Pelouse et Gazon

Campagnols : Mode de vie, dégâts, prédateurs

Aussi appelé rat taupier, le campagnol terrestre (Arvicola terrestris) peut faire beaucoup de dégâts au jardin, parmi les plantes vivaces, les légumes racines ou même les arbres fruitiers. Apprenez à mieux connaître ce rongeur et Découvrez tous les moyens pour s’en débarrasser.

Carte d’identité du campagnol terrestre

Avec ses courtes pattes, son allure massive et ses petites oreilles, le campagnol terrestre, aussi appelé rat taupier, ressemble à une souris. Mais son pelage est marron et devient jaune sur le ventre. Long de 12 à 24 cm, il présente une queue de 7 à 10 cm pour un poids de 80 g à 300 g environ.

Comment vivent les campagnols ?

Les rats taupiers vivent essentiellement sous terre où ils creusent un réseau de galeries sur plusieurs mètres de longueur et jusqu’à 30 ou 40 cm de profondeur.

Pour évacuer la terre, ils laissent quelques monticules qui indiquent leur présence. Ces derniers sont souvent difficiles à distinguer de ceux des taupes.

Le Campagnol vit en famille :

  • Certaines cavités servent de nid, à la mise bas ou au repos.
  • D’autres aux toilettes.
  • D’autres enfin sont utilisés comme chambre pour stocker la nourriture.

Un petit herbivore qui cause de gros dégâts

Le campagnol terrestre est herbivore. Il apprécie toutes sortes de graines, de tubercules, de racines charnues, ou même de tiges. Il est actif dès la tombée de la nuit et jusque tôt le matin.

Au jardin, il cause de nombreux dégâts en mangeant les racines des fleurs vivaces, des bulbes, des arbres d’ornement, des arbres fruitiers, et des légumes-racines au potager.

En agriculture, il est aussi considéré comme un nuisible important dans les champs de luzerne et de colza au printemps.

Durée de vie et reproduction

Si toutes les conditions de vie (climatique, alimentaire) sont réunies, la femelle du rat taupier peut avoir jusqu’à 5 portées par an entre avril et octobre. Chacune compte entre 1 et 10 petits.

Même si leur espérance de vie est brève (Entre 3 et 6 mois), les familles sont souvent très nombreuses et leur pullulement rapide.

Seuls les hivers très froids ou les fortes pluies qui noient les terriers limitent naturellement les populations.

comment se débarrasser des rats taupiers
© DepositPhotos

Comment se débarrasser des rats taupiers et des campagnols ?

Il existe de nombreuses façons de chasser les campagnols. Une seule est à éviter, les raticides, car ils sont dangereux aussi pour les animaux sauvages et domestiques.

Les prédateurs naturels

Dans la nature, les ennemis les plus redoutables du campagnol sont les petits carnivores sauvages comme la belette, La fouine, la martre, le renard ou l’hermine. Il faut favoriser la présence de ces animaux afin d’éviter le pullulement.

Les rapaces nocturnes figurent aussi parmi ses principaux ennemis, notamment la chouette. On peut aussi compter sur quelques rapaces diurnes comme le busard ou le faucon crécerelle.

Au jardin, le hérisson et la couleuvre mangent aussi occasionnellement des individus.

Le chat, redoutable contre les campagnols

Dans un jardin ou en ville, un chat de gouttière ou un chat de race au tempérament joueur sont très efficaces pour chasser les campagnols et maintenir une population de rongeurs à un niveau acceptable.

Laissez-le sortir souvent, il capturera et rapportera un nombre incroyable de campagnols et de mulots.

Les pièges mécaniques

Les pièges à guillotine sont les moyens les plus efficaces pour se débarrasser de ces nuisibles invisibles. Ils se posent à l’entrée des terriers comme pour le piégeage des taupes. Afin d’augmenter leur efficacité, il est important de porter des gants car le campagnol ne doit pas sentir l’odeur de l’homme.

Vous pouvez aussi mettre en place des pièges à souris classiques amorcés avec un petit morceau de pain rassis tartiné de saindoux.

Comment appâter un campagnol ?

Certains appâts, très faciles à fabriquer, fonctionnent très bien en hiver. Vous pouvez par exemple mélanger du blé et du plâtre mou. Une fois posé à l’entrée de la galerie, le campagnol va ingérer ce mélange. Après ingestion, le plâtre durcit et l’animal est éliminé.

Des plantes répulsives pour les rats taupiers

Aussi curieux que cela puisse paraître, il existe des plantes à utiliser pour éloigner les taupes et les campagnols : la Fritillaire impériale l’euphorbe épurge, l’incarvillée ou encore le ricin par exemple.

Une astuce pour protéger les nouvelles plantations

Pour protéger les racines des arbustes et les arbres fruitiers tout juste plantés, vous pouvez tapisser le fond et les côtés du trou de plantation avec un grillage à mailles fines.

Cette barrière est aussi très efficace pour protéger les bulbes charnus des tulipes, des oignons ou des légumes-racines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page