice central qui peut lui aussi présenter différentes couleurs. L’anthurium fleurit longuement dans un endroit chaud, humide et lumineux (mais pas au soleil direct) avec un arrosage régulier. Cette plante d’intérieur participe aussi à la dépollution et à l’oxygénation de l’air intérieur.

Le cyperus, Cyperus papyrus

Le Cyperus est une plante d’une très aérienne avec ses longues tiges vertes. Chacune d’elle est alors surmontée de touffes composées d’une multitude de brins fins et rigides. À l’extérieur, cette plante d’eau peut atteindre plusieurs mètres, cependant elle peut aussi se maintenir en pot à l’intérieur. Il lui faudra par contre suffisamment de lumière et un substrat toujours mouillé. Les Égyptiens en ont fait l’un des premiers supports d’écriture. De nos jours, cette plante embellit nos intérieurs et y absorbe efficacement l’humidité.

author avatar
Delphine Toulain-Branger
Très créative dès le plus jeune âge, les fleurs ont toujours été pour moi une grande source d’inspiration. Désormais maman, je m’attache à faire découvrir les beautés de la nature à mes enfants, contempler, profiter mais aussi respecter ce fragile équilibre ! Je pratique le jardinage par véritable plaisir et si cela me permet d’avoir un beau jardin, c'est aussi l’occasion de récolter fruits, légumes, aromatiques et fleurs comestibles… J’adore cuisiner, alors passer du potager à l’assiette avec des produits sains et sans passer par la caisse, ça ressemble au bonheur non ? Je ne m’arrête pas là puisque je fabrique également mes produits ménagers et cosmétiques naturels, en utilisant largement les ressources de mon jardin. Voilà comment j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine du jardinage. Alors lorsqu’on m’a proposé d’écrire autour de cette thématique, je me suis dit que plus qu’une bonne idée, c’était sans doute une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut