Arbustes caducs

Kolkwitzia, Buisson de beauté : Un nuage de fleurs

Moins courant que d’autres arbustes à floraison printanière, Kolkwitzia amabilis est plutôt connu sous son autre nom Buisson de beauté. Un surnom pleinement mérité tant cet arbuste se couvre de nombreuses petites fleurs élégantes pendant 15 jours, en mai juin.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Kolkwitzia amabilis
Nom courant : Buisson de beauté, kolkwitzie, kolkwitzia
Famille : Caprifoliacées
Origine : Ouest de la Chine

Hauteur x étalement :  Le buisson de beauté atteint 2,5 m à 3 m de hauteur mais son étalement est souvent moins important car il prend une allure buissonnante érigée et ses branches ne s’arquent en général qu’à leur extrémité. Dans de bonnes conditions de culture, sa croissance est moyenne à rapide.
Feuillage : Caduc. Les nombreuses feuilles ovales, légèrement dentées, duveteuses et se terminant en pointe, sont vertes. Si le buisson de beauté est cultivé au soleil, elles prennent de belles couleurs rouge pourpré en automne.
Bois : L’écorce se détache en lanière, elle est donc décorative l’hiver quand l’arbuste a perdu toutes ses feuilles.
Fleurs : Le kolwitzia fleurit rapidement, même jeune. Les nombreuses petites fleurs en clochettes apparaissent en mai ou juin et durent environ 15 jours. Elles ressemblent à celles du muflier par leur couleur rose et leur gorge jaune, sont légèrement parfumées et mellifères. Cette magnifique floraison dure environ 15 jours.
Fruits : Les fruits gris-brun du Kolkwitsia amabilis contiennent des graines translucides sans intérêt décoratif.

Exposition : Au soleil, la floraison est plus généreuse et les couleurs automnales des feuilles sont plus intenses.
 Sol : Toute bonne terre de jardin, riche et bien drainée. Plutôt tolérant, le buisson de beauté s’accommode d’un sol légèrement calcaire.
Rusticité : Robuste, le Kolkwitzia résiste au froid jusqu’à -25°C.

Où planter un Kolkwitzia amabilis ?

Le buisson de beauté a besoin pour pousser et fleurir généreusement d’une exposition très ensoleillée, d’une terre riche, fertile et bien drainée.

Facile à cultiver et très tolérant, le Kolkwitzia pousse même dans les sols calcaires et un peu argileux.

Vous pouvez l’utiliser en isolé sur une belle pelouse pour profiter de sa spectaculaire floraison ou dans un massif, en compagnie de népétas ou de géraniums vivaces. Il supporte la pollution et convient donc très bien à un jardin de ville.

Le buisson de beauté se cultive aussi très facilement en pot : choisissez alors un grand contenant car il a du mal à pousser dans un petit pot.

buisson de beauté
Fleurs du buisson de beauté qui s’ouvrent en mai © DepositPhotos

Quand planter un kolkwitzia, comment ?

De préférence, plantez votre kolkwitzia amabilis jeune à la fin de l’automne ou en hiver, hors période de gel. L’arbuste aura ainsi le temps de bien s’enraciner avant la période de sécheresse du premier été.

Plantez un buisson de beauté acheté en conteneur : sa reprise sera plus rapide.

Si votre terre est lourde, drainez avec du sable ou du gravier sinon votre arbuste risque de mourir en hiver en cas d’excès d’humidité.

Entretien du buisson de beauté

Arrosage : Arrosez votre arbuste l’année de sa plantation. Une fois installé, le kolkwitzia supporte bien un sol assez sec en été. Des apports d’eau ne sont donc utiles que par temps caniculaire.

Engrais : Le buisson de beauté est assez gourmand. Apportez-lui régulièrement du compost au pied et un engrais arbuste deux fois par an, au début du printemps et de l’automne.

Maladies et ravageurs : Robuste, le kolkwitzia est généralement peu malade. Le jeunes pousses sont parfois très abîmées par le froid et le gel tardif mais elles sont rapidement remplacées par des nouvelles.

kolkwitzia amabilis pink cloud
Kolkwitzia amabilis pink cloud © DepositPhotos

Quand et comment tailler le Kolkwitzia ?

Le kolkwitzia fleurit naturellement beaucoup : il n’est donc pas utile de tailler le buisson de beauté pour améliorer sa floraison.

Néanmoins, des tailles régulières, effectuées juste après la floraison, en juin ou juillet, permettent de conserver une belle silhouette et un arbuste en bonne santé.

Au début de l’été, chez un Kolkwitzia amabilis âgé :

  • Supprimez un tiers des branches les plus anciennes en les taillant au ras du sol.
  • Enlevez aussi les petites branches et celles qui se croisent à l’intérieur de l’arbuste car elles fleuriront moins.

Quand bouturer le Kolkwitzia ?

Facile à faire en fin d’été (août et septembre), la bouture du Kolkwitzia permet d’obtenir rapidement un buisson de beauté identique au pied-mère.

  • Choisissez une branche qui n’a pas fleuri afin de préparer des boutures à talon, c’est-à-dire avec un morceau de tige plus ancienne à leur base.
  • Enlevez toutes les feuilles du bas.
  • Mettez-les à raciner dans un pot en terre cuite rempli d’un mélange à parts égales de terre de jardin, de terreau et de sable.
  • Humidifiez la terre, puis couvrez d’une cloche ou d’une demi-bouteille pour conserver à l’étouffée. Gardez le pot à l’ombre quelques semaines.
  • En hiver, déplacez-le sous un châssis froid pour protéger du gel.
  • Au printemps, rempotez les boutures enracinées dans des pots individuels afin que leurs racines se renforcent. Vous pourrez les planter en pleine terre dès l’automne suivant.
quand planter un kolkwitzia
Détail des fleurs du buisson de beauté Pink Cloud © DepositPhotos

Variétés de Kolkwitzia remarquables

Le genre Kolkwitzia ne comporte qu’une seule espèce, Kolkwitzia amabilis, et très peu de variétés.

Kolkwitzia amabilis Pink Cloud est le buisson de beauté le plus cultivé. Ses nombreuses fleurs duveteuses sont rose clair, à gorge jaune. Cette variété provient du jardin anglais de Wisley.

Kolkwitzia amabilis Rosea, plus rare, présente des fleurs rose foncé à l’extérieur, rose clair à l’intérieur.

Kolkwitzia amabilis Maradco, au joli feuillage jaune et fleurs rose clair

Le saviez-vous ?

Le Kolkwitzia amabilis a été introduit en Europe en 1901 par Ernest Wilson. Son nom est dédié au professeur de botanique Richard Kolkwitz.

2 commentaires

  1. après floraison ne pas avoir peur de tailler sévèrement les branches latérales du kolwitzia. je fais cette coupe ts les 2 ans depuis 35 ANS !et il est toujours aussi beau

    question : j’ai une spirée de printemps  » prunifolia  » qui fait l’envie des mes amis , d’autant plus qu’on la trouve rarement en jardinerie: si je veux faire des boutures ,dois je pratiquer comme pour le Kolwitzia ?

    1. Bonjour Anne,

      Merci pour vos précisions sur la taille du kolkwitzia.
      Pour la bouture de la spirée, c’est plutôt au printemps qu’il faut la faire (avril, mai, en ce moment), en prélevant des nouvelles pousses latérales (pas de bouture à talon ici). Ce devrait être ensuite enraciné en septembre-octobre.
      Ceci étant dit, je l’ai faite aussi de cette manière en automne et cela a fonctionné.
      Bonne journée,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page