Plantes grasses et cactus

Echinocactus : Le superbe coussin de belle-mère

Originaire du Mexique, le coussin de belle-mère (Echinocactus) est une belle plante succulente qu’il est facile de cultiver en pot dans une véranda ou à l’intérieur de la maison. Avec l’âge, ce cactus atteint parfois un volume important.

Nom botanique : Echinocactus grusonii
Nom courant : Coussin de Belle-mère, un nom donné à cause de la forme de pouf recouvert de redoutables aiguillons ! Les Anglais l’appellent aussi Tonneau d’or ou cactus oursin
Hauteur : jusqu’à 1,50 m de haut à l’âge adulte pour un diamètre d’environ 80 cm.

Feuilles  et tronc: Sa forme curieuse, sphérique, globuleuse, est mise en valeur par les nombreux aiguillons jaune d’or qu’il porte. Ils sont répartis sur les 7 à 30 côtes (les aréoles), selon la taille du cactus.
Fleurs : La floraison est assez rare en France en raison d’un manque de chaleur. Mais les petites fleurs jaune vif, en forme d’entonnoir, s’épanouissent en été sur le haut du coussin de belle-mère. Il faut être patient pour les observer car ce cactus ne fleurit généralement qu’au bout de 12 ans, et encore uniquement si toutes les conditions sont réunies.

Exposition : Chaude, au soleil, à l’extérieur de mai à octobre, à l’intérieur le reste de l’année.
Sol : Très bien drainé
Rusticité : Il supporte -5°C en pleine terre si le sol reste bien sec. En pot, il n’est pas rustique.

arrosage du coussin de belle-mère
Le coussin de belle-mère n’a pas besoin de beaucoup d’arrosage :ses tissus verts renferment de l’eau sous forme de suc © Depositphotos

Plantation du coussin de belle mère

Le coussin de belle-mère craint l’excès d’humidité. Il jaunit alors rapidement et dépérit. Le drainage de son support de culture est donc un élément-clé afin de réussir sa culture.

En pot : Plantez-le dans un mélange à parts égales de terre de jardin, de terreau et de sable, en lui assurant un bon drainage au fond du pot. Dans ces conditions, il pousse très bien dans une véranda, une serre froide, un jardin d’hiver ou plus ponctuellement à l’intérieur.

En pleine terre : Sur la Côte d’Azur uniquement, plantez-le au plein soleil, idéalement dans une rocaille sèche ou sur un talus permettant d’éviter une accumulation d’eau à ses pieds. Il y pousse très bien.

Rempotage d’un Echinocactus

Effectuez le rempotage de votre cactus uniquement tous les 2 ou 3 ans, en utilisant le même mélange qu’à la plantation. Augmentez très progressivement la taille du pot jusqu’à que le coussin atteigne des dimensions importantes. Ce cactus aime rester à l’étroit dans son contenant.

Les rempotages peuvent ensuite être arrêtés et remplacés par des apports de terreau à cactées neuf étalé en surface tous les ans.

Arrosage du coussin de belle-mère

Peu gourmand, le coussin de belle-mère se contente d’un minimum d’entretien et d’arrosage.

Dans son milieu naturel, ce cactus a besoin d’une période de sécheresse pendant laquelle il arrête sa croissance (l’hiver). Idéalement, il faut reproduire ce cycle naturel :

  • Pendant l’hiver, arrosez une fois par mois, juste pour humidifier le terreau. Il ne doit pas complètement sécher.
  • Du printemps à l’automne, augmentez la fréquence des arrosages à un par semaine, toujours en donnant peu d’eau, et en faisant également un apport d’engrais par mois. Durant tout ce temps, votre coussin de belle-mère est en végétation et doit profiter d’un grand bain de lumière. Installez-le au soleil, mais évitez un emplacement trop brûlant, comme par exemple une place juste derrière la vitre d’une fenêtre ou d’une véranda.

En pleine terre, les arrosages sont souvent inutiles. Le coussin de belle-mère se contente des pluies printanières et automnales tout en résistant parfaitement à la sècheresse l’été.

Pour aller plus loin : Retrouvez nos conseils pour l’arrosage des cactus

entretien du coussin de belle-mère
La floraison du coussin de belle-mère apparaît en été au sommet du cactus, photo du Jardin du Curé d’Elche en Espagne © Depositphotos

Hivernage du coussin de belle-mère

Rentrez votre cactus à l’abri au mois d’octobre, avant l’arrivée des premiers froids. Conservez alors cette plante grasse dans une véranda ou une serre froide : entre 5 et 8°C, jusqu’au début du mois de mai.

Il peut ensuite passer tout l’été dehors, au jardin ou sur un balcon ensoleillé.

Mais avant de le placer en plein soleil, acclimatez-le quelques jours à la lumière en le gardant à mi-ombre, puis quelques jours supplémentaires au soleil doux.

Les plus belles variétés du coussin de Belle mère

Le coussin de belle-mère le plus classique est Echinocatus grusonii, aux épines jaunes, mais il existe d’autres espèces proches :

  • Echinocactus alba : est très apprécié des collectionneurs à cause de ses aiguilles beiges, presque blanches.
  • Echinocactus platyacanthus : change de couleur au fur à et mesure qu’il grossit. Les jeunes coussins sont bleutés, les plus âgés deviennent verts. Il présente aussi moins d’épines que les autres mais elles sont plus épaisses et surtout d’une élégante couleur noire.
  • Echinocactus horizonthalonius et Echinocactus texensis : sont tous deux très fréquents dans le Sud et Sud-Ouest de l’Etat du Nouveau-Mexique (USA).
Sur le même thème :

Culture du figuier de Barbarie
Cultiver un agave américain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page