Légumes graines

6 secrets de culture des haricots verts

Semer tard, monter des buttes dès la levée, arroser régulièrement, …. vous récolterez sans compter ! Voici aujourd’hui 6 astuces de culture pour l’un des légumes graines les plus cultivés: les haricots nains !

Les haricots nains aiment la chaleur !

Inutile de semer les haricots tant que la terre n’est pas suffisamment réchauffée et qu’elle n’a pas atteint les 16 à 18 °C. Aussi les semis de mai – et même jusqu’à  la mi-juillet– sont-les meilleurs !

Voici quelques repères en fonction des variétés:

  • Les haricots à grains se sèment jusqu’à mi-juin: leur culture est longue. il faut qu’ils aient le temps de mûrir.
  • Les haricots à filets ou mangetout peuvent être semés jusqu’à la mi-juillet environ. Si vous les semez plus tard, ils risquent d’être victime des premiers froids de l’automne sans être parvenus à maturité.

astuce culture haricot vert

Une levée rapide

La levée des haricots est rapide en terre riche, légère. Pour qu’elle le soit encore plus, faites tremper les graines une nuit dans l’eau tiède et semez-les sur un sol arrosé fortement juste avant ce semis.

Une vieille expression dit aussi que le « haricot aime voir partir le jardinier ». Le semis doit donc être peu profond. On le fait en ligne, dans des sillons pour les variétés naines, ou en poquet de 5 à 6 graines pour les variétés grimpantes.

Le semis sur plaque alvéolée fonctionne aussi très bien.

Faites plusieurs semis échelonnés dans le temps plutôt qu’un seul pour obtenir une production régulière.

Cultiver en buttes

Dès l’apparition de quelques feuilles, utilisez une binette ou le côté plat de la serfouette pour ramener de la terre à la base des tiges. En prélevant cette terre entre les rangs, on crée une petite rigole.

comment faire pousser des haricots plus vite

 Les buttes ainsi montées renforcent l’enracinement des pieds et permettent de stabiliser les haricots nains qui autrement ont tendance à se coucher dès que la récolte commence ou qu’un coup de vent a lieu.

Un arrosage-noyade

Arrosez toujours en soirée ou tôt le matin, en évitant impérativement de mouiller le feuillage et les fleurs. Le problème des haricots nains est justement que les fleurs apparaissent très près du feuillage. L’eau les abîme.

culture haricot vert potager

L’arrosage le plus simple et le plus efficace consiste à noyer les rigoles entre deux rangs, à l’aide par exemple d’un tuyau branché directement sur la cuve de récupération des eaux de pluie. Cassez la force du jet s’il est trop puissant.

Un manque d’eau se traduit par des gousses vides ou partiellement remplies.

Le secret d’une longue récolte

Les haricots détestent la solitude. Ils aiment au contraire la compagnie du jardinier. Quand vient le temps de la récolte, un haricot à filets doit ainsi être ramassé tous les deux jours, sans attendre que les gousses grandissent trop.

récolte des haricots vertsLa récolte des variétés mangetout, plus rustiques, peut être plus espacée jusqu’à une à deux fois par semaine.

Une récolte régulière encourage les pieds à produire de nouvelles fleurs, donc de nouveaux haricots. Ce petit jeu là peut durer longtemps si l’arrosage est suivi et que les plants se sentent soutenus par un ou plusieurs apports de compost à leurs pieds.

Quelles sont les meilleures variétés ?

  • Triomphe de Farcy: une variété ancienne de haricots verts à filets. A cueillir jeunes, tous les deux jours, sinon ils deviennent vite filandreux.
  • Golden teepe: un haricot mangetout à la belle couleur jaune. Les gousses sont charnues et sans fil. La cueillette est plus espacée qu’avec des haricots à filets, deux fois par semaine en pleine production. Elles restent délicieuses, même si le grain commence à se former.
  • Sonate: une variété moderne. Sa production arrive de manière massée et les gousses se cueillent facilement.
  • Or du Rhin: un haricot mangetout à rames qui arrive tardivement mais donne de belles gousses plates de couleur jaune.
  • Comtesse de Chambord: une variété à écosser produisant de jolis grains blancs à peau fine qui peuvent être consommés frais ou secs.
A lire sur le même thème:

Quand semer les haricots verts ?
Comment cultiver le haricot kilomètre ?

Mis à jour le Juin 10, 2020 @ 10 h 13 min

Tags

17 commentaires

    1. Bonjour Noëlle,

      Tout dépend de la région (l’ensoleillement + T° de l’arrière-saison seront importantes) mais en général un semis en août est encore possible. Prenez une variété naine pour un développement plus rapide.

  1. bonjour , j’ai semé mes premiers haricots beurre le 3.6.2019 en pleine terre . Pas de problème pour germer environ 8 jours . Deuxième semis le 16.6.2019 . Pas de problème non plus pour la germination encore plus rapide ( terre chaude , important ) . La canicule a été là et a arrêté la croissance mais j’ai réussi à les sauver en les buttant et en les arrosant . Maintenant ils ont des fleurs ( ceux du 16.6.2019 ont même rattrapé les 1èr) mais les haricots ne se forment pas et ceux qui portent les fruits ne grossissent pas . Je pense que même les fleurs meurent . Je ne comprends pas ? depuis plus de 30 ans que je fais le jardin , c’est la première fois que je vois ça . Quand il y a les fleurs , en principe on doit tenir de l’eau , c’est ce que j’ai fait . Faut dire qu’il a fait très chaud dans l’Ariège et maintenant les nuits sont plus fraîches 10 ° voir moins certains jours . Si quelqu’un a un avis , merci de me répondre .à plus ; jean-claude

    1. Bonjour Jean-Claude,

      Je pense pour ma part à un coup de chaud ! Comme vous le dites, les haricots apprécient un sol maintenu frais au moment de la floraison. Si l’arrosage est en dent de scie, à ce moment-là les fleurs peuvent sécher. Des arrosages effectués le matin n’ont probablement pas suffi à faire face à la canicule récente.

    2. Bonjour Jean Claude.
      Moi, j’ai un peu le même problème que vous.
      J’habite dans l’Ain, j’ai semé des haricots beurre le 4 juin, ils ont bien levé, ont été arrosé abondamment pendant la canicule, leur végétation et leur floraison sont abondantes. Mais les haricots sont riquiquis . En résumé, c’est un parterre de fleurs que j’ai obtenu !…A côté, j’ai fait des haricots verts et aussi des violets qui eux se portent très bien. En bientôt 40 ans de jardin, j’ai jamais vu ça !
      J’ai voulu exposer mon souci au grainetier ( Gondian ) mais celui ci n’existe plus, a été racheté par Vilmorin. cordialement.

    3. Bonjour Jean -claude.
      Pour faire suite à mon courrier du 21 août, je dois signaler que mes haricots beurre se sont décidés brusquement et que ce matin, j’ai fait une super récolte.
      Je pense qu’il faut incriminer la canicule qui a sévit dans ma région ( l’Ain) du 24 juin au 25 juillet avec une timide pause au 14 juillet.
      Et depuis quelques jours, c’est rebelote, il fait très chaud mais c’est la fraîcheur des nuits qui va nous sauver !
      Cordialement

  2. j’ai planté des haricots nains le deuxiéme samedi de mai et toujours pas levée mais pour moi cela doit venir de la météo car pas de chance nous avons eu du froid et un peu de neige donc est-ce que je dois en remettre ou attendre encore un peu
    en attente de votre réponse
    cordialement
    jack

    1. Jack Bruder@ 11 mai, 24 mai, ça fait 13 jours ! Normalement ils devraient être nés, bien que le haricot soit assez capricieux tant qu’il ne fait pas très chaud. Il est à craindre qu’en pleine terre ils soient pourris avec l’humidité du sol (j’ai déjà fait cette expérience malheureuse).

      Je ne sème plus mes premiers haricots en pleine terre mais, vers le 20 avril, sur sopalin humide, dans la maison, puis je repique en godets 9 X 9 ( cette année j’ai inauguré le semis dans des rouleaux de carton de papier toilette) que je plante ensuite en pleine terre.

      Mon premier « tipi » a quand même été victime de la dernière gelée, mais les rescapés font maintenant plus de 15 cm de haut.

      J’ai constaté encore cette année que le temps de germination peut être très variable : premiers au bout de 4 à 5 jours, les derniers un mois ! En terre ils auraient pourri.
      Les prochains, je vais les semer en pleine terre la semaine prochaine.

    1. Bonjour,

      Tout dépend en fait de la variété que vous choisissez: il est donc difficile de généraliser. En optant pour des haricots à rames, la récolte sera plus tardive mais vous obtiendrez un meilleur rendement tout en profitant d’espace au sol pour cultiver d’autres légumes (voir les associations possibles). En optant pour des variétés basses, vous aurez besoin de plus de place (minimum 3m² pour deux), avec un rendement moins bon et surtout la surface sera entièrement mobilisée par les haricots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer