Plantes fleuries et vivaces

Pennisetum alopecuroides : Une graminée vivace facile et pleine de charme !

L’herbe aux écouvillons, Pennisetum alopecuroides, forme une touffe arrondie, haute et dense. À la fin de l’été c’est une véritable cascade de feuilles longues et fines ponctuée d’épis plumeux qui perdurent jusqu’à l’hiver.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Pennisetum alopecuroides
Nom courant : Herbes aux écouvillons
Famille : Poacées
Type : Graminée herbacée vivace
Origine : Asie et Australie

Hauteur x étalement: Plante cespiteuse avec des tiges dressées de 60 à 130 cm
Croissance : Normale

Feuillage : Caduc, longues feuilles étroites (12 mm) de gris-vert à jaune doré.
Floraison : Panicules en épis duveteux de juillet à novembre, perdurent secs jusqu’en plein hiver. Ivoire, brun, rouge à violacé selon les espèces.

Exposition : Ensoleillé, mi-ombre
Sol : Drainant, frais, légèrement alcalin
Rusticité : Résiste au gel jusqu’à – 15 °C

Pennisetum alopecuroides agrémente avec panache les massifs et bordures, particulièrement appréciée dans les jardins modernes. Cette graminée vivace est en outre simple à cultiver et à entretenir, parfaite pour créer un bel espace extérieur sans effort ! Si vous voulez l’adopter, nous vous expliquons ici tout ce qu’il faut savoir sur l’herbe aux écouvillons.

Quand planter pennisetum alopecuroides
Plantez le Pennisetum alopecuroides au printemps dans un endroit bien en vue © Danny Hummel

Où planter l’herbe aux écouvillons ?

Pennisetum alopecuroides est une plante ornementale aimant le soleil. Plantez-la dans un endroit ensoleillé pendant au moins 6 h par jour. Prévoyez son développement car les tiges peuvent mesurer à terme plus d’un mètre, ce qui fait une belle envergure. L’herbe aux écouvillons préfère les sol frais, légèrement humide mais bien drainé. Une fois bien installée, cette vivace d’ornement craindra moins la sècheresse. Notons que cette plante convient très bien pour l’aménagement d’un jardin en pente !

Quand planter l’herbe aux écouvillons ?

Le Pennisetum se plantera de préférence au printemps après les dernières gelées. À cette période, les températures remontent, le sol se réchauffe. Avec en plus les pluies printanières, les conditions sont optimales pour que la plante s’installe avant les chaleurs estivales.

Si vous vivez sous un climat particulièrement doux, il est également possible de planter l’herbe aux écouvillons dès la fin de l’été. L’idée étant cette fois de passer les fortes chaleurs tout en gardant une bonne distance avant les potentielles gelées.

Comment planter votre Pennisetum ?

Après avoir déterminé l’emplacement adéquat pour votre herbe aux écouvillons, creusez un trou légèrement plus volumineux que le pot et préparez un mélange de terre avec un peu de compost. Retirez la plante de son pot et trempez-la dans un seau d’eau afin de ramollir la terre pour pouvoir démêler minutieusement les racines. Ceci va permettre une implantation rapide du réseau racinaire dans le sol. Disposez le Pennisetum dans le trou de sorte que le sommet de la motte soit au niveau du sol. Remplissez tout autour avec la terre sans trop tasser puis arrosez en maintenant le plant bien droit.

Comment entretenir l’herbe aux écouvillons ?

Le Pennisetum alopecuroides est une vivace facile à entretenir, surtout lorsqu’elle est bien implantée. Les premières semaines, veillez à un arrosage régulier et il convient de manière générale à garder le sol légèrement humide en évitant la stagnation de l’eau au niveau des racines. L’application d’un paillis vous aidera à conserver un sol frais au pied de la plante. Bien qu’il ne soit pas indispensable, un apport d’engrais équilibré au début du printemps favorisera la croissance et la floraison de l’herbe aux écouvillons.

est ce que le pennisetum gel
Ne craignant pas le gel, le Pennisetum alopecuroides anime le jardin en hiver © Danny Hummel

Quand et comment tailler le Pennisetum ?

La taille de l’herbe aux écouvillons doit s’effectuer en dehors des gelées, à la fin de l’hiver ou au début du printemps selon la région, avant que la croissance ne recommence. Utilisez une cisaille propre et bien tranchante pour couper les tiges à environ 20 cm au-dessus du niveau du sol. Ôtez les parties sèches afin de laisser la place aux nouvelles pousses.

L’herbe aux écouvillons craint-elle le gel ?

Le Pennisetum alopecuroides est une graminée résistante, elle supporte ponctuellement jusqu’à – 15 degrés. Néanmoins, il convient de prendre quelques précautions pour les jeunes plants ou lorsque ces baisses de température sont durables. Pour minimiser les dommages, réalisez un paillis épais à la base de la plante afin de protéger les racines. Si votre région est sujette aux vents hivernaux, placez quelques tuteurs que vous entourerez d’un voile d’hivernage.

Comment multiplier le Pennisetum alopecuroides ?

Le Pennisetum alopecuroides peut être multiplié par semis ou division. Cette dernière est particulièrement recommandée pour donner un second souffle à votre plante mère.

Division de la touffe

Au printemps, lorsque la plante commence à montrer de nouveaux signes de croissance. Creusez autour de la touffe existante, en veillant à ne pas endommager les racines. Divisez-la en sections plus petites pourvues de racines saines et de tiges émergentes. Replantez immédiatement et arrosez abondamment.

Semis d’herbe aux écouvillons

Vous pouvez multiplier le Pennisetum alopecuroides à partir de graines, toutefois cela prend bien plus de temps. Récoltez les graines mûres à partir de fleurs séchées de la plante. Semez dans un substrat léger puis placez dans un endroit chaud et lumineux en maintenant le sol humide. Les graines germeront en quelques semaines, vous pourrez les repiquer dès que les premières feuilles se développent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page