Accueil » L'été » L’Acanthe, reine des massifs
plante acanthe

L’Acanthe, reine des massifs

L'Acanthe, reine des massifs
Partagez votre avis sur cet article !

Malgré son allure majestueuse, l'acanthe (Acanthus) est bel et bien une plante vivace. On la confondrait pourtant volontiers  avec un arbuste compte-tenu de son volume. De juin à septembre, la plante embellit le jardin de son port élégant et imposant, dépassant généralement le mètre de hauteur pour autant de largeur. Comment la cultiver ? 

Ses feuilles brillantes, vernissées, et ses longues inflorescences verticales, en forme d'épis, blanc violacé ou rosées, ainsi que ses bractées caractéristiques élèvent l'acanthe au rang des plantes atypiques incontournables au jardin ornemental. 

acanthe plante medicinaleBesoins 

L'acanthe a besoin d'une terre riche, fraîche, bien drainée, voire même caillouteuse, mais aussi profonde pour permettre à ses racines charnues de s'installer. Il est donc inutile d'entrevoir sa culture en pot. Une fois en place, la plante peut s'épanouir pleinement et se développe très facilement. 

Plantation et multiplication 

On plante l'acanthe en pleine terre au printemps, de préférence au chaud, au soleil, mais elle apprécie aussi un emplacement à l'ombre une partie de la journée (notamment l'après-midi). 

Compte-tenu de son volume à l'âge adulte, il faut veiller à laisser un espace suffisant entre chaque plant (environ 60 centimètres) pour lui permettre de prendre l'ampleur nécessaire à son développement. 

Même si le semis sous abri est possible dès le mois de mars ou d'avril, ce n'est pas le mode de multiplication de l'acanthe le plus approprié. Tout morceau de racine laissé en terre donne en effet irrémédiablement naissance à une nouvelle plante. Pour la multiplier, il suffit donc en pratique de diviser sa souche à l'automne, un peu à l'image de la division de la rhubarbe

Entretien

Une fois séchées, coupez les inflorescences de l'acanthe pour éviter d'épuiser la plante. Dans le sud du pays, le feuillage disparaît parfois au cours de l'été mais réapparaît à l'automne avec les premières grosses pluies. Il peut ensuite perdurer en hiver.

plante acanthe cultureUtilisations 

La majestuosité de l'acanthe n'est pas non plus sans rappeler celle de la rhubarbe. Comme cette dernière, elle offre diverses possibilités d'utilisation. On peut ainsi la planter de manière isolée et dispersée, sur une butte par exemple, où  elle ne tardera pas à occuper une belle place pour créer un effet buissonnant.  

On peut également opter pour une plantation au cœur d'un massif. Associée à d'autres vivaces à floraison estivale comme la Sauge des Canaries (Salvia canariensis), l'exotique Kniphofia (tison de Satan) ou des arbustes, elle contribuera alors à créer un résultat ornemental remarquable.  

D'autres variétés 

On compte en tout 29 espèces d'acanthes, parmi lesquelles : 

L'acanthe épineuse (Acanthus spinosus) qui se distingue par ses feuilles sombres particulièrement découpées et épineuses. Ses  fleurs offrent un joli contraste avec leurs tonalités plus douces, rose violet. 

L'acanthe molle (Acanthus mollis) Tasmanian Angel, dont les inflorescences peuvent se développer jusqu'à 1,20 mètre de hauteur. Ses feuilles, légèrement et délicatement tachetées de blanc, lui confèrent un reflet argenté. De même, ses feuilles blanches subtilement ombrées de rose en font une variété très lumineuse et éclatante au jardin. 

L'acanthe White water se démarque par ses fleurs, d'un blanc crème et ses feuilles découpées. 

L'acanthe hungaricus est une variété plus basse (80 centimètres) que les autres. A l'image de la plante en elle-même, ses feuilles sont elles aussi petites. Quant aux fleurs lobées, elles tendent vers une couleur rose pourpre.  

L'acanthe White lips: est probablement l'une, sinon la plus petite variété (70 cm). Elle laisse entrevoir de belles fleurs blanches au cours de l'été. 

Article mis à jour le Juil 12, 2018 @ 21 h 01 min

 

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

1 commentaire

  1. voila quelques annees j’ai eu la betise de planter une acanthe mollis ,et partout ou je l’avais deplantee et replantee c’est carrément l’invasion et pour s’en debarasser,c’est une autre histoire,quelques plantes sont comme ca des cadeaux empoisonnes ,c’est vrai que c’est une plante superbe,mais elle a aussi ses inconveniants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.