Aménager son jardin

La pergola: un coin détente ombragé

Héritée des jardins romantiques, mais indémodable, la pergola est le support privilégié des plantes grimpantes. Elle permet aussi d’aménager un endroit à l’ombre agréable pour lire, pour un coin repas, ou se détendre.

La pergola, ouverte sur l’extérieur !

La pergola est, par définition, une construction à claire-voie : c’est-à-dire ni totalement ouverte, ni totalement fermée. Quand elle est positionnée sur la terrasse, elle offre un espace de transition douce entre la maison et le jardin.

Généralement réalisée à partir de poteaux et de poutrelles en bois, ce type de structure se trouve de plus en plus en aluminium. Un matériau léger, plus robuste dans le temps que le bois, et presque sans entretien.

Dans certains jardins anciens, on s’émerveille aussi devant une pergola aux montants et traverses en pierre ornée de motifs de l’Antiquité : des colonnes corinthiennes par exemple avec des éléments sculptés. On parle alors de « fabrique » pour les désigner. Ces pergolas en dur étaient très en vogue au XIXème siècle dans les grands jardins romantiques qui étaient aménagés à l’anglaise. Il est possible de les chiner : peut-être aurez-vous alors la chance de tomber sur de vraies perles rares…

La pergola est à penser comme un espace de vie

Dans le Midi et les régions méditerranéennes, la pergola est considérée à juste titre comme une pièce à vivre supplémentaire. On l’adosse généralement à un mur de la maison pour ombrager une terrasse écrasée de chaleur.

Dans les régions de climat moins clément, elle offre un espace protégé, mi-couvert, mi-fermé, dans lequel il est agréable de s’installer pour lire ou discuter tout en profitant du grand air.

Une structure couverte de plantes grimpantes

La pergola offre aussi une structure élégante aux grimpantes, vous permettant d’aménager une terrasse fleurie, colorée et de profiter de leurs parfums enivrants.

Mais toutes les plantes grimpantes ne conviennent pas. Évitez par exemple de couvrir la structure de glycine et de bignone, deux lianes vigoureuses dont les branches puissantes peuvent tordre ou même casser les montants et les traverses.

Evitez aussi les lianes fruitières comme la vigne ou le kiwi qui attirent les frelons quand les fruits arrivent à maturité.

Voici quelques idées de grimpantes qui couvriront agréablement les piliers de votre pergola sans les abîmer :

  • Le jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides) se pare de belles fleurs blanches étoilées en début d’été ressemblant à celles du jasmin, aux pétales vrillés. Délicieusement parfumé, il reste très décoratif toute l’année par son feuillage brillant et persistant. Sa croissance est lente, son entretien limité.
  • L’association rosier grimpant et clématite d’été offre un superbe spectacle. Tentez par exemple le mariage raffiné du violet profond de la clématite Lasurstern (Clematis Lasurstern) et le blanc pur du rosier Climbing Iceberg.
  • Le chèvrefeuille Hall’s prolific offre, comme son nom l’indique, une profusion de petites fleurs blanc crème, puis jaunes, très parfumées, sans interruption durant tout l’été. Installez-le sur un montant au soleil ou à mi-ombre. Sa croissance est rapide. Il peut atteindre entre 4 et 6 m !
idee plante grimpante pour pergola
A gauche, la clématite Lasurstern, à droite, Rosa Climbing iceberg © Jardipartage

En fin de saison, nettoyez ces plantes grimpantes. Taillez aussi régulièrement les rameaux trop longs pour équilibrer la silhouette.

Mais attendez la fin d’hiver pour effectuer une taille d’entretien plus importante : retrait du bois mort et d’une branche sur deux à la base pour que le chèvrefeuille s’étoffe.

Entretien d’une pergola en aluminium

Une pergola en aluminium conserve son aspect d’origine  pendant de très nombreuses années. Son entretien se limite à un nettoyage annuel de la structure (ou tous les deux ans). Faites-le à la main, en frottant les montants avec une brosse à poils souples et de l’eau savonneuse ou au nettoyeur basse pression.

Vérifiez aussi chaque année la bonne solidité du scellement et de la visserie.

Entretien d’une pergola en bois

Si la pergola est fabriquée en bois traité, son entretien est un peu plus contraignant. Il faut en effet passer une à deux couches de lasure incolore tous les 3 à 5 ans pour renforcer la protection du bois contre les agressions extérieures.

Evitez les peintures colorées : elles s’écaillent au bout de 4 ou 5 ans, ce qui n’est pas vraiment esthétique.

Pour une rénovation et un entretien dans les règles de l’art, il n’est pas nécessaire de démonter la structure. En revanche, il faut nettoyer et poncer soigneusement tous les montants et les traverses, puis les repeindre entièrement pour imperméabiliser le bois tout en le laissant respirer.

A lire sur le même thème:

Le store banne: la solution idéale pour ombrer la terrasse ?
Quel éclairage de terrasse choisir ?

Mis à jour le Juin 18, 2020 @ 8 h 56 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page