Aménager son jardin

Réussir la composition d’un massif de plantes vivaces

Les massifs de fleurs saisonniers ou permanents permettent de décorer le jardin. Si leur composition semble à la portée de tous les jardiniers amateurs, il n’est pas facile pour autant d’obtenir un rendu harmonieux. En réalité, il n’existe pas de règles précises pour réussir la composition d’un massif de fleurs mais certains principes sont incontournables. Découvrez à travers cet article 9 éléments clés à respecter pour obtenir un massif harmonieux.

Différentes formes de massifs floraux

On parle aussi couramment de parterres de fleurs pour parler des massifs de fleurs et de petits arbustes. Ils permettent de décorer les bordures d’une allée, le dessous d’une fenêtre d’une maison et de rendre attrayant le jardin. Lorsque leur composition est réussie, ils ajoutent de l’harmonie et de l’esthétisme à la maison. Les massifs de fleurs peuvent prendre différentes formes, classées en deux grandes catégories :

  • Les massifs de formes régulières ou géométriques sont carrés, rectangulaires ou circulaires. Ils nécessitent des tracés rectilignes avec des fleurs et arbustes souvent plantés ou taillés de manière symétrique. Cela exige un travail soigné et rigoureux.
  • Les massifs déstructurés se veulent pour leur part moins « stricts ». Ils sont créés avec beaucoup plus de fantaisies et de courbes et offrent une infinité de possibilités de composition et d’aménagement. De plus, il est possible de les modifier et de les faire varier selon vos goûts et les saisons.

Choisir des bordures adaptées aux massifs de fleurs

Les bordures sont utiles pour une délimitation nette des massifs de plantes vivaces. Elles font ressortir de façon harmonieuse vos plantes. Le choix du matériau pour la création de la bordure est très important. Il doit être à la fois beau, attrayant et résistant. Optez pour une bordure de jardin en acier corten, ou des bordures en ardoise, en pierre… Toutes sont résistantes et très efficaces pour structurer les zones de votre jardin. Selon le massif que vous souhaitez délimiter, vous pourrez choisir sur certains sites spécialisés entre des hauteurs variant de 10 à 30 cm. Bordures droites, pliées, angles… Vous aurez aussi le choix parmi différents accessoires pour aménager votre espace comme bon vous semble. Les bordures en acier corten brut, en acier corten galvanisé, les bordures en aluminium permettent de distinguer d’un seul coup d’œil les différentes zones de votre jardin en mêlant le côté pratique à l’esthétique. Les costières représentent également une alternative intéressante pour délimiter et bien structurer vos espaces pour un rendu soigné et raffiné. Plus élevées que les bordures, les costières en métal ont une longue durée de vie grâce à leur propriétés anti-corrosion et un attrait esthétique certain lié à la lisibilité qu’elles offrent à votre espace extérieur.

exemples massifs vivaces
© Jardipartage

Choisir des plantes fleuries aux floraisons échelonnées

Chaque saison de l’année offre un spectacle différent et évolutif. Composer un massif qui offre des floraisons ininterrompues du printemps à la fin de l’hiver est un véritable défi ! C’est pourtant l’une des clés d’un bel agencement. Il faut donc miser sur des plantes aux périodes de floraison échelonnées. En mêlant soigneusement des bulbes printaniers, des vivaces estivales et automnales et des arbustes structurants par leur feuillage, vous composerez un tableau évolutif que vous découvrirez sous un œil nouveau à chaque saison.

Choisir le bon emplacement

Pour réaliser un massif de vivaces, l’un des points les plus importants est de respecter les besoins des plantes. Bien connaître ces besoins vous aidera à déterminer l’endroit pour implanter votre futur massif. Des plantes vivaces de massif sec exigent par exemple un emplacement exposé au soleil toute la journée. Au contraire, de nombreuses plantes fleuries plus sensibles à la chaleur ont besoin de plusieurs heures d’ombre ou de mi-ombre dans la journée. Elles sont ainsi utiles pour décorer les pieds de grands arbres ou les haies d’arbustes. Dans le prolongement, il est également important de prendre en compte l’arrosage en prévoyant un espace large de circulation autour et à l’intérieur des massifs. Cet espace permettra éventuellement la construction d’allées pour accéder plus facilement au milieu du parterre.

Dessiner la forme et le style du massif

Il est important de réaliser un dessin ou un croquis du massif de fleurs que vous aimeriez créer. Cela vous aidera à structurer vos idées, à juger de l’harmonie des couleurs de fleurs, mais aussi à prévoir le nombre de plantes adéquat en fonction de la surface à couvrir. Ce dessin doit être à l’échelle et doit intégrer tous les éléments qui sont dans le périmètre immédiat. Cette matérialisation vous permettra de définir ainsi les contours, les formes et les limites du parterre. Par ailleurs, la réalisation du schéma du massif rendra son aménagement plus aisé, car vous disposerez d’une ligne directrice à suivre.

Préparer le terrain pour le massif

Après avoir défini son emplacement et dessiné votre massif, vous devez aménager le terrain.

  • Tout d’abord, quelques semaines avant la plantation du massif fleuri, ameublissez la terre en profondeur sur toute la surface prévue.
  • Effectuez ensuite un faux semis. C’est une vieille astuce qui consiste à préparer la terre comme pour une plantation ou un semis, mais sans le faire ! Ainsi, seules les mauvaises herbes poussent !
  • Désherbez ensuite soigneusement. Profitez-en également pour retirer les plus grosses pierres.
  • Enfin, il est important d’enrichir le sol pour nourrir durablement les vivaces qui vont être plantées. Répandez du compost (matière organique) ou des engrais organiques pour obtenir un sol riche et fertile.

Choisir les fleurs et plantes pour votre massif fleuri

C’est l’une des étapes les plus importantes dans la composition de votre massif. Les végétaux que vous choisissez doivent être adaptés au terrain et au climat. Privilégiez des plantes vivaces, robustes et rustiques (échinacée, hélianthes, sedums). Elles offrent des courbes esthétiques et sont très décoratives par leurs fleurs aux teintes vives. Dans un premier temps, évitez de mettre dans vos massifs des plantes très élaborées qui nécessitent un traitement particulier et sont très sensibles aux maladies. En fonction de la taille de votre massif, vous devez limiter le nombre de variétés de fleurs. Il est beaucoup plus intéressant d’utiliser divers groupes d’une même plante.

composition d'un massif de plantes vivaces a fleurs
© Jardipartage

Planter votre massif de fleurs

Cette étape est sans doute la plus importante du processus. Après avoir aménagé le terrain et choisi les plants pour votre massif de fleurs, vous devez les mettre en terre. Il faut alors les agencer harmonieusement en tenant compte de leurs couleurs, de leurs textures et de leurs formes. Si vous avez réalisé un dessin auparavant, il suffit de le suivre. Sinon, votre perception personnelle de l’esthétique sera très sollicitée pour faire ressortir la beauté et le charme du massif. Voici quelques règles de composition paysagère qui vous aideront.

  • Premièrement, variez les ports (dressé, étalé, en boule…) et jouez sur les différentes hauteurs pour étager votre massif. Les plantes couvre-sol s’installent à l’avant, les plantes de taille moyenne un peu plus en retrait tandis que les vivaces hautes offrent un arrière-plan coloré. Cette disposition étagée rendra le massif esthétique et harmonieux. Cependant, cette règle n’est pas une exigence.
  • Deuxièmement, un mauvais mélange de couleurs sera incohérent et rendra la vue du massif désagréable. Vous devez donc impérativement harmoniser les couleurs des fleurs en prenant appui sur le cercle chromatique dont se servent les peintres et les paysagistes. Vous obtiendrez ainsi facilement les couleurs opposées, les couleurs proches et les triades colorées qui font les plus belles associations.
  • Troisièmement, les fleurs dans le massif ne doivent pas être alignées, mais il est recommandé de les planter en groupes à un endroit précis. Les fleurs seront alors identifiables visuellement par leur position.
  • Quatrièmement, un massif réussi ne contient pas plus de deux tiers de fleurs. Il doit être également composé d’arbustes à feuillages pour le mettre en valeur et l’équilibrer, comme pour un bouquet de fleurs.

Entretenir votre massif de fleurs

L’entretien du massif sera un facteur déterminant de son rendu final. Vous devez :

  • Arroser chaque plante au niveau de son pied
  • Supprimer les mauvaises herbes qui poussent
  • Enrichir de temps à autre la terre en faisant des apports de compost.

Vous obtiendrez ainsi un massif de fleurs beau et durable.

Sur le même thème :

Comment aménager un jardin atypique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page