conifère pour bac | Jardipartage

12 petits conifères à planter en bac

Certains petits conifères se prêtent bien à la culture en bac, et leur grande diversité en termes de couleur, de port et de taille permet de les mixer pour un résultat très esthétique. Sapin, genévrier, pin, cèdre, etc. Découvrez notre sélection, réalisée parmi les plus beaux conifères pouvant être cultivés en bac ou en jardinière.

1- Chamaecyparis lawsoniana ‘Ellwood’s Gold’

conifère petite taille | Jardipartage
De nombreux cyprès de Lawson sont des conifères de petite taille lorsquils sont cultivés en bac ou en pot © DepositPhotos

Le cyprès de Lawson ‘Ellwood’s Gold’ se démarque par son feuillage doré au printemps et son port dressé et compact. Ses rameaux aplatis se couvrent de courtes écailles persistantes. Sa petite taille en fait un très bon conifère pour bac : il n’excède pas 1m50 de hauteur pour 70 cm de largeur.

Ce petit conifère apprécie une situation ensoleillée, mais il est plus prudent de le placer à mi-ombre en climat chaud. Peu difficile sur son substrat, il a en revanche besoin de fraîcheur.

 

2- Chamaecyparis obtusa ‘Nana Gracilis’

quel conifère nain mettre dans un bac | Jardipartage
Chamaecyparys obtusa un joli conifère nain à mettre dans un bac © Depositphotos

Le cyprès hinoki du Japon ‘Nana Gracilis’ est un petit conifère très décoratif, au port globulaire puis conique. Son feuillage vert brillant se répartit en petits éventails, lui offrant un aspect graphique très original. À l’âge de 10 ans, il ne devrait pas dépasser 1m20 de haut.

Ce conifère apprécie un substrat neutre ou légèrement acide, frais, mais drainé. Il se plaît au soleil ou à la mi-ombre.

3- Chamaecyparis pisifera ‘Golden Pincushion’

Les dimensions du cyprès Sawara ‘Golden Pincushion’ le rendent particulièrement adapté à la culture en bac ou en jardinière : ce conifère miniature mesure 30 cm de haut pour 60 cm d’envergure à maturité. Ses écailles, douces au toucher, forment un coussin compact vert doré.

Facile d’entretien, il apprécie cependant un sol frais, riche et bien drainé. Placez-le au plein soleil pour donner à ses feuilles de beaux reflets dorés.

4- Cupressus macrocarpa ‘Gold Crest’

On apprécie chez le cyprès de Lambert ‘Gold Crest’ son port colonnaire et son feuillage vert lumineux, se parant de bronze en hiver. Ce conifère supporte bien la culture en grand bac, mais son développement doit être contenu par une taille en début de printemps.

Très résistant au vent et aux embruns, il est idéal sur le littoral atlantique et supporte la plupart des sols bien drainés. En revanche, il doit être protégé des vents glacés.

5- Pinus mugo ‘Mops’

Le pin des montagnes ‘Mops’ peut tout aussi bien être cultivé en pot ou en jardinière sur une terrasse. De port arrondi et buissonnant, il ne dépasse pas 70 cm de hauteur. Ses fines aiguilles vert sombre émergent de bourgeons brun clair.

On apprécie ce conifère pour sa robustesse, il se contente d’un sol ordinaire et bien drainé. S’il apprécie d’être placé au soleil, protégez-le des rayons brûlants en climat chaud.

6- Picea abies ‘Nidiformis’

conifère nain pour bac | Jardipartage
Picea abies Nidiformis est un conifère nain idéal pour bac ou rocaille © DepositPhotos

Cet épicéa commun présente un port original, semblable à un nid d’oiseau. Le creux en son centre est entouré de fines aiguilles pointues, vert clair. En pot ou en bac, il égaye une terrasse ou un jardin. Prévoyez un contenant suffisant tout de même : à maturité, il peut atteindre 1m50 de haut pour 3 m de circonférence.

De culture facile, il se plaît au soleil ou à la mi-ombre et n’est pas exigeant sur son substrat, il supporte même les sols secs.

7- Picea pugens ‘Glauca Globosa’

On remarque cette variété d’épicéa pour son feuillage très décoratif : bleu au printemps, il prend des reflets argentés par la suite. Ce conifère se cultive très bien en pot, où il n’excède pas 1 m de hauteur pour 80 cm d’envergure.

Très facile de culture, l’épicéa bleu ‘glauca globosa’ supporte les sols calcaires et même les sols secs. Offrez-lui une place au soleil et un substrat drainant.

8- Cryptomeria Japonica ‘Vilmoriniana’

Le cèdre du Japon ‘Vilmoriniana’ ne dépassera pas 60 cm au bout de 10 ans, ce qui en fait un conifère parfait pour un petit jardin, une terrasse ou un bac. De port arrondi et compact, son feuillage vert intense se pare en hiver de brun et de rouge.

Il supporte les sols légèrement acides comme légèrement calcaires. Cultivez-le au soleil, dans un sol drainé et pas trop sec.

9- Juniperus communis ‘Sentinel’

Vous rêvez d’un majestueux conifère à port colonnaire, étroit et haut, mais vous ne disposez pas de la place nécessaire ? Le genévrier commun ‘Sentinel’ est fait pour vous. Il se limite à 1m50 de haut pour 50 cm de large à maturité, et arbore un feuillage dense d’un vert profond.

Il s’agit d’un petit conifère peu exigeant : il se plaît dans les sols pauvres, sableux voire calcaires et résiste bien à la sécheresse. S’il apprécie le soleil, il tolère cependant la mi-ombre.

10- Juniperus squamata ‘Blue Star’

petit conifère pour bac | Jardipartage
Les aiguilles bleutées de ce petit conifère pour bac sont très décoratives © DepositPhotos

Le genévrier ‘Blue Star’ est un conifère nain à port globuleux et compact, ne dépassant pas les 60 cm de hauteur pour 1 m de large. Il se pare d’aiguilles piquantes d’un beau bleu argenté.

Idéal en rocaille ou en bac pour ses qualités ornementales, ce conifère résiste bien à la sécheresse et se plaît en terrain calcaire. En revanche, il craint l’humidité : offrez-lui un substrat drainé et un emplacement ensoleillé.

11- Thuja occidentalis ‘Teddy’

Le thuya du Canada ‘Teddy’ forme une boule dense et soyeuse, très esthétique. Son feuillage d’un vert profond se pare d’une teinte pourpre en hiver. Ce conifère de format réduit atteint 75 cm de haut pour 50 cm d’envergure à maturité.

Robuste, ce thuya supporte la présence de calcaire, à condition que le substrat soit bien drainé mais pas trop sec. Placez-le au soleil.

12- Abies koreana ‘Tundra’

Le sapin de Corée ‘Tundra’ forme un coussin plat et compact. Ses aiguilles luisantes et d’un vert sombre ont un revers argenté.  Sa petite taille le rend idéal pour les espaces réduits, puisqu’il n’excède pas les 40 cm de haut pour 50 cm de large à maturité.

Très facile d’entretien, ce conifère nain nécessite cependant d’être protégé des rayons solaires les plus forts. Il apprécie d’être cultivé dans un substrat frais et drainé.

author avatar
Clara P
Issue du monde agricole, passionnée par le végétal et jardinière enthousiaste, j'aborde avec vous tous les sujets autour des plantes, d'intérieur comme d'extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut