anthurium entretien | Jardipartage

Entretien de l’Anthurium : 6 conseils à connaître

Avec ses grandes spathes (inflorescences) roses, rouges, jaunes, pourpres, blanches ou même orange qui s’épanouissent du printemps à la fin de l’automne, l’anthurium est l’une des plus belles plantes d’intérieur.  Découvrez les principaux conseils d’entretien pour avoir un bel anthurium toute l’année.

Où placer un anthurium dans la maison ?

L’exposition dépend de la saison :

  • En hiver, pour que les fleurs continuent de rester sur la plante longtemps, l’Anthurium andreanum a besoin de beaucoup de lumière : placez-le pas loin d’une fenêtre, mais avec un voile léger pour éviter le soleil direct.
  • Au printemps, en été et en automne, déplacez votre anthurium un peu plus à l’ombre : reculez le pot et, surtout, toujours pas de soleil direct !

L’anthurium apprécie également des températures constantes, dans une fourchette de 16 à 24°C. Prenez soin d’éviter les courants d’air !

comment entretenir un anthurium d intérieur | Jardipartage
Un arrosage de temps en temps et une ambiance humide voilà les 2 principaux conseils pour entretenir un anthurium dintérieur © Vadym Zaitsev

Comment on arrose un anthurium ?

L’anthurium est une plante tropicale : il aime donc la chaleur et une ambiance humide. Un air trop sec est source de maladies. Voici quelques conseils d’arrosage de l’anthurium à respecter pour éviter les problèmes :

  • En hiver, placez votre plante le plus loin possible d’une source de chaleur : radiateur, poêle, cheminée.
  • Vaporisez très souvent le feuillage, mais en prenant soin d’éviter de mouiller les fleurs. Vous pouvez utiliser un petit vaporisateur rempli d’eau de pluie ou non calcaire. A la place, il est possible de poser le pot sur une soucoupe remplie de billes d’argile, puis d’un fond d’eau. En s’évaporant, l’eau créera une ambiance humide favorable à l’anthurium.
  • L’arrosage est le plus important : ajustez la quantité d’eau en fonction de la saison et des températures de la pièce. En hiver, un seul arrosage par semaine est suffisant, parfois moins. Du printemps à l’automne, 1 à 2 arrosages par semaine sont nécessaires.

Astuce 1 : Touchez la terre et enfoncez votre doigt dedans pour décider  s’il faut arroser. Dans tous les cas, il est préférable de bien laisser sécher la terre entre 2 arrosages plutôt que d’aller vers un excès d’eau : l’Anthurium est fragile et ses racines pourrissent rapidement.

Astuce 2 : Pensez à ne pas laisser d’eau dans la soucoupe après l’arrosage. Attention en particulier à l’utilisation d’un cache-pot qui empêche l’eau en surplus de s’évacuer.

Rempotage d’un Anthurium : Quand et comment l’effectuer ?

Vous venez d’acheter un bel anthurium en fleurs ? Si votre plante est en pleine forme, laissez-la tranquille, dans son pot d’origine. Il n’est pas utile de la rempoter à ce stade : vous pourrez le faire au bout d’un an.

En règle générale :

  • Pour un jeune anthurium, il faut prévoir un rempotage tous les ans.
  • Pour un anthurium plus âgé, un rempotage tous les 2 ans est suffisant. Effectuez-le après la floraison (en février ou mars), c’est une période de repos pour la plante, qui pousse moins.

Pour bien  rempoter un anthurium, il faut :

  • Choisir un pot en terre cuite à peine plus grand,
  • Mettre du gravier ou des billes d’argile au fond pour bien drainer,
  • Préparer un mélange de terre de jardin, de bon terreau pour plantes vertes et de sable,
  • Puis installer la plante au milieu du pot et combler sur les côtés avec le substrat. N’enterrez pas sa base, la zone entre les racines et les tiges.
  • Terminer en arrosant, sans noyer.
anthurium entretien arrosage | Jardipartage
Nettoyez régulièrement les feuilles de votre Anthurium avec un chiffon imbibé deau non calcaire © DepositPhotos

Anthurium : Quel engrais donner ?

L’anthurium ne donne des fleurs que si son support de culture est riche.

Vous pouvez donner un engrais pour plantes vertes 1 fois par mois de mars à octobre. Diluez-le dans l’eau d’arrosage.

A la place, vous pouvez aussi donner du marc de café, une fois par mois. Cet engrais naturel a une triple action :

  • il nourrit la plante en azote,
  • il acidifie le support de culture
  • et son odeur fait fuir les parasites (pucerons, altises, etc)

Quelles sont les maladies de l’anthurium à surveiller ?

L’anthurium est assez sensible à ses conditions de culture : si elles se dégradent, des parasites et des problèmes apparaissent vite. Voici les plus courants.

Les cochenilles s’installent sur et sous les feuilles : un coton imbibé d’alcool vous aidera à les éliminer individuellement.

Les acariens apparaissent lorsque l’air est trop sec et surchauffé : douchez la plante pour en éliminer une grande partie et ajustez les conditions de son environnement.

Chez l’Anthurium, les feuilles brunes au bout signalent aussi un air trop sec.

Si les feuilles brunissent entièrement et rapidement, il s’agit d’un excès d’humidité. Vérifiez que les racines ne baignent pas dans l’eau.

Faut- il tailler un anthurium ?

En règle générale, non, vous pouvez laisser la plante se développer et prendre un port ample.

Cependant, n’hésitez pas à couper régulièrement les tiges sèches, les feuilles jaunes et à tailler au fur et à mesure à la base les fleurs fanées.

A noter : La sève de l’anthurium est toxique pour la peau : portez des gants !

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut