Plantes grimpantes fleuries

Lonicera japonica Halliana, le chèvrefeuille japonais

Il existe plusieurs espèces et variétés de chèvrefeuilles (Lonicera), aux couleurs de fleurs et aux feuillages différents. Parmi ces plantes grimpantes, le chèvrefeuille du Japon Halliana, et sa variété plus robuste Hall’s prolific, fleurissent généreusement à partir de juin.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Lonicera japonica Halliana
Nom courant : Chèvrefeuille du Japon Halliana, chèvrefeuille japonais
Famille : Caprifoliacées

Hauteur : 4m à 6m de hauteur.
Feuillage : D’une jolie couleur vert tendre, les feuilles semi-persistantes restent belles une partie de l’hiver.
Floraison :  De la mi-juin à la mi-octobre, il produit des masses de fleurs jaunes qui deviennent crème en vieillissant. Leur parfum suave est plus intense à la fin d’une après-midi chaude ou en début de soirée, quand l’air devient humide.
Fruits : Quelques semaines après la floraison, apparaissent des petits fruits rouges. Ils sont très appréciés des oiseaux mais sont toxiques pour les enfants.

Exposition : Au soleil sauf aux heures les plus chaudes de la journée. Il a donc besoin de soleil avant 11h et après 16h.
Sol : Riche et humifère.
Rusticité : -20°C

Quand, comment planter le chèvrefeuille ?

Effectuez la plantation à l’automne, entre octobre et décembre.

  • Plantez-le dans un sol riche, restant frais à longueur d’année. Pour renforcer sa vigueur, vous pouvez incliner légèrement la motte préalablement humidifiée dans le trou.
  • Rebouchez avec la terre extraite. Tassez avec vos mains et arrosez généreusement.
  • Guidez enfin les rameaux vers le support de palissage. Vous pouvez les attacher avec du lien plastique vert.
chèvrefeuille du japon
© S.Thanapaisankit

Comment utiliser le chèvrefeuille du Japon Halliana ?

Parce qu’il fleurit en continu pendant plusieurs mois et que ses fleurs sont délicieusement parfumées, Lonicera japonica Halliana mérite une place près de la maison ou dans un passage très emprunté. Mais il n’apprécie pas le plein soleil, ni les endroits trop chauds.

Vous pouvez aussi le palisser sur un mur ou sur un support (un treillis en bois ou un grillage) à mi-ombre mais en prenant soin de l’écarter d’au moins 10 cm du mur pour que ses feuilles ne sèchent pas trop vite à cause de la réverbération du soleil.

Ce chèvrefeuille du Japon est aussi très beau lorsqu’il court sur une palissade en bois ou une balustrade.

Entretien du chèvrefeuille japonais Halliana

Arrosage : Le chèvrefeuille Halliana déteste les à-coups d’eau. Maintenez une terre fraîche en paillant le sol du printemps à l’automne en faisant des apports très réguliers directement aux pieds de la plante. Évitez aussi soigneusement de mouiller le feuillage pour ne pas favoriser l’apparition d’oïdium.

Maladies : Les jolies feuilles vert clair d’Halliana ou d’Halls prolific se couvrent très souvent en été d’un feutrage blanc : il s’agit d’oïdium. Cette sensibilité à la maladie du blanc déçoit souvent. Elle signifie pourtant que votre chèvrefeuille n’est pas installé dans des conditions de culture optimales. Taillez-le pour enlever toutes les parties malades. Puis, en automne, transplantez votre chèvrefeuille ailleurs dans le jardin.

Taille : En fin d’hiver, en dehors des périodes de gel, taillez sévèrement les tiges secondaires pour que de nouveaux rameaux porteurs de fleurs naissent sur les branches de la charpente que vous avez dégagées.

Supprimez aussi tout le bois mort et quelques rameaux âgés.

Pour aller plus loin, lire aussi : Les étapes du bouturage du chèvrefeuille grimpant

Le chèvrefeuille japonais Hall’s profilic

Très florifère et parfumée, mais aussi plus résistante à l’oïdium que le plus classique Halliana, la variété Hall’s prolific peut s’utiliser sur un support ou en couvre-sol. La mi-ombre est la situation qui lui convient le mieux.

Ses fleurs parfumées, de couleur crème d’abord avant de devenir jaunes ensuite, s’ouvrent à partir de juin et se renouvellent jusqu’en octobre. Elles sont petites mais très nombreuses, se détachant bien du feuillage semi-persistant. Comme Halliana, Hall’s prolific résiste parfaitement au froid.

Hauteur : 4 à 5 m

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page