Accueil » Le potager » Quelques idées de tuteurs pour vos haricots à rames.
Les haricots à rames

Quelques idées de tuteurs pour vos haricots à rames.

Quelques idées de tuteurs pour vos haricots à rames.
Partagez votre avis sur cet article !

Les haricots à ramesLes haricots à rames ou haricots grimpants sont parfaits pour un petit jardin potager. En plus de prendre moins de place, leurs pousses créent des lignes verticales décoratives et apportent du volume au potager, souvent plat.

Autres avantages : les haricots sont presque partout à portée de main et toujours propres. Si vous en cueillez régulièrement, la production sera même longue et plus généreuse qu'avec les variétés naines.

La culture des haricots grimpants est donc facile. N’hésitez pas à vous lancer.
La seule difficulté réside dans la mise en œuvre d’un support capable de soutenir la vigueur de la végétation.

Une première façon d’installer et de tuteurer les  haricots à rames consiste à tendre du grillage métallique à petite maille

Comme celui qui est utilisé au poulailler, entre deux poteaux. Les vigoureuses pousses s’y accrocheront avec aisance et feront rapidement disparaître la structure. En le fixant sur un cadre en bois, fabriquez des cloisons de séparation végétales pour délimiter les différents compartiments de votre potager.

Après la saison, un passage de lampe à souder brûlera les pousses sèches accrochées aux mailles, facilitant grandement le nettoyage. Il ne vous restera alors plus qu’à remiser le matériel.

Pour un joli effet et pour la plus grande joie des enfants, installez vos haricots à rames en rond.

Enfoncez 3 à 5 branches de même longueur reliées à solidement leur sommet, avec des chutes de  fil électrique par exemple, pour créer un tipi indien. Les haricots grimpants partiront vite à l’assaut de cette jolie tente que vos enfants ne manqueront pas d’occuper également.

Une autre façon plus classique d’installer les rames est la tente canadienne.

Plantez en terre, à 2m de distance, deux couples de piquets disposés en croix. Le haut du X recevra la traverse horizontale, qui soutiendra les rames. Attachez cet ensemble (en bois, bambou, plastique…) avec un lien solide. Lorsque les plants atteindront 15 à 20 cm. soit environ 2 semaines plus tard, posez les rames devant chaque pied.

Et si vous n'avez pas de rames ?

Plantez en terre, profondément, un piquet solide, de bon diamètre, ou, à défaut, une tige métallique épaisse, type fer à béton. Puis étirez depuis le sommet 8 ficelles fermement maintenues au sol par des sardines. Votre tipi n’attend plus que ses pousses de haricots !

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *