Animaux sauvages et de compagnie

Pour le chien, un jardin plein de dangers !

En l’absence de ses maîtres, le chien n’est pas toujours en sécurité dans le jardin. De multiples dangers le guettent : il est tenté de s’enfuir, de mordiller des plantes ou des produits toxiques ou encore de plonger dans la piscine laissée ouverte. Retrouvez tous nos conseils pour sécuriser votre jardin et par la même occasion votre animal familier.

Clôturer le jardin

Avant d’accueillir votre nouvel animal, prenez le temps d’effectuer des travaux pour clôturer votre jardin avec un mur ou un grillage fin assez haut que votre chien ne pourra pas enjamber. La plupart des chiens ont en effet un comportement fugueur, surtout lorsqu’ils se retrouvent seul à la maison pendant que leurs plus jeunes maîtres sont occupés à l’école et que leurs parents travaillent. L’ennui encourage votre chien à s’enfuir. Il préférera aller trouver la compagnie de vos voisins ou de leurs animaux et vagabondera sur la route ou dans les rues du village, au risque de se faire écraser.

Pour éviter qu’il ne fugue, il existe des solutions alternatives aux clôtures, comme le collier électronique anti-fugue. Ce système fonctionne avec un fil à enterrer autour de la zone à sécuriser et un collier porté par le chien. Lorsque l’animal s’approche de la zone interdite, le collier émet un son puissant.  Si le chien s’entête malgré l’avertissement, il reçoit une impulsion électrique suffisamment puissante pour le dissuader de continuer, mais sans danger pour sa santé.

Cet équipement alternatif à la clôture est efficace mais il fonctionne avec une batterie. Il est donc nécessaire de s’assurer régulièrement de sa bonne charge.

Attention aux plantes toxiques !

De nombreuses plantes cultivées au jardin et dans le potager représentent un danger pour le chien. Elles contiennent dans leurs feuilles, leur tronc ou leurs racines, des toxines que l’animal peut absorber. Ces substances risquent de provoquer des troubles oculaires, gastriques ou cardiaques, pouvant entraîner la mort de votre animal de compagnie.

Les accidents recensés concernent plus fréquemment les jeunes chiots, plus tentés que les adultes de mâchouiller des branches, des fruits, des baies toxiques ou de creuser pour déterrer les racines.

Il est toujours bon de connaître la liste des plantes toxiques ou de se renseigner avant d’en introduire de nouvelles. Par exemple, l’if, le laurier-rose, l’Aucuba, l’aristoloche, le lierre, le cytise, le gui, les houx, le pommier d’Amour, les chrysanthèmes… sont autant de poisons pour un animal.

Vous pouvez aussi vous informer des aliments toxiques pour les chiens sur Conseils-animaux.fr.

Stocker les produits phytosanitaires en lieu sûr

Produit répulsif des taupes, insecticides, poison contre les rongeurs, engrais pour vos plantes… De nombreux produits utilisés au quotidien au jardin ou à l’intérieur de la maison sont nocifs et peuvent entraîner la mort des animaux familiers qui ont le malheur d’en absorber, même de faibles quantités.

Ne laissez pas ces produits phytosanitaires traîner dans le jardin. Rangez-les en hauteur dans votre abri de jardin, surtout si vous avez l’habitude de le laisser ouvert. Le jeune chien a vite fait de renverser une boîte trouvée sur une étagère basse et d’y mettre la langue.

En cas d’empoisonnement, agissez rapidement, mais sans affolement. Contactez votre vétérinaire ou un centre antipoison : ils vous dicteront la bonne conduite à tenir.

noyade du chien dans une piscine
Ce jeune chiot Beagle risque de tomber dans la piscine en jouant avec son ballon et de se noyer sans pouvoir remonter sur les margelles. © Depositphotos

Protéger la piscine pour éviter la noyade

Une piscine ou un bassin profond qui n’ont pas été protégés représentent un réel risque de noyade pour votre chien. Contrairement à un jeune enfant, le chien, même jeune, sait nager, mais l’absence d’escalier et de rampe d’accès à la piscine peut faire que votre animal va s’épuiser à nager dans la piscine sans parvenir à se hisser sur la plage. Vous risquez de le retrouver noyé.

Afin d’éviter l’accident, il est nécessaire de sécuriser votre piscine : au moyen d’une clôture installée qui en fait le tour, d’un volet capable de supporter le poids de l’animal sans couler ou d’une rampe de sauvetage qui permettra à d’autres animaux (chat, hérisson, rongeurs, grenouille et crapaud, de se sortir de ce mauvais piège.

Sur le même thème :

Comment empêcher un chien de creuser partout ?
Comment protéger son chien de la chaleur ?
Nos conseils pour bien accompagner le vieillissement du chien
Faire vacciner mon chien est-il obligatoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page