Sol vivant et fertile

Engrais potassique : Comment l’utiliser ?

Indispensable à toutes les plantes, la potasse favorise une floraison et une production de fruits de meilleure qualité. Une carence comme un excès de potassium rendent vos légumes et vos arbres fruitiers plus sensibles aux parasites et aux maladies, nuisant à la qualité de la récolte.

Quelles plantes aiment la potasse ?

Au potager, tous les légumes ont besoin de potasse en quantité, notamment ceux produisant des tubercules comme les pommes de terre ou des fruits comme les tomates ou les aubergines.

Les arbres fruitiers, en particulier les agrumes, et les plantes fleuries, apprécient aussi des apports de potasse généreux. En effet, le potassium (K) contenu dans la potasse se retrouve massivement dans la composition des sucs présents dans les cellules végétales.

Quels sont les bienfaits du potassium pour les plantes ?

Le potassium est davantage concentré dans les jeunes pousses des plantes.

  • Il est indispensable à la photosynthèse ;
  • Il favorise la formation de sucs et leur transformation en sucres dans les fruits : il améliore donc la floraison et la formation des légumes et des fruits ;
  • Il régule aussi la circulation de sève: Lorsque celle-ci se charge en éléments minéraux, elle s’épaissit. Sa teneur en eau diminue, ce qui se traduit par une meilleure résistance au froid l’hiver.
  • Il agit comme un fortifiant des plantes en augmentant leur résistance naturelle aux maladies et aux parasites.
quand apporter la potasse
Faites un apport de potasse dès la plantation des jeunes plants de légumes © DepositPhotos

Comment savoir quand une plante manque de potasse ?

Plusieurs symptômes peuvent vous indiquer un manque de potasse :

  • La plante ne se développe pas correctement, ses tiges et ses feuilles présentent une allure flétrie comme si elles manquaient d’eau.
  • Les bords de feuilles deviennent jaunes puis marron.
  • Sur les plantes fleuries et les légumes, les fleurs sont peu nombreuses et leurs couleurs sont ternes ;
  • Sur les arbres fruitiers, les fruits sont aussi peu nombreux, tout petits. Ils tombent souvent avant d’arriver à maturité ou se conservent peu de temps quand vous parvenez à les récolter.
  • Dans leur globalité, les plantes sont enfin plus sensibles aux parasites et aux maladies.

Quand apporter la potasse ?

Contrairement à l’azote, le potassium ne se lessive pas au fil du temps.

Vous pouvez apporter la potasse en engrais de fond au moment de la plantation de vos légumes, de vos arbres fruitiers ou de vos plantes vivaces, au printemps ou en automne.

Sur des plantes installées depuis plusieurs années, vous pouvez également faire des apports en cours de culture en fin d’hiver ou au printemps en déposant votre engrais riche en potasse à la surface de la terre autour des pieds de la plante, puis en griffant légèrement celle-ci pour l’enfouir sur les premiers centimètres du sol.

Respectez le dosage indiqué sur l’emballage : il prend en compte les besoins différents de chacune des plantes.

Un excès de potasse produit le même effet qu’une carence : les plantes se montrent plus sensibles aux parasites et aux maladies. L’absorption des autres éléments minéraux (Calcium, magnésium, bore, etc) est également perturbée.

quel engrais riche en potasse
Vendus sous forme de granulés, les scories sont un engrais riche en potasse © DepositPhotos

Comment apporter de la potasse ?

Plusieurs engrais sont riches en potasse :

Les algues : sont un engrais naturel très riche en potasse, mais aussi en magnésium et en oligoéléments. Comme avec les scories, une fertilisation azotée complémentaire est nécessaire car les algues sont pauvres en azote et en phosphores. Vous pouvez trouver cette potasse naturelle en jardinerie sous forme de poudre ou d’engrais liquide.

Les cendres de bois : donnent un engrais potassique naturellement riche en potassium, en magnésium et oligo-éléments et gratuit. Vous pouvez donc épandre les cendres de cheminée régulièrement aux pieds de vos légumes au potager et de vos arbres fruitiers, de préférence entre l’automne et la fin de l’hiver, à condition de n’utiliser que des cendres issues de la combustion de bois de chauffage, sec et non traité.

Les scories potassiques : sont un engrais agricole fabriqué à partir des résidus issus de l’industrie sidérurgique mélangés à de la magnésie cuite. Ces scories renferment beaucoup de potassium mais également une forte teneur en phosphore. Pour équilibrer votre apport, il faut en revanche le compléter avec un apport d’engrais riche en azote, comme le purin d’ortie, la corne broyée ou le sang desséché par exemple, car les scories potassiques en contiennent naturellement très peu.

Le patentkali : Le patentkali est un engrais minéral riche en potasse naturelle (oxyde de potassium) et en magnésie (oxyde de magnésium). Cet engrais enrichit par ailleurs la terre en soufre. Il contient peu d’azote : il faut donc ici aussi un apport complémentaire pour rééquilibrer les teneurs NPK.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page