Persil tubéreux | Jardipartage

Persil Tubéreux : Une plante potagère et culinaire savoureuse

Mis à jour le juillet 29th, 2023 à 08:57 am

Surprenant et délicieux, le persil tubéreux fait partie des légumes oubliés qui repeuplent nos potagers pour stimuler nos papilles. Facile à vivre et capable de se conserver longtemps, ce légume racines risque de vous surprendre. Découvrez comment le planter, l’entretenir et aussi le manger !

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Petroselinum crispum var. tuberosum
Nom courant : Persil tubéreux
Famille : Apiacées (Ombellifères)
Type : Plante potagère
Origine : Région méditerranéenne

Exposition : Ensoleillée à mi-ombragée
Sol : Il pousse dans un sol bien drainé et fertile. Il tolère les sols légèrement acides à neutres

Semis : Les graines de persil tubéreux peuvent être semées directement en place au printemps ou à l’automne, à une profondeur d’environ 1 cm
Espacement : 20 à 30 cm entre chaque plant
Arrosage : Régulier pour maintenir le sol légèrement humide
Récolte : Les racines tubéreuses se récoltent 6 à 8 mois après le semis

Les caractéristiques du persil tubéreux

Le persil tubéreux, Petroselinum crispum var. tuberosum, est une plante potagère et culinaire. Il fait partie de la famille des Apiacées, également appelées Ombellifères. Cette famille comprend de nombreuses plantes aromatiques et condimentaires, telles que le persil commun, le céleri, l’aneth, le fenouil, etc.

Il est cultivé principalement pour ses racines tubéreuses, qui sont comestibles, mais ses feuilles peuvent aussi être utilisées en cuisine. C’est une plante bisannuelle qui pousse à partir de graines et qui trouve parfaitement sa place dans le potager.

Comment cultiver le persil tubéreux | Jardipartage
Comment cultiver le persil tubéreux © effective stock photos

Comment cultiver le persil tubéreux ?

Soigner son emplacement est la première chose à prendre en compte lorsque vous décidez de vous lancer dans la culture du persil tubéreux. Favorisez une installation dans une zone ensoleillée, voire mi-ombragée.

Ensuite, préparez le sol en décompactant et en retirant les mauvaises herbes. Afin d’obtenir le substrat idéal, mélangez du compost ou du fumier à la terre du jardin pour améliorer la fertilité de votre sol potager.

Puis, place à la plantation, à effectuer du printemps à l’automne en fonction de votre climat. Pour cela, pré-trempez les graines pendant quelques heures avant de les planter afin de favoriser la germination. Placez les graines à une profondeur de 1 cm et espacez les rangées de 20 à 30 cm.

L’entretien qui s’ensuit comprend un arrosage régulier qui permet de maintenir un sol humide propice au développement des tubercules. Veillez à ce que la terre ne soit pas détrempée. Il convient aussi de retirer les mauvaises herbes régulièrement.

Quand récolter le persil tubéreux ?

Le persil tubéreux peut être récolté environ 6 à 8 mois après le semis, lorsque les feuilles commencent à faner. La période de récolte dépendra de la région dans laquelle vous vous trouvez et des conditions de croissance spécifiques.

Généralement, la récolte du persil tubéreux se fait à l’automne, avant les premières gelées. Cependant, dans les régions à climat doux, il peut être récolté jusqu’en hiver.

Pour vérifier si les racines sont prêtes à être récoltées, vous pouvez délicatement déterrer une plante et inspecter les tubercules. Les racines tubéreuses doivent être de taille raisonnable et bien formée. Si elles sont encore petites, laissez les plants en terre pendant quelques semaines supplémentaires pour permettre aux tubercules de se développer davantage.

Lors de la récolte, creusez doucement autour de la plante en faisant attention de ne pas endommager les racines. Vous pouvez couper les fanes et les feuilles au-dessus du collet, en laissant environ 2 à 3 cm pour faciliter la manipulation des racines.

Une fois récoltées, vous pouvez conserver les racines tubéreuses dans un endroit frais et sec. Utilisez-les dans vos recettes culinaires ou conservez-les pour une utilisation future.

Comment consommer le persil tubéreux ?

Le persil tubéreux est une plante polyvalente offrant plusieurs parties comestibles. Vous pouvez manger ses racines tubéreuses: il s’agit d’ailleurs de la partie la plus couramment consommée.

Vous pouvez les consommer cuites à la vapeur, bouillies, rôties, sautées ou incorporées dans des plats mijotés. Elles sont délicieuses lorsqu’elles sont préparées en purée, en soupe ou en accompagnement de légumes. Les racines se mangent aussi crues, vous pouvez les râper et les ajouter aux salades. C’est aussi une excellente garniture croquante dans les sandwiches.

Moins courantes comme utilisation culinaire et pourtant intéressantes, les feuilles du persil tubéreux sont aussi comestibles et peuvent être utilisées comme celles du persil commun. Vous pouvez les hacher finement et les ajouter à vos plats pour une saveur fraîche et aromatique. Elles aromatisent les plats cuisinés, les sauces, les soupes, les salades, les garnitures, etc.

Quel goût a le persil tubéreux ?

Les racines du persil tubéreux ont une saveur douce et légèrement sucrée, similaire à celle du panais ou du céleri-rave. Tandis que les feuilles ont une saveur herbacée et s’utilisent comme des plantes aromatiques. Sachez que le persil tubéreux est moins courant que le persil commun, et vous pourriez avoir du mal à le trouver dans les épiceries ordinaires. Si vous le cultivez, vous aurez la chance de profiter de sa saveur unique et de l’incorporer dans votre cuisine quand vous le souhaitez !

Quelle différence entre le persil tubéreux et le panais ?

Le persil tubéreux (Petroselinum crispum var. tuberosum) et le panais (Pastinaca sativa) sont deux légumes racines différents, bien qu’ils aient quelques similitudes. Il se distinguent aussi dans :

  • L’apparence : le persil tubéreux a des racines épaisses et charnues, semblables à des petites carottes ou à des navets blancs. Le panais, quant à lui, a des racines plus grosses et plus longues, ressemblant à des carottes blanches ;
  • Le goût : le persil tubéreux a une saveur douce, légèrement sucrée et rappelle la noix de muscade. Il a également une légère note de persil. Le panais a une saveur plus prononcée, légèrement sucrée, avec une note de noisette ou de céleri ;
  • L’utilisation culinaire : les deux légumes sont utilisés dans la cuisine, mais de différentes manières. Le persil tubéreux peut être consommé cru ou cuit. Il est souvent utilisé dans les salades, les soupes, les purées ou les plats mijotés. Le panais est généralement cuit et peut être utilisé dans les ragoûts, les gratins, les soupes ou les purées. Sa saveur prononcée se marie bien avec d’autres légumes et viandes ;
  • La valeur nutritionnelle : ils sont nutritifs et riches en fibres, en vitamines et en minéraux. Le persil tubéreux est une bonne source de vitamine C, tandis que le panais est riche en vitamine K, en vitamine C et en folate ;
  • La culture : Le persil tubéreux est plus petit et pousse généralement en grappes. Il nécessite un sol bien drainé et une exposition ensoleillée. Le panais est plus grand et pousse en racines individuelles. Il peut être cultivé dans un sol moyen et a besoin de plus de temps pour mûrir que le persil tubéreux.
author avatar
Viviane G

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut