comment fixer une pergola sur une pelouse | Jardipartage

Comment fixer une pergola sur l’herbe ?

Une pergola installée sur une belle pelouse est un véritable atout. Toutefois, si on en profite confortablement aux beaux jours, l’affaire se complique lorsque le temps se gâte ! Pluie, neige et surtout les grands vents mettent en péril la structure faute d’une installation et d’ancrages adéquats. Voici donc quelques conseils pour bien fixer une pergola sur l’herbe. 

Examinez la nature de votre terrain

La composition de votre sol est essentielle pour la stabilité et l’ancrage de votre pergola. Un sol meuble, argileux ou sablonneux, pourrait par exemple ne pas fournir suffisamment de résistance pour soutenir une pergola sur mesure particulièrement lourde. 

Si votre terrain est incliné, il sera indispensable de prévoir un nivellement et des fondations appropriées. Enfin, il est important de choisir l’emplacement le plus adapté, si possible à l’abri des vents forts et avec une bonne qualité de drainage.

Les différentes techniques d’ancrage d’une pergola sur l’herbe

C’est avant l’installation et même avant l’achat qu’il faut penser aux fixations. Pergolas standards ou pergolas sur mesure, selon la taille et les matériaux de conception, toutes ne se fixeront pas de la même façon sur la pelouse. En effet, les contraintes d’une tonnelle légère, en aluminium ou PVC, ne sont pas franchement les mêmes que pour une structure de jardin lourde en bois ou en métal !

La fixation directe pour les pergolas légères

Les pergolas légères ne sont pas trop exigeantes en termes de support. Les poteaux peuvent être directement enfoncés dans le sol à condition que ce dernier soit assez dense et compact pour le tenir fermement en place. Utilisez un niveau pour vérifier que les poteaux soient bien droits, au risque de créer un déséquilibre préjudiciable à l’ensemble de la structure.

Attention, ce type d’installation pourrait ne pas suffire en cas de grand vent, d’autant plus si la pergola porte un toit plein. En effet, les structures légères restent les plus vulnérables face aux éléments climatiques.

Les ancres métalliques pour une stabilité accrue

Pour profiter de votre pergola longtemps, les ancrages métalliques offrent un bon compromis pour un coût modéré. Ces supports spéciaux sont enfoncés profondément dans le sol à l’emplacement des poteaux. 

Ils sont conçus pour offrir une meilleure adhérence dans la terre, particulièrement lorsque ce dernier est meuble ou humide. La mise en place est en revanche plus fastidieuse, nécessitant des bons bras et un minimum d’outils (masse, jeu de clés) !

comment fixer une pergola au sol | Jardipartage
Pour les pergolas lourdes un ancrage bétonné des poteaux est nécessaire © DepositPhotos

L’ancrage sur plot pour une durabilité à toute épreuve

Lorsque le terrain est trop meuble, en pente ou instable, l’ancrage sur plot est particulièrement approprié. Cette méthode consiste à creuser des trous profonds puis les remplir de graviers pour le drainage. Du béton est ensuite coulé pour y ancrer solidement les poteaux

Si cette installation est plus coûteuse et demande de plus gros travaux, elle garantit une excellente résistance face aux éléments.

Dans le cadre d’une installation temporaire, il est possible de recourir à des plots en béton préfabriqués. Ils sont placés sur le sol, offrant une base stable pour les poteaux sans avoir besoin de creuser. 

La dalle de béton pour les structures les plus lourdes

Les pergolas en bois ou en acier sont massives, elles sont moins sensibles au vent mais nécessitent un soutien solide au niveau du sol. Dans ce cas, il vaut mieux prévoir la création d’une dalle de béton et la fixation de platines galvanisées pour maintenir les poteaux. 

Vous aurez sans doute besoin d’un professionnel pour réaliser une chape dans les règles de l’art, parfaitement nivelée et solide. Ce sera donc l’option la plus onéreuse;  néanmoins c’est aussi la plus sûre et durable !

Outre ces dispositions pour bien installer votre pergola sur l’herbe, sachez que la première étape consiste à bien la choisir. Misez autant que possible sur des structures solides et bien conçues. Face au vent, il est par exemple préférable d’éviter les toits pleins au profit de structures plus ajourées ou du moins, modulables. 

Le montage doit être parfaitement réalisé avec si besoin des renforts comme des haubans ou des câbles reliés à des points fixes solides. Ces derniers assureront la stabilité et donc la pérennité de l’ouvrage dans les régions particulièrement exposées aux aléas météorologiques.

author avatar
Delphine Toulain-Branger
Très créative dès le plus jeune âge, les fleurs ont toujours été pour moi une grande source d’inspiration. Désormais maman, je m’attache à faire découvrir les beautés de la nature à mes enfants, contempler, profiter mais aussi respecter ce fragile équilibre ! Je pratique le jardinage par véritable plaisir et si cela me permet d’avoir un beau jardin, c'est aussi l’occasion de récolter fruits, légumes, aromatiques et fleurs comestibles… J’adore cuisiner, alors passer du potager à l’assiette avec des produits sains et sans passer par la caisse, ça ressemble au bonheur non ? Je ne m’arrête pas là puisque je fabrique également mes produits ménagers et cosmétiques naturels, en utilisant largement les ressources de mon jardin. Voilà comment j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine du jardinage. Alors lorsqu’on m’a proposé d’écrire autour de cette thématique, je me suis dit que plus qu’une bonne idée, c’était sans doute une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut