lavande papillon | Jardipartage

La lavande papillon, une alternative originale à la lavande vraie !

La lavande papillon est une plante aromatique moins courante que la lavande vraie (L. angustifolia), mais elle présente des caractéristiques uniques qui en font une plante intéressante à découvrir, notamment ses fleurs originales évoquant des papillons, d’où son nom.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Lavandula stoechas
Nom courant : Lavande papillon
Famille : Lamiacées
Origine : Méditerranéenne
Hauteur x étalement : Elle forme une touffe arrondie, compacte, 50 à 60 cm de hauteur et de 30 à 40 cm de largeur.

Feuilles : Persistantes, linéaires, duveteuses, d’un vert grisâtre dégageant une agréable odeur lorsqu’on les frotte.
Fleurs : Ses fleurs pourpre foncé parfumées sont groupées en épis cylindriques terminés par 4 bractées. Très mellifères, elles offrent une source de nourriture importante pour les insectes pollinisateurs.

Floraison : Aux mois de juin et juillet. La floraison est plus précoce et plus courte que celle de la lavande officinale.
Exposition : Plein soleil, même très chaud.
Sol : Tout type de sol bien drainé convient, mais elle préfère les sols pauvres et caillouteux. C’est la seule lavande qui craint les terres calcaires !
Rusticité : Frileuse, elle résiste jusqu’à -5 °C si le sol est sec.

où planter de la lavande papillon | Jardipartage
La lavande papillon peut être plantée comme ici en bordure dun massif de fleurs colorées © DepositPhotos

Où planter la lavande papillon ?

Compte tenu de ses origines méditerranéennes, la lavande papillon exige des conditions de culture les plus ensoleillées et chaudes possibles. Côté sol, elle a besoin d’une terre bien drainée, sans calcaire ainsi que relativement pauvre en nutriments.

Elle peut être utilisée de diverses manières :

  • En bordure d’allée ou le long d’une terrasse
  • Dans des massifs d’arbustes fleuris,
  • Pour former une haie de bordure taillée assez bas,
  • Dans une rocaille en compagnie de plantes aimant les sols pauvres comme les cistes, les hélianthèmes ou bien les sédums.
  • Ou pour une culture en pot.

Quand et comment planter Lavandula stoechas ?

Facile à cultiver, la lavande papillon craint surtout l’humidité et les températures négatives en hiver, c’est pourquoi sa plantation s’effectue de préférence au début du printemps.

Pour réussir sa plantation :

  • Creusez un trou deux à trois fois plus grand que la taille de la motte de l’arbuste.
  • N’hésitez pas à mélanger à la terre extraite plusieurs pelletées de petit gravier ou de sable grossier avant d’installer la plante.
  • N’ajoutez ni engrais, ni fumier.

Pour une culture en pot de Lavandula stoechas : il suffit de suivre le même principe en choisissant un pot de 25 cm de diamètre au moins, disposant d’un trou. Il est également important de prévoir une couche de gravier au fond du pot, mais d’éviter les graviers calcaires.

est ce que la lavande papillon fleurit tout l | Jardipartage'été
La lavande papillon ne fleurit pas tout lété mais seulement 3 semaines à 1 mois en juin ou juillet selon les régions © DepositPhotos

Entretien de la lavande papillon

Faut-il arroser une lavande papillon ?

Lorsqu’elle est bien installée, la lavande papillon, comme toutes les autres lavandes, est capable de parfaitement résister à la sècheresse. Seuls les plants récemment mis en terre et ceux cultivés en pot nécessitent un arrosage occasionnel.

Comment tailler la lavande papillon ?

A la fin de la floraison, il est nécessaire de tailler la lavande car, sans entretien, elle a tendance à se dégarnir en bas et au centre. Dans ce cas, le bois du cœur devient dur et peu vigoureux. Cependant, une taille excessive peut être néfaste pour la lavande papillon. Mieux vaut donc tailler régulièrement cette plante pour éviter ce problème, en effectuant deux types de tailles :

  • Une taille au printemps, avant que la croissance ne reprenne, pour supprimer au moins un tiers des pousses de l’année précédente.
  • Une taille à la fin de la floraison, en début d’automne, pour éliminer uniquement les fleurs fanées.

Ces deux tailles distinctes peuvent être effectuées avec des cisailles ou des sécateurs. Evitez l’utilisation du taille-haies.

Maladies de la lavande stoechas : Que faire ?

La lavande papillon peut être la cible de deux ravageurs : la chrysomèle du romarin (Chrysolina americana) et la cicadelle. Du côté des maladies, la pourriture grise (Botrytis) et, plus rarement, le pourridié (Armillaria) peuvent apparaître. De plus, Lavandula stoechas est également sensible à la bactérie Xylella fastidiosa.

Comment bouturer une lavande papillon ?

Vous pouvez facilement multiplier la lavande papillon en août ou septembre en réalisant des boutures de tiges semi-aoûtées. Prélevez des boutures de 15 cm de longueur situées à l’extrémité de rameaux n’ayant pas fleuri.

  • Supprimez toutes les feuilles, sauf 2 paires situées en haut de chaque bouture.
  • Piquez-les dans un petit pot en terre cuite rempli d’un mélange de terre fine et de sable.
  • Recouvrez d’une cloche ou d’un film plastique transparent pour mettre à l’étouffée.
  • Protégez tout l’hiver. Au printemps suivant, es racines sont suffisamment enracinées pour être repiquées en pot ou directement en place au jardin.
author avatar
Christophe D
Titulaire d’un diplôme en aménagement paysager et avec près de 15 ans d’expérience dans l’entretien d’espaces verts, je partage avec vous ma passion et mes connaissances du domaine végétal, pour un monde plus vert et respectueux de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut