Les Légumes racines

Comment lutter contre la mouche de la carotte ?

Vous ne réussissez pas à récolter des belles carottes ? Malgré tous vos efforts, les carottes de votre jardin potager sont toujours trouées à l’intérieur et parasitées par les vers. Voici ce qui qu’il faut faire pour éviter les dégâts de la mouche de la carotte.

Qu’est-ce que la mouche de la carotte ?

C’est l’un des parasites de la carotte les plus fréquents. Psila rosae provoque ses dégâts en 2 générations : entre avril et juillet puis entre août et septembre. Les dégâts peuvent être très importants dès le printemps mais c’est surtout la deuxième génération qui en provoque le plus.

Les larves blanches de cette mouche diptère ressemblent à des asticots.

Les adultes sont des mouches minuscules, ne mesurant pas plus de quelques millimètres. Elles sont attirées par l’odeur des feuilles de la carotte.

Les mouches adultes commencent à apparaître dès le mois d’avril pour s’accoupler. Cette période de vol dure jusqu’aux chaleurs du début de l’été. La mouche femelle pond ses œufs sur le collet des jeunes carottes.

Dégâts sur les carottes

Les asticots blancs creusent de nombreuses petites galeries, souvent en surface et à l’intérieur des carottes.

Les racines peuvent alors noircir et pourrir.

Moyens de lutte contre la mouche de la carotte

On combat presque toujours ce parasite en prévention car, mis à part les pièges à mouches jaunes, il n’existe pas de traitement naturel réellement efficace. Néanmoins, plusieurs actions sont possibles.

Changer les carottes d’emplacement tous les ans

Ne semez pas ou ne plantez pas de carottes sur une partie du potager sur laquelle vous les avez déjà cultivées au cours des deux années précédentes.

En effet, les larves peuvent survivre dans la terre tout l’hiver, surtout si vous prenez la mauvaise habitude de ne pas récolter toutes vos carottes. Elles attaquent alors plus tôt au printemps suivant.

Masquer l’odeur des carottes

Afin de ne pas attirer les mouches, il est souvent conseillé de masquer l’odeur des feuilles de carottes en les cultivant au milieu d’autres plantes, surtout les poireaux et les oignons, car l’odeur de l’un et de l’autre repousse le parasite.

Vous pouvez aussi semer parmi les carottes des navets et des radis.

Côté fleurs, les œillets et les roses d’Inde peuvent jouer ce rôle de répulsif. Vous pouvez aussi semer de la moutarde ou planter des lavandes ou des sauges officinales très aromatiques à proximité.

Le filet anti-insectes

C’est le moyen le plus efficace d’empêcher que les mouches puissent venir pondre. Dès le mois d’avril :

  • Disposez des pièges à glu jaunes pour repérer les premiers vols des adultes.
  • Dès que le nombre de mouches capturées augmente, installez un tunnel nantais autour de la culture avec des arceaux métalliques. Recouvrez-le d’un filet anti-insectes (maille de 1 mm au maximum) sur une hauteur de 0,80 m à 1 m pour laisser la place à la plante de monter en fleurs.

Il faut pouvoir lever le filet facilement pour passer un coup de binette de temps en temps entre les rangs de carottes et pouvoir les dédoubler. Puis refermer tout de suite après afin que la mouche ne puisse pas accéder aux plantes.

A ce jour, le filet anti-insectes reste le seul moyen naturel qui donne de bons résultats dans la lutte contre ce parasite.

Nos autres conseils pour la culture des carottes :

Réussir la culture de la carotte en 8 conseils
Comment semer les carottes ?
Le semis de carotte en ruban
Le panais est semé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page